WordPress vs Movable Type

illustration2007032101.jpgLes autorités qui me font l’honneur de me laisser vous écrire des trucs quatre fois par semaine, ont décidé de changer de plate-forme logicielle. Comme résultat, les scribes de la Cyberpresse, incluant ceux de Technaute, doivent désormais utiliser le populaire blogiciel WordPress, un produit Open Source (en php) avec tout ce que cela signifie, au lieu du bon vieux Movable Type mis en place il y a quelques années, un logiciel propriétaire (en Perl) avec tout ce que cela signifie.

illustration2007032102.jpgOn a beau parler de l’incontournable courbe d’apprentissage, du phénomène de résistance au changement, du devoir d’appropriation des outils, etc., il n’en demeure pas moins que j’en arrache ! Si, à l’époque, il m’avait fallu dix ou quinze minutes pour maîtriser Movable Type, hier j’ai investi le plus clair de mon temps à tenter d’y arriver avec WordPress et je suis loin d’être sûr du résultat. Pourquoi ?

illustration2007032103.jpgJ’ai fini par comprendre que n’étant pas administrateur, mais simple utilisateur, je n’avais pas accès aux contrôles (pourtant innombrables) de ce logiciel et je devais m’en tenir au peu qu’il m’était permis de faire. Heureusement que j’ai pu me débarrasser de l’interface WYSIWYG, un espace de travail destinée aux personnes que l’informatique et le HTML laissent froid, ce qui m’a considérablement simplifié la vie. Ainsi, il m’est redevenu quasiment possible, mais pas tout à fait, de vous taper mon article dans NotePad, incluant certaines balises HTML pour les tableaux ou les détails de mise en page (couleur, listes, etc.), et faire un copier coller dans le blogiciel un peu comme je le faisais avant. À défaut de désactiver cette fonction, le résultat pourra être désastreux.

De plus, si une balise n’est pas permise, oubliez la fonction qu’elle commande. Par exemple, il ne m’est plus possible d’ajouter une ligne verticale (la balise <HR>) comme j’aimais le faire, à la fin de mes articles. Sans compter que si, d’aventure, WordPress n’aime pas le code XMTML ou HTML qu’il rencontre, il va le changer à son goût sans en aviser l’auteur. S’il s’accroche les pieds dans une balise qu’il ne comprend pas ou qui va à l’encontre d’un fichier CSS, il va agir en conséquence et, par exemple, va ajouter plusieurs lignes de code absurde dans l’espoir de corriger la situation. Que dites-vous de huit ou dix lignes ne comportant qu’une répétition de la balise <font size="1"> suivie de </font> ? C’est ainsi, je vous jure.

illustration2007032104.jpgCeci étant dit, on lui reconnaît généralement une grande simplicité d’installation (les webmestres adorent … ) et d’utilisation. En fait, il est l’idéal pour un blogueur normal, c’est-à-dire un non informaticien qui écrit un texte et qui poussera peut-être l’audace jusqu’à publier une photo. Côté configuration et personnalisation, il est plus facile à bidouiller que Movable Type, si on dispose des droits administratifs bien entendu ; ses thèmes sont innombrables. En cas contraire, il est très difficile d’y arriver. C’est d’ailleurs un des avantages de son rival qui, même si on est un simple utilisateur sans privilèges, accepte un copié-collé HTML et agit en conséquence, quitte à contrarier ses propres fichiers CSS.

Avantage ultime, il est gratos alors que Movable Type, lui, vend ses licences d’utilisateur autour de 70 $US. Pour en savoir plus sur les différences entre WordPress et Movable Type, cliquez ici. Le site Weblog Matrix y publie un comparatif exhaustif. En prime, vous avez droit à un troisième joueur, ExpressionEngine.

Sous peu, soit que les autorités auront modifié ce que l’utilisateur Nelson a le droit de faire dans WordPress, par exemple ajouter une ligne verticale, soit que ledit utilisateur se sera adapté et aura fait semblant d’oublier avoir dix ans de HTML derrière la cravate, pour ne s’en tenir qu’à son métier de journaliste. Quoi qu’il en soit, la routine aura refait surface dans toute sa quotidienneté et l’on n’en reparlera plus. C’est toujours ainsi que les choses se passent.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? C’est que vous êtes nombreux, je pense, à vous être amusés avec l’un et l’autre de ces logiciels. En ce sens, j’aimerais avoir votre point de vue ou vos commentaires. Merci !

Publicités

19 réflexions sur “WordPress vs Movable Type

  1. Pour ma part, j’ai passé de Blogger à WordPress voilà quelques mois déjà. J’ai un accès administrateur, et donc je n’ai aucun problème avec WordPress et j’y bidouille allègrement sans trop de problèmes. Son vaste inventaire de plugins et de thèmes le rend très attrayant.

    Je n’ai pas grand chose à redire du logiciel personnellement, il me laisse poster du code HTML pas toujours très standard sans broncher. Mais par contre, je n’ai jamais testé M.T. alors je ne peux pas comparer.

    Je suis sur qu’avec un peu plus d’accès, tu pourrais surement dompter la bête assez facilement. Ça m’a d’ailleurs surpris de voir que tu avais tant de problème avec WP.

  2. J’y travaille, j’y travaille. Par exemple, il y a cinq minutes, j’ai découvert comment le forcer à publier des photos à la taille qui me convient, p. ex. 150 pixels de large, et non à celle qu’il a décidé; un autre contrôle dont je ne dispose pas.

  3. Ah les logiciels qui font le travail à notre place, ce que je les déteste avec vigueur. Et pourtant ça ne date pas d’hier ces poules bavardes. Il y a un bail, j’avais essayé un logiciel de conception d’interface graphique qui générait le code C++ pour l’utilisateur. Le code qu’il pondait était innacceptable. Faut croire que 15 ans plus tard, les rêveurs font encore partie du décor. Un type d’outil très en vogue dans le moment est le CMS, encore une invention du diable dans bien des cas. Pour mon site, j’en utilise un qui est en développement depuis 15 ans. Pas d’interface graphique WYSIWIG, à la place, cinq zones dans lesquels on tape du texte et des commandes. Certains diront que ça fait âge de pierre, mais au moins ça ne verbose pas à l’extrême. Ça fait du code clean, court et efficace.

  4. Dès que j’ai entendu parler de WordPress il y a quelques jours, je me suis renseigné parce que je veux me faire un blog. J’ai donc essayé d’installer WordPress sur XP Pro, sans succès… Je devais installer PHP, MySQL et phpMyAdmin. Je ne connais aucun de ces logiciels. J’ai donc dépoussiéré un vieux P3 et installé une version d’essai de Server 2003 que Microsoft m’avait fait parvenir. Avec Server 2003 fraîchement installé, j’ai pû installer PHP, MySQL et phpMyAdmin sans problème. Pour ce qui est de WordPress, c’est une toute autre histoire… La seule chose que je réussis à en tirer, c’est un message d’erreur à l’installation. À voir et entendre tous les utilisateurs, il est très simple d’installation en 5 minutes. Ça doit certainement être des minutes US… Enfin, je continuerai mon exploration et espère parvenir à un résultat quelconque avant l’expiration de ma license de 180 jours de Server 2003…

  5. @msdcinfo:

    Je voulais pas écoeurer personne avec Linux aujourd’hui dans cette discussion, mais le dernier commentaire ne me laisse pas trop le choix!!! Ceux qui disent que WordPress s’installe en 5 minutes sont probablement des utilisateurs qui l’ont installé sous Linux, pas Windows! Ce genre de logiciels serveurs (incluant Apache/MySQL/PHP) sont habituellement beaucoup plus facile à installer sous Linux. Si t’as dépoussiéré un vieux P3, moi à ta place je laisserait faire Windows et j’y installerait Linux! Ubuntu est facile à installer et après installation, une seule ligne de commande dans la console devrait te suffir pour avoir tout d’installé comme par magie:

    sudo apt-get install apache mysql php wordpress

    Ou bien encore plus simple si t’aimes pas taper dans la console: va simplement dans Applications –> Ajouter/Enlever et sélectionne WordPress. Tout devrait donc s’installer automatiquement, sans gossage!

  6. Nelson, dans ton billet tu utilises, en parlant de WordPress, les mots suivants: « un produit Open Source (en php) avec tout ce que cela signifie« … Peux-tu nous dire exactement ce que tu sous-entends par « tout ce que cela signifie » ?? Juste curieux car je suis pas certain de comprendre!?

  7. @ toogreen Un élément de réponse : la console admin destinée aux utilisateurs de Movable Type est de loin mieux ficelée que celle de WordPress, phénomène typique aux logiciels vendus par opposition à ceux qui sont gratos. Les acheteurs corpo ne toléreront pas une interface broche à foin. Or, comparée à Movable Type, celle de WP l’est un peu, sans dire qu’elle l’est complètement.

  8. Un peu hors sujet, mais …. Je viens de voir le nouveau site de blogue, bravo, à première vue, ca me semble bien fait, et va permettre de bannir certaines personnes qui abusent (prenons, par exemple, celui qui a réussi à intégrer ses pubs avec le lien http://blogues.technaute.com/dumais/?p=289#comment-4015 )

    Félicitations encore pour le changement, ca a du en prendre des heures pour intégrer les anciens commentaires.

    ps: Tu as un endroit à suggérer pour le recyclage de vieux matériel informatique désuet ?
    Je vais probablement avoir une quinzaine d’écrans 15″ en trop à court terme. Aussi, j’ai un client « pris » avec un copieur xerox de 620lbs…. J’ai appelé un peu partout chez ceux qui font du service de copieurs, personne n’en veut. J’ai appelé XEROX directement, et ils me conseillent de le mettre simplement aux poubelles. Bravo pour la conscience écologique. Ils me disent qu’ils ne supportent plus ce copieur, et ne fabriquent même plus de toner et de pièces de rechange. J’en suis encore estomaqué. 620lbs de métal et plastique à se débarasser !

  9. @Nelson. Bien dit ! …logiciels vendus par opposition à ceux qui sont gratos. Pourquoi le dicton « On a toujours pour notre argent » ne s’appliquerait-t-il pas également à l’informatique en général ?

  10. Un sujet un peu « off-topic ». Les chicanes Linux-Microsoft-Apples qu’on fréquemment sur ce site peuvent sembler à première vue manquer de politesse. Elles sont des lettres d’amour comparées aux chicanes PQ-PLQ-ADQ que l’on retrouve sur les blogs politiques actuellement. Pour vous en convaincre, allez sur le site d’hier de Patrick Lagacé.

  11. @Nelson: Open Source VS proprio; Je suis pas sûr si je suis d’accord ou non, parce que ca dépends surtout de ce que l’on entends par « bien ficelé ». Si on parle d’interface graphique et de l’aide à l’installation par exemple, je suis 100% d’accord que souvent ca laisse à désirer du côté du libre. Mais encore la c’est de généraliser car il y a plusieurs exceptions, regardons juste Firefox ou NVU par exemple. C’est un peu normal de toute facon que ca soit comme ca en général carles dévelopeurs Open Source se concentrent naturellement surtout sur la fonctionnalité du logiciel puisqu’ils n’ont pas de pressions d’un « boss » pour plaire au grand public. Par contre, si l’on parle de qualité en soi du logiciel, du coté pratique de son fonctionnement et la qualité de son code source, là par exemple je suis vraiment pas d’accord! Des logiciels comme Apache, PHP et MySQL sont d’une qualité et d’une stabilité irréprochable!

  12. @Nelson: Je re-lisais ta réponse et je remarque que tu as précisé que tu parlais de la console admin. Dans ce cas précis, en effet, je suis d’accord avec toi qu’en GÉNÉRAL c’est souvent mieux du côté commercial/proprio. Mais encore là y’a des exceptions, par exemple dans le domaine des CMS/LMS, j’ai découvert Moodle qui est génial et super facile à administrer 😉

  13. Je ne sais si c’est en changeant de logiciel mais je te lisais uiparavant sur Feedreader , logiciel pour lire les RSS mais maintenent je ne te reçois ^plus sur feedreader

  14. @toogreen. Je vous voulais pas le faire mais tu me laisses pas le choix: j’ai installé à plusieurs reprises depuis quelques années différentes versions de WordPress ainsi que d’autres CMS et forums sur des machines Win2000 et WinXP sans problèmes. Et ça ne me prenais même pas 5 minutes.

    Par ailleurs, j’avais historiquement habitude d’écrire tout code php/xhtml/css moi-même mais dernièrement par manque de temps j’ai adapté WP (après avoir tester quelques logiciels de blog opensource dont dotclear) à mon goût et me concentre sur l’essentiel: bloguer.

  15. michel: je ne parlais pas juste de WordPress mais de tout le reste qui en dépends: Apache, PHP, mysql, etc. En général sur Linux ca se fait en un clic, et ca c’est si tout n’est pas déjà installé par défaut, ce qui est parfois le cas. Par contre j’avais oublié qu’Il existe des solutions sous Windows comme Xampp qui installent presque tout automatiquement, c’est sûr qu’avec ca c’est beaucoup moins pire! Mais toi tu sembles un utilisateur avancé, demandes à un débutant d’installer Apache/PHP/MySQL sur un serveur Windows et tu vas voir qu’il va peut-être en arracher…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s