Le USB Internet Phone with Keypad de Targus

illustration2007042401.jpgSi je vous disais que la téléphonie IP est en popularité croissante je commettrais un euphémisme aussi gros que l’ego d’un videur d’After-hour. Il me faudrait plutôt écrire que toutes les techno-forces de la planète sont en train d’en faire LA référence téléphonique mondiale de l’an 2010. Effectivement. Regardez aller le phénomène Skype. Observez la manœuvre des Avaya, Bell et autres Vidéotron. Étudiez le comportement des jeunes adultes, des gens pour qui les valeurs télécommunicationnelles reçus ne tiennent plus la route. On comprend tous ces fabricants de bidules qui proposent des dispositifs parfois intéressants, permettant la téléphonie Internet.

00039734abb.jpg g_00010751.jpg logheadusb.jpg

Pour utiliser le réseau des réseaux (et rien d’autre) à des fins téléphoniques, on retrouve essentiellement trois sortes d’appareils dont les prix de vente oscillent, grosso modo, entre 25 $ et 75 $CAN, chacun avec leurs avantages et inconvénient, soit des casques d’écoute, des téléphones et des Webcams. Et, pour fonctionner, ces gugusses, bidules ou gizmos ont besoin d’un réseau structuré et bien vivant du genre Skype ou Freephonie ou, à la limite, Vonage.

illustration2007042402.jpgPuisque Targus m’avait fait parvenir son modèle de téléphone IP, le USB Internet Phone with Keypad, je me suis empressé de l’essayer avec Skype. Or pour ce faire, croyez-moi, la manœuvre fut excessivement complexe et périlleuse. Il m’a d’abord fallu ouvrir l’écrin de gros plastic transparent avec un dangereux coupe-papier, en extirper le produit sans me sectionner les artères, le brancher à une des bornes USB de mon ThinkPad et, fébrilement, initier une conversation avec le copain Christian Aubry, un autre abonné du service Skype. Imaginez ! J’ai dû investir un gros deux minutes de ma journée.

Et comme en mode SkypeOut (forfaits 15 $ dans un contexte de 0,024 $ la minute), il est possible de communiquer avec des abonnées du réseau traditionnel des compagnies de téléphone, je me suis amusé à le faire ici et là. Mon constat ? Pas mieux, ni pire qu’en mode Skype à Skype. Le même son désagréable, froid, cacanne, qui ne donne pas envie de prolonger le bla-bla. Pire, la fluidité de la conversation est entièrement tributaire de l’état de la connexion Internet. Par exemple, j’ai testé au moment où, avec ma connexion DSL, je téléchargeai Ubuntu 7.04 avec un PC et un méga machin CS3 d’Adobe avec un Mac, alors que deux autres ordis étaient utilisés à des fins Web, et je n’… pas vrai … appré… é … résu…at. Les con…sations …rent in…chiffra…. Hum !

illustration2007042403.jpgMais, soyons honnête, le bidule Targus n’était pas à blâmer. Tous ces dispositifs IP partagent le même problème. Quand la bande est large, généreuse et peu encombrée, la communication est excellente. À l’inverse, on risque de perdre son temps à essayer de hurler ou d’articuler son message. Quant à la qualité du son Targus, il n’y a pas de quoi s’insurger ou entonner un Te Deum ; j’ai vu mieux et j’ai vu pire. Par contre, j’ai franchement détesté la sensation de tenir l’appareil près de mon oreille. Disons que rien ne m’est apparu aussi peu naturel.

Reste que l’avantage du USB Internet Phone with Keypad est indéniable. Il réside dans le fait qu’il dispose, comme son nom l’indique, d’un pavé bien garni de composition numérique (incluant interrupteurs d’appel et d’arrêt), ce que n’offrent ni les casques d’écoute, ni les Webcams. Avec un tel appareil (il y en a des dizaines de modèles commercialisés par des dizaines de fabricants … presque tous chinois), on s’effoire dans son lit d’hôtel, on se place le bloc-notes sur sa table de chevet, on y branche le téléphone IP et, sans avoir à manœuvrer dans l’ordi, on se tape tous les appels du monde en se moquant des tarifs usuriers pratiqués par les chaînes hôtelières.

Or, c’est précisément là que se justifient les 50 $CAN correspondant à l’achat du petit téléphone Targus.

Publicités

6 réflexions sur “Le USB Internet Phone with Keypad de Targus

  1. Skype fonctionne à merveille (de skype à skype) et la voix est aussi bonne que celle des cie de tel. Des fois, elle meme mieux. Les rares cas où la qualité se dégrade c’est sur les réseaux sans file avec un signal vraiment faible.

    Dernièrement je l’ai installé sur ubuntu que j’expérimentais et j’ai eu la surprise de voir qu il était facile à installer et qu’il fonctionnait super bien. Meme si je suis un macciste, j’étais surpis aussi de voir que la qualité de la voix était mieux sur ubuntu (et un vieux pc) que sur mon mac roulant avec X ou avec windos.

  2. Nelson, A quand ton billet sur le nouveau Ubuntu? 😉 Je crois que tu seras agréablement surpris par quelques nouveautés, comme la facilité d’installer des codecs multimédias (auto-détection+téléchargement) et aussi par les effets 3D déjà installés (Compiz est déjà là après installation, suffit de l’activer dans System/Preferences/Desktop Effects), malgré que Beryl soit plus impressionnant et configurable. Beryl est d’ailleurs maintenant très facile à installer via le menu Applications/Ajouter. Donnes-nous tes impressions!

  3. toogreen m’a damé le pion (j’allais proposer la meme chose!)… tout comme Skype (ou la téléphonie IP) le fait aux Bell de ce monde…

    Juste en aparté : en terme de bande passante, c’est pas frugal comme truc – c’est tout ce que j’aurais à reprocher à cette technologie, mais, bien entendu, dans quelques années…

  4. J’étais sensé vous publier mon texte sur Ubuntu 7.04 ce matin-même. Mais la vie s’est déroulée comme dans la vraie vie et j’ai pris du retard. Beaucoup de retard.

    Fait que, restez à l’écoute, chers wébéspectateurs, Nelson vous revient dans quelques instants ….

  5. @toogreen

    Je vais faire on tannant.

    Tu nous parle de Unbuntu et dans tes instruction tu as déjà tel ou tel chose à installer. Activewr ceci, activer cela. Ca me semble comliqué pour du monde qui veulent seulement utiliser leur ordinateur.

    Sur le mac c’est déjà toutes là.

    Bon j’arrête de faire mon tannant.

    Un téléphone IP m’intérresse de plus en plus, probablement pas celui-là pour son ergonomie.

    En passant, Apple a présenter ses états financiers aujourdh’ui, et ils font des ventes records en ce moment, du jamais vu.

  6. Mais je dois avouer qu’étant abonner à Skype, je trouve le son pas aussi bon que sur iChat. Le son sur iCat est impeccable même en vidéo.

    Skype s’améliore mais il y a des criquets souvent ou bien notre interlocuteur nous entends en echo. Le port des écouteurs règle le problème d’echo mais ses désagrément ne sont pas présent sur iChat.

    La semaine dernière j’ai fait de la VIDÉOCONFÉRENCE à 4 personnes et ca fonctionnait en pleine écran et non saccadé. Tout à fait génial. Comme la démo suivante:
    http://www.apple.com/macosx/theater/ichat.html

    Le seul défaut, seule des utilisateurs mac peuvent avoir iChat.
    Faudrait bien qu’il le sorte pour PC comme il ont fait pour iTunes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s