Silverlight dispobible pour le téléchargement

illustrations2007043013.jpgCe matin, c’est Ray Ozzie (photo à la droite du paragraphe suivant), le deuxième ponte dans l’histoire de Microsoft à porter le titre de chief software architect, qui présentait la beta 1 de Silverlight (WPE / E) à la faune ravie de développeurs, de désigners et de gestionnaires Web venu assister au MIX07.

illustrations2007043011.jpgNon seulement le porte-parole de Steve Ballmer révélait la feuille de route du nouveau produit, mais il en démontrait le positionnement dans la plate-forme dot-net de Microsoft (une nouvelle très bien reçue) et annonçait la disponibilité Mac et Windows du beta pour les amateurs de téléchargement et celle de la version finale pour l’été prochain.

Avant d’aller plus loin, il faut démêler ici, deux microsoftitudes qui font parler d’elles, la WPF (Windows Presentation Foundation) et la WPF / e (WPF/Everywhere). La première qu’on appelait Avalon du temps où Windows Vista se nommait encore Longhorn, est la spécification graphique du dot-net 3.0 laquelle, dans ses applications, utilise le langage XAML (eXtensible Application Markup Language). Grosso modo, Vista se sert de la WPF dans ses efforts d’affichage.

illustrations2007043014.jpgLa seconde est le nom de code pour SilverLight, un jeu d’outils graphiques plus spécifique aux outils Web que l’on retrouvera, notamment, dans Visual Studio et dans Expression Studio. Microsoft la prétend multi plate-forme, complémentaire au code HTML et capable d’interactivité. Elle s’intègrerait dans Javascript, XHTML, PHP et fonctionnerait très bien sous Apache. Grosso modo, c’est ce qui permettra aux applications Web de jouir de présentations graphiques de qualité supérieure (rich interactive applications – RIA).

Grâce à une subtilité appelée Silverlight Streaming, il sera possible de s’adonner au video streaming directement de son fureteur Internet. Pour Ray Ozzie, Silverlight occupera une position centrale quant à la conquête du Web 2.0 à laquelle entend se livrer l’Empire de Redmond.

illustrations2007043012.jpgPar ailleurs, le conférencier annonçait la livraison en boutique d’Expression Studio, un gros produit destiné à mordre dans les jarrets de la Creative Suite d’Adobe. Mais ici, Microsoft risque de frapper un noeud. Selon BusinessWeek, une étude de la firme américaine de recherché Jefferies & Co. démontre que 80 % des utilisateurs actuels de Creative Suite 2 (CS2) passeraient à la 3 d’ici un an et la moitié, en-dedans des six mois suivant le lancement du produit. Hum !

Publicités

8 réflexions sur “Silverlight dispobible pour le téléchargement

  1. Nelson, je lis régulièrement le blogue de Miguel de Icaza, le fondateur de Gnome, et il disait qu’il allait lui auassi être à Mix 07. Si jamais t’as la chance de rencontrer le bonhomme (cherche un kiosque sur l’Open Source et/ou Mono) une entrevue serait bien appréciée! Il serait intéressant de connaître ses projets futurs et leurs relation (s’il y a lieu) avec les produits présentés ci-haut.

  2. Sur la page de Silverlight, c’est écrit

    « Silverlight is a cross-browser, cross-platform plug-in ».

    Mais il est seulement disponible pour Mac et Windows. En 2007, un logiciel « cross-platform » et « cross-browser » qui se veut un concurrent de Flash, mais qui supporte pas Linux, moi j’appelle pas ca « cross-grand-chose ». Franchement, Flash est disponible officiellement pour Linux depuis des années. C’est sûrement aussi une des raisons de son succès et de son adoption par tout le monde.

    Il est grand temps que Microsoft cesse de faire semblant que Linux et que ses utilisateurs n’existent pas, surtout s’ils veulent que ce produit soit un succès. Peut-être pensent-ils qu’ils vont éloigner des gens de Linux de cette manière, mais moi j’en doute fort. Je pense plutot qu’avec cette stratégie, Silverlight va prendre le même trou que la Zune!

  3. @toogreen

    Il serait surprenant que des développeurs de système d’exploitation commercial comme Apple et Microsoft qui vendent leurs OS développent des logiciels payant pour des systèmes open source et gratuit, qui viennent en compétition avec eux avec des solutions gratuites. De plus je ne suis pùas connaissant comme toi côté Linux mais me semble que développer pour Linux est un peu compliquer comptant la part de marché du système versus la panoplie de distribution différente de Linux. (Mandriva, Unbuntu etc…)

    Un logiciel développé pour Unbuuntu va t-il ncessairement fonctionner pour Mandriva ou autre?

    Je suis déjà surpris que microsoft le développe pour mac faut pas pousser trop loin à mon avis.

  4. Au sujet de Miguel de Icaza:

    Ce gars est parfois appelé Monsieur MONO du nom d’un gros projet Novell visant à rendre les machins dot-net disponible sur les autres plates-formes dont plusieurs saveurs de UNIX et de Linux. Il y a donc un produit, MONO, et des équipes de développement qui y travaillent.

    En ce qui concerne Silverlight, tel qu’annoncé hier, voici de que M. de Icaza a publié sur son blog pas plus tard que ce matin:

    But a Mono-based Silverlight is an entirely different story. Unlike WPF that requires people to rewrite their software to take advantage of it, Silverlight is aimed at the Web and it will become a nice complement, a way of spicing up existing web applications without rewriting what already works.

    It makes tons of sense for us to start looking at an implementation of Silverlight on Linux with Mono. There is already a XAML loader, it is the perfect excuse to use Antigrain for high-speed graphics and that only leaves the pesky media issue to be solved.

    In fact, am kind of happy that Microsoft did not do the port themselves as implementing this sounds incredibly fun and interesting.

    Ça donne une pas pire idée de ce qui est en train de se passer ici.

  5. Une opinion: Je ne suis pas contre l’enrichissement de l’expérience des utilisateurs du Web via des technologies de plus en plus interactives, dynamiques et jolies! Par contre, ce qui m’irrite, c’est d’imposer aux gens toutes ces extensions (plugins) et tous ces logiciels (mediaplayer, quicktime, etc.) pour que ca fonctionne… Le multimedia sur la toile en est a ses debuts et, tout comme le html et le javascript il ya 10 ans, il va devoir y avoir un effort de normalisation afin de permettre aux grands (Microsoft, Adobe) comme aux petits d’y collaborer dans un cadre normalisé. Cela aura pour effet aussi de réduire le particularisme, tant du coté des fureteurs que des plateformes clients ET serveurs. Par définition, le Web DOIT fonctionner indépendemment des architectures technologiques afin de rester le plus « démocratique » possible. Espérons que Microsoft ne tentera pas a nouveau d’imposer un standard qui leur est propre et qui ne fonctionnera que sous leurs produits…

  6. @Nelson: merci pour l’info, j’avais pas été voir son blogue aujourd’hui. Intéressant. J’espère juste que ca ne nous donnera pas une solution « à moitié » fonctionelle, comme c’est un peu le cas avec Mono présentement, bien qu’il progresse rapidement…

    @marcofsky:

    « Espérons que Microsoft ne tentera pas a nouveau d’imposer un standard qui leur est propre et qui ne fonctionnera que sous leurs produits… »

    C’est difficile d’imaginer le contraire quand on connait l’histoire… Heureusement, les temps changent et comme je disait je ne suis pas convaincu que ca va encore marcher. Ils ont essayé avec Windows Live, et regardez le résultat… Google domine toujours. On verra! Bonne chance Microsoft!

    En attendant, c’est officiel aujourd’hui, Dell va vendre des PCs avec Ubuntu, probablèment dès la fin Mai. Les temps changent, Microsoft… 🙂

  7. En tant que concepteur Flash amateur à temps libre, je peux affirmer que Flash est une technologie assez limitée, qui tarde à évoluer (comment se fait-il qu’il y ait si peu de changements entre Flash 5 et Flash 9 ?), alors je vois l’avènement de Silverlight comme la possibilité d’offrir un produit qui fera ce qu’a fait Flash, mais qui poussera aussi plus loin les capacités multimédia. J’espère aussi qu’avec Silverlight, il sera plus facile de concevoir du contenu multimédia qu’avec Flash…

    Bon, voilà mes attentes, en attendant, je vais tester Silverlight en version beta, et je verrai bien ce que ça vaut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s