Vers le Web 2: Flock et Flickr et colégram !

illustrations2007050801.jpgHier, je vous parlais d’un nouveau navigateur made in China, The World Browser, un produit basé sur Internet Explorer de Microsoft. Aujourd’hui, je poursuis dans cette veine avec, cette fois, un fureteur Gecko (Mozilla) particulièrement conçu pour les amateurs de réseautage social qu’ils soient sous Windows, MacOS X ou Linux. Il s’agit de Flock (originalement Round Two), un produit fabriqué en Californie par la firme Flock inc. (une bande de jeunes, tous fous du Web).

illustrations2007050807.jpgEn plus de se réclamer de la philosophie Open Source, Flock est vif, rapide et agréable. Comme Firefox, son aîné, il se sert d’onglets et me semble respectueux des standards du W3C. Par contre, il occupe 27 Mo dans Program File, soit 3 Mo de plus que son grand frère. Il s’installe (et se désinstalle) en criant lapin et se configure selon ce qu’il découvre dans notre fureteur par défaut. Autrement dit, on peut s’en servir pour vaquer à ses occupations Internet sérieuses.

Mais en prime, il présente quelques facilitateurs pour la vie en mode Web 2.0. Je vous parle d’un accès privilégié à Flickr (on se croirait dans une comptine pour enfants: flock et flick et colégram) et à Photobucket, deux grands portails de photos à la sauce social networking, la même chose pour Blogger, TypePad et WordPress, les logiciels de blogues les plus populaires au monde. Idem pour les nouvelles. Il offre une fonction News très simple d’utilisation avec grande facilité de configuration. Cliquez sur les trois vignettes qui suivent pour voir un agrandissement des prises d’écran en 680 pixels.

illustrations2007050810.jpg illustrations2007050811.jpg illustrations2007050812.jpg

Dans mon cas, la fonction blogue n’a pas marché. Technaute a beau utiliser WordPress, je n’ai absolument pas accès au serveur, lequel est gardé par trois Rottweiler vicelards et est verrouillé à triple tour, avec la clé accrochée au cou d’un informaticien hostile, autrefois lutteur très méchant à la World Wrestling Federation. Donc, pas moyen d’essayer cette fonction pourtant fort utile. Quant aux photos, ça marche très bien. Sauf que j’en n’ai personnellement rien à cirer puisque tout mon système de photos a été monté avec Gallery2, un produit à qui Flock n’ouvre pas les bras, du moins pour l’instant. Et les news, elles ? À cette enseigne, tout a fonctionné à merveille.

illustrations2007050805.jpgUn autre truc qui m’a plu est le système utilisé par Flock pour générer les favoris (lesquels peuvent être partagés, notamment dans del.icio.us de Yahoo, voir prise d’écran ci-contre). On aime un site, on clique sur le bouton étoile et le signet est stocké. Pas de menus à dérouler. Sans compter que l’on peut, comme dans Firefox, glisser tout simplement l’URL sur la barre de menu où le favori devient dès lors accessible sous forme de bouton. Je vous signale, enfin, que son système de gestion des favoris est très bien fait. Il vaut la peine d’être regardé.

Il faut dire que ce fureteur n’en est qu’à sa version 0.7 (beta). Je sais, dans le monde Open Source, une version 0.7 peut être aussi stable et avancé qu’une version 2.7 dans le monde dit propriétaire.

Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé et je vous recommande de le mettre à l’essai, si vous en avez le temps. Vous m’en donnerez des nouvelles …

Publicités

2 réflexions sur “Vers le Web 2: Flock et Flickr et colégram !

  1. Il semble être maintenant à la mode de créer des fureteurs spécialisés à partir de Firefox. Ce produit me fait penser énormément à Songbird, un autre petit frère de Firefox, mais qui est lui axé sur la musique. Il peut être utilisé pour remplacer iTunes, mais en plus il permet de naviguer sur d’autres magasins de musique en ligne. De plus, Il permet aussi de facilement découvrir des mp3s sur les sites, les télécharger, voir les paroles de chansons, et bien plus, car il supporte aussi le système d’extensions… Bref moi j’aime bien!

    Bon je vais essayer Flock maintenant je crois 😛

  2. Encore une fois, c’est un article très intéressant. Je ne suis pas actif à envoyer des commentaires mais à chaque jour, je viens lire les blogues de Nelson. Il y a plusieurs mois, j’ai entendu parler de Flock et après réflection, j’ai décidé de rester avec Firefox qui me comble énormément. Avec Firefox, j’utilise 16 extensions et 2 themes, et au niveau de la consommation de la mémoire, c’est très respectable. Il y a plus de 2 ans, j’ai délaissé l’excellent Maxthon (ex-mYIE) pour Firefox, et aujourd’hui je conclus que ce fût un excellent choix. Faut dire que Firefox, ce n’est pas pour les débutants, et une bonne configuration demande une bonne habileté et patience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s