Les noms de code chez Microsoft

illustration2007032001.jpgSi Microsoft n’est pas la seule fabricante de logiciels à se servir de nom de codes pour décrire ses produits en gestation, elle en est probablement la plus grande utilisatrice. Non pas qu’il s’agisse chez elle d’une manie ou d’un trait culturel pire que chez ses concurrents, c’est que le nombre de produits en train de mijoter, des produits allant dans toutes les directions, y est généralement beaucoup plus important qu’ailleurs. Une fois la R&D terminée, une fois le résultat mis en marché, un patronyme définitif vient remplacer le nom de code ; p. ex. Longhorn devient Vista.

illustration2007032002.jpgCe qui est amusant, c’est que tout cela constitue autant de balises me permettant de revoir ma carrière de journaliste techno amorcée en septembre 1984, balise que je vais agrémenter ci-après d’une cote de 1 à 5, cote exclusivement basée sur mon humeur du moment. Je sais, je pourrais en faire autant pour les processeurs Intel ou AMD, pour les versions du MacOS et bien d’autres. Peut-être une autre fois …

  • 1984, novembre : DOS 3.1 – Version 3.1 du Microsoft Disk Operating System – MS-DOS (version marche ou crève du monde de l’informatique d’alors ; je m’en fichais, je travaillais avec un Mac 128… 2/5)
  • 1988, mai : Windows/286 et Windows/386 – Versions de Windows 2.0 (hum !) spécifiques aux processeurs 80 286 et 80 386 d’Intel (produit pathétique dont j’avais vraiment sous-estimé le potentiel … 2/5)
  • 1988, décembre : DOS 4 – Version 4.01 du MS-DOS (que de misères désagréables … 1/5)
  • 1991, juin : DOS 5 – Version 5.0 du MS-DOS (j’ai conservé la version 3.3 dans mon PC jusqu’à ce qu’apparaisse le DOS 6 … 1/5)
  • illustration2007032003.jpg1992, mars : Janus – Windows 3.1 (version revampée de Windows 3.0, un mauvais produit ; je me souviens du PR de Microsoft qui m’en avait fait la démo ; il avait la larme à l’œil et parlait en trémolo … 2/5)
  • 1992, octobre : Kato – Windows for Workgroup 3.1 (de loin ma version préférée de Win 3.1 … 4/5)
  • 1993, mars : Astro – MS-DOS 6.0 (méga gros lancement ; quel souvenir pour le MacUser que j’étais … 2/5)
  • 1994, septembre : Daytona – Windows NT 3.5 (je me souviens des 72 000 disquettes qu’il fallait installer… 3/5)
  • 1995, août : Chicago – Windows 95 (j’avais alors prédit la mort du DOS … 4/5)
  • 1995, août : Frosting – Microsoft Plus! for Windows 95 (gugusses amusants pour l’époque qu’on nous présentait depuis plus d’un an … 4/5)
  • 1995, août : O’Hare – Internet Explorer 1.0 (inclus dans Plus !; j’ai continué à utiliser Netscape jusqu’en 1996 alors qu’apparut la version 3 d’Explorer; ici, le nom de code est habile « Comment de Chicago (Windows 95), vous pouvez aller partout dans le monde »; O’Hare est le nom de l’aéroport international de Chicago … 1/5)
  • illustration2007032005.jpg1995, août : Nashville – Windows 96 (produit abandonné au profit de Win 97 – devenu 98 – et remplacé par Win 95 B Release OEM Edition, alias Detroit, un 4/5 dans mes souvenirs)
  • 1996, juillet : Cairo – Windows NT 4 (produit qui m’a finalement fait décrocher d’O/S2 4, alias Warp, … 4/5)
  • 1996, juillet : Impala – NT4 Embedded (« Ah bon ? Félicitations ! », avais-je dit aux gens de Microsoft … 3/5)
  • 1996, novembre : Pegasus ou Alder – Windows CE 1.0 (produit qui m’avait vraiment laissé sceptique … 2/5)
  • 1998, juin : Memphis – Windows 97 (rebaptisé Win 98 en raison de sa date de lancement, cette fois, j’avais été réfractaire au changement … 3/5 dans mes souvenirs)
  • illustration2007032004.jpg1999, mars : Gecko – Microsoft Internet Explorer 5 (je vous fais grâce de mes commentaires qui n’ont d’inspiration que dans le nom de code … 1/5)
  • 1999, décembre : Win NT.5 – Windows 2000 (seul produit majeur de Microsoft sans jamais avoir vraiment eu de nom de code officiel ; jusqu’en 1997, on y référait sous le pseudonyme de NT5; c’est le produit qui m’a fait abandonner NT4 sans autre forme de procès … 5/5)
  • 2000, septembre : Millenium ou Georgia – Windows ME (la pire merdouille jamais lancée par Microsoft … 1/5)
  • 2001, octobre : Whistler – Windows XP (un produit qui m’avait alors impressionné et qui ne me fit jamais regretter Win 2000 … 4/5)
  • 2003, avril : McKendric – Windows CE 4.2 (produit qui m’avait fait dire « coudon, ça va finir par marcher, leur affaire, » … 3/5)
  • illustration2007032006.jpg2005, Juin : LoneStar – Windows XP Media Center Edition 2005 (la finale d’un produit avec lequel je m’amusais vraiment, mais alors vraiment, depuis 2003 … 4/5)
  • 2006, décembre : Longhorn – Windows Vista (ce nom de code est celui d’un bar populaire de Whistler, centre de ski situé dans les montagnes Blackcomb en Colombie Britannique, que fréquentent bon nombre d’employés de Microsoft – Redmond … 4/5)

illustration2007032007.jpgEt il y en a des dizaines d’autres chez Microsoft, dont Rosetta (dans SQL Server), Indigo et Avalon (dans Vista), Quartz (dans Expression Web), Mira (dans CE), Origami (pour Ultra-Mobile PC) ou Argo (devenue la Zune). Y en a-t-il d’autres à venir ? Deux me viennent à l’esprit:

  • 2007 ou 2008 : Fiji – prochaine version du Windows Media Center (module intégré dans Vista)
  • 2009 ou 2010 : Blackcomb ou Vienna – Windows 7 (produit qui remplacera Windows Vista)

S’il y a des noms de code que vous avez vu passer dans votre carrière et que je n’ai pas mentionnés, ne vous gênez pas pour compléter. Merci pour votre attention.

Publicités

9 réflexions sur “Les noms de code chez Microsoft

  1. Je ne me rappelais plus qu’il y avait eu autant de versions Windows. Si l’on excepte les versions intérimaires, il me semble ( en ne tenant pas compte des antiques versions « pures » MS »DOS que je connais mal par aileuurs), il me semblait que les versions principales avaient été dans l’ordre :

    Windows 3.1
    Windows 95
    Windows 98
    Windows NT ( ou ME)
    Windows XP
    Windows Vista

    J’ai connu 3.1, on peut en rire maintenant mais dans le temps c’était pas si pire.
    Windows 95 c’est le souvenir d’une semaine de formation payé par le bureau pour apprivoiser la nouvelle interface. Et plein de bugs.

    Windows 98. bien meilleure version.

    Les comètes Nt et Me (je n »ai jamais su les différencier sauf par le logo) très vite oubliées.

    Et Xp, sur lequel j’ai pioché pendant 5 ans. Stable mais « boring »

  2. Petit détail : Windows 3.1 ou 3.11 n’étaient que des interfaces graphiques apposées au MS-DOS, tout comme l’avaient été les versions 1 et 2 de Windows. La première version « grand public » de Windows à avoir été considérée comme étant un système d’exploitation complet (bien que tributaire du MS-DOS) a été Win 95. Jusqu’à Win XP, il y avait deux lignées de Windows : celle de 95/98/98SE/ME et celle de NT/2000. À partir le XP, les produits sont unifiés bien qu’offrant des versions destinées à ces deux grands segments de marché.

  3. Windows 95/98/ME ne sont pas plus des OS que Windows 3.1… Eux aussi, fonctionne par-dessus MS-DOS, c’est juste que les deux produits ont été combinés et que le MS-DOS est plus ou moins caché..
    À propos de Cairo, en regardant ce qu’était le projet à l’origine, on constate que Cairo, lancé en 1991, devait être ce que Vista n’est même pas encore…

  4. Personnellement, je préfère les noms de code de l’autre côté de la cloture. Du temps de MacOS « Classic », c’était des noms de compositeurs célèbres (Copland, Gershwin), puis, avec MacOS X, des noms de grand félins (Puma, Jaguar, Tiger).

  5. Voici une petite liste. Il n’y a, par contre, pas de date.

    Codename / Preliminary name / Final name

    A1 / Windows OneCare Live / Windows Live OneCare

    Acrylic / Expression Graphic Designer / Expression Design

    Aero Diamond / n.a. /

    Argo / n.a. / Zune

    Asteroid / n.a. / Windows 2000 Service Pack 1

    Atlas / Ajax implementation in .NET / ASP.NET Ajax

    Aurora / n.a. / Windows Media Player 11 for Windows Vista

    Avalon / n.a. / Windows Presentation Foundation

    Birch / n.a. / Windows CE 2.1

    Blackbird / n.a. /

    Blackcomb / n.a. /

    Bobcat / n.a. / Windows Small Business Server 2003

    Bodie / Team Foundation Server SDK /

    Budapest / n.a. / Microsoft Office Communicator Web Access 2005

    Bullet / n.a. / Microsoft Mail 3.0

    Burton / n.a. / Visual Studio Team System

    Cairo, SUR / n.a. / Windows NT 4.0

    Cedar / n.a. / Windows CE 3.0

    Centro / n.a. /

    Chicago / Windows 4.0 / Windows 95

    Cider / n.a. /

    COM Object Runtime (COR) / n.a. / Microsoft .NET Framework v1.0

    COM+ 2.0 / n.a. / Microsoft .NET Framework v1.0

    Concur / n.a. /

    Cougar / Windows Small Business Server « Longhorn » /

    Crossbow / Windows Mobile 6.0 /

    Currituck / Team Foundation Work Item Tracking /

    Darwin / Microsoft Installer / Windows Installer

    Daytona / n.a. / Windows NT 3.5

    Detroit / n.a. / Windows 95 OSR 2

    Dolly / n.a. / Windows 98 OEM/Corporate image cloning utility

    eHome / n.a. / Windows XP Media Center Edition

    Eiger / n.a. / Windows Fundamentals for Legacy PCs

    Emerald / n.a. / Windows XP Media Center Edition 2005 Update Rollup 2

    Everett / n.a. / Visual Studio .NET 2003

    Fidalgo / n.a. / Visual Studio 2005 Extensions for WinFX

    Freestyle / n.a. / Windows XP Media Center Edition 2003

    Frosting[2] / n.a. / Microsoft Plus! for Windows 95

    Galileo / n.a. / Windows CE 3.0

    Georgia / Millennium / Windows Me

    Godot / n.a. / Microsoft Layer for Unicode

    Goldeneye / n.a. / Windows CE 2.11

    Greenwich / Real-Time Communications Server 2003 / Microsoft Office Live Communications Server 2003

    Gryphon / n.a. / Windows CE 2.1

    HailStorm / n.a. / .NET My Services

    Harmony / n.a. / Windows XP Media Center Edition 2004

    Hatteras / Visual Studio Team System’s Source Control System /

    Hawaii / n.a. /

    Hermes / n.a. / Windows CE 2.11

    Hydra / n.a. / Terminal Services, Terminal Server

    Hydra / n.a. / SQL Server 6.5

    Impala / n.a. / Windows NT 4.0 Embedded

    Indigo / n.a. / Windows Communication Foundation

    InfoCard / n.a. / Windows CardSpace

    Istanbul / n.a. / Microsoft Office Communicator 2005

    Jameson / n.a. / Windows CE 4.1

    Janus / n.a. / Windows 3.1

    Janus / n.a. / Windows 2000 64-bit

    Jupiter / n.a. / Windows CE 2.11

    Kahuna / n.a. / Windows Live Mail

    Katmai / Akadia / n.a. / ?

    Kato, Sparta / n.a. / Windows for Workgroups

    Laguna / SQL Server CE 3.0 / SQL Server 2005 Mobile Edition

    Liberty / n.a. / SQL Server 2000 (64-bit)

    Lightning, Project 42 / Next Generation Windows Services / Microsoft .NET v1.0

    LINQ / n.a. /

    Lone Star / n.a. / Windows XP Tablet PC Edition 2005

    Longhorn / n.a. / Windows Vista

    Longhorn Server / Windows Server « Longhorn » / Windows Server 2007

    Macallan[3] / n.a. / Windows CE 5.0

    Maestro / n.a. / Microsoft Office Business Scorecard Manager 2005.

    Magneto / n.a. / Windows Mobile 5.0

    Mantis / n.a. / Windows XP Embedded

    Marvel / n.a. / Microsoft Network, as shipped with Windows 95

    McKendric / n.a. / Windows CE 4.2

    Memphis / Windows 97 / Windows 98

    Mercury, Apollo / n.a. / Windows CE 2.0

    Merlin / n.a. / Windows CE 3.0

    Metro / n.a. / XML Paper Specification (XPS)

    Mira / n.a. /

    Monad / MSH, Microsoft Shell / Windows PowerShell

    Mönch / n.a. /

    Nashville / Windows 96 / Windows Desktop Update, Internet Explorer 4.0

    Neptune / n.a. / N/A

    Ocracoke / Visual Studio Team System load testing suite /

    Odyssey / n.a. / N/A

    O’Hare / n.a. / Internet Explorer, first shipped in Microsoft Plus! for Windows 95

    Omega / n.a. / JET Engine

    Orcas / Visual Studio 2007 /

    Origami / n.a. / Ultra-Mobile PC

    Orion / n.a. / Windows CE 2.11

    Osmium / n.a. / Exchange Server 5.5

    Ozone / n.a. / Windows Mobile 2003

    Ozone update / n.a. / Windows Mobile 2003 SE

    Palladium / Next-Generation Secure Computing Base / Trusted Platform Module Services

    Pegasus, Alder[3] / n.a. / Windows CE 1.0

    Photon / Windows Mobile 7.0 /

    Pinball / n.a. / High Performance File System

    Platinum / n.a. / Exchange Server 2000

    Plato / n.a. / SQL Server 7.0 OLAP Services

    Polaris / n.a. / Windows Media Player 11 for Windows XP

    Q, Quattro / Windows Home Server /

    Quartz / ActiveMovie / DirectShow

    Quartz / Expression Web Designer / Expression Web

    Rapier / n.a. / Windows CE 3.0

    Rosetta / n.a. / SQL Server Reporting Services

    Shiloh / n.a. / SQL Server 2000 (32-bit)

    Singularity / n.a. /

    Snowball (LB) / n.a. / Windows for Workgroups 3.11

    Softsled / n.a. /

    Sparkle / Expression Interactive Designer / Expression Blend

    Sphinx / n.a. / SQL Server 7.0

    Springboard / n.a. / Windows XP Service Pack 2

    SQL95 / n.a. / SQL Server 6.0

    Starfighter / n.a. / SQL Server Enterprise Manager

    Stinger / n.a. / Windows CE 3.0

    Symphony / n.a. / Windows XP Media Center Edition 2005

    Tahoe / n.a. / Sharepoint Portal Server 2001.

    Talisker[3] / Windows CE .NET / Windows CE 4.0

    Thunder / n.a. / Visual Basic 1.0

    Titanium / n.a. / Exchange Server 2003

    Trainyard / n.a. / Windows XP Service Pack 1

    Tuscany / Online version of Visual Studio. /

    Universal Runtime (URT) / n.a. / Microsoft .NET Framework v1.0

    Vienna / n.a. /

    Whidbey / n.a. / Visual Studio 2005

    Whistler / Windows .NET 2001 / Windows XP

    Whistler Server / Windows .NET Server / Windows Server 2003

    Whitehorse / Visual Studio Team System’s designers for architects. /

    Windows Seven / n.a. /

    Wolfpack / n.a. / Cluster Server

    Wyvern / n.a. / Windows CE 2.11

    Xenon / n.a. / Xbox 360 processor and codename

    Xenos / n.a. / Xbox 360 GPU and codename

    Yamazaki[3] / Windows CE 6.0 / Windows Embedded CE 6.0

    Yukon / n.a. / SQL Server 2005

    Zamboni / n.a. / Microsoft Visual C++ 4.1

    Zephyr / n.a. / Xbox 360 v.2

  6. J’ai aussi connu (et des souvenirs viennent de me revenir) les vieux O.S. J’ai débuté avec DOS 2.0, j’ai suivi toute les versions, Windows 2, 3.0, 3.1, etc…… mon meilleur à date pour ne pas trop tirer de jus, tout en étant d’une stabilité exemplaire (sur un hardware stable), c’est Windows 2000.
    Je suis de l’avis que la puissance de l’ordinateur doit avant tout servir aux applications…. pas au système d’exploitation.
    Les caisses pop ont fini par comprendre il y a 2 ans que c’était pas une excellente idée, d’avoir commencé à implanter OS/2 la même année qu’il était abandonné par IBM. Ca doit leur (nous) coûter une petite fortune pour changer tout le hardware, les cartes réseau token-ring, les switches, leur logiciels sur mesure, etc etc, pour tout changer pour des standards qui tiennent la route et seront « upgradables »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s