Un bel exemple: les Blendables du groupe Identity Mine

illustrations20070501011.jpgComme à chaque fois qu’elle lance une technologie ou un produit, Microsoft aime le faire avec des partenaires utilisateurs, question de bien illustrer l’aspect concret, réaliste ou incarné de l’annonce. C’est ainsi que dans le cadre du MIX07, Identity Mine, une firme de Tacoma (près de Seattle), présentait hier en fin d’après-midi, cela dans un atelier plein à craquer, une série d’outils spécifiquement conçus pour Expression Studio et, évidemment, Silverlight, appelés Blendables.

illustrations2007050102.jpgLe produit qui a suscité le plus grand nombre de Wow est un eReader pas comme les autres, un logiciel de lecture sous Windows Vista (la démo a été faite sur des Mac PowerBook Pro avec Boot Camp…) permettant de lire des comics (BD américaine) sans rien sacrifier. Mais vraiment rien ! Entièrement basé sur les nouveaux outils Microsoft, le logiciel conçu avec les Blendables rend possible l’affichage de planches de BD en suivant un scénario de présentation préconçu, un scénario que l’utilisateur peut adapter s’il le souhaite.

La première chose que l’on voit plein écran est une planche (page) de comic simple ou double (c’est selon ses préférences). Au bas de l’écran, une bande semblable au dock du MacOS X affiche toutes les planches sous forme de vignettes avec flèches de navigations à gauche et à droite; p. ex. 48 planches, 48 vignettes. Si, sur la page affichée plein écran, on clique sur la première case de gauche, en haut, cette dernière se déploie. Au clic suivant, c’est la seconde, puis, la troisième (laquelle, dans l’ordre logique des BD, peut être la première à gauche de la deuxième ligne) et ainsi de suite. À chaque fois, on peut zoomer sur un détail, revenir en arrière, passer à la suivante, etc. C’est ça, les Blendables !
illustrations2007050103.jpgCôté qualité, aucun compromis n’a été fait. Puisque les fichiers graphiques qui s’affichent sont en XAML, ils ne pèsent presque rien. Ce sont les fichiers stockés sur le serveur qui sont énorme. Ils ont été faits avec le maximum de résolution possible. Ils seront parfaits (sans aucun effet de pixellisation) – merci Silverlight – aussi bien s’ils se retrouvent affichés sur un grand écran que sur un dispositif portable à peine plus gros qu’un Treo. On imagine que les comics ainsi apprêtés pourront être consommés en ligne, téléchargés pour être lus sur un iPod, imprimés, etc. Ce sera un peu comme pour la baladovidéo. On peut d’ores et déjà entrevoir des applications Web hautes en couleur.

Je n’ai pas de photos à vous montrer, je me fiais au site Web de l’entreprise qui, malheureusement, ne semble pas avoir été mis à jour ce matin. Peut-être que plus tard….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s