Ras le bol des piles rechargeables ?

illustration2007022301.jpgSi vous êtes comme moi, vous devez commencer à en avoir marre d’être constamment à la merci des états d’âme de vos piles double ou triple A, de sérieux pollueurs de plus en plus honnis ou, à tout le moins, remis en question. Seulement dans mon petit bureau, quatre jeux de claviers-souris sans fil en sont tributaires, sans parler de mon appareil photo numérique et d’un assortiment surréaliste de bidules dont une horloge et un lecteur MP3. Vous en avez déduit que j’avais toujours un appareil en manque de pouvoir et que je consacrais une grande partie de mon temps à la gestion de mes piles rechargeables. Heureusement, une alternative acceptable commence à se mettre en place. Et il était temps.


illustration2007022302.jpgCar ce que je déteste le plus, c’est d’être en train d’écrire et, soudainement, crac !, la souris se met à mal aller ou, sournoisement, le clavier cesse de fonctionner. Vous réalisez alors qu’encore une fois, vous avez oublié de retirer vos piles pour les placer quelques heures sur un chargeur. Il vous faut alors cannibaliser un autre clavier, une autre souris, dégarnir votre appareil photo, voire brancher les câbles d’une ancienne panoplie PS/2. Pas jojo ! Mais il y a pire.

illustration2007022303.jpgPrenez l’autre semaine. Profitant de mon passage dans une grande surface, je me suis acheté un ensemble de piles que j’ai placé immédiatement sur un chargeur de retour chez moi. Mais à mon insu, toutes ont éclaté pour déverser leur contenu sur mon chargeur lequel s’est retrouvé irrémédiablement endommagé. Rendu agressif, je me suis fais un devoir de ramener les piles bousillées dans la méga boutique. Un commis m’a alors expliqué que leur voltage nécessitait un autre type de chargeur, ce que j’aurais dû savoir (une pile AA, c’est une pile AA, non ?), bref que mon étourderie était la cause de mon malheur. Mais comme je me suis abstenu de lui dire à cet enfoiré, tout le bien que je pensais de sa face à claques, il m’a remboursé mes piles et j’en ai été quitte pour m’acheter un nouveau chargeur. Dans une autre boutique !

illustration2007022304.jpgL’alternative ? Des chargeurs incorporés aux appareils ! Et j’ai deux beaux exemples à vous proposer (parmi les dizaines présentement sur le marché). Le premier est ce jeu de périphériques Mac/PC (Bluetooth 2,4 GHz) que j’utilise présentement pour vous taper cette chronique, l’Ensemble clavier-souris 7000 de Microsoft, une de ces panoplies très design lancées l’automne dernier (voir les deux photos, ci-haut). Si le clavier est traditionnel en ce sens qu’on doit lui enfourner quatre piles AA, la souris, elle, arrive avec un chargeur. Reste qu’il faut quand même lui insérer une pile rechargeable conventionnelle ; c’est cette dernière qui fait le travail. L’intérêt c’est qu’on n’a plus à planifier ses recharges. À la fin d’une session de travail, on n’a qu’à ranger sa souris sur la petite base et le tour est joué. J’ignore combien de fois une pile rechargeable peut refaire le plein. On parle, en théorie, d’une limite de 150. Allez savoir !

illustration2007022305.jpgLe mieux n’est il pas de se débarrasser de ces petits pollueurs et de s’en tenir à une techno énergétique plus fiable ? C’est le cas de ma souris Gyration fabriquée par Thomson (voir les deux photos, ci-haut et ci-contre). J’en ai terminé ? Je la dépose sur son socle (branché à une prise de courant) où elle se refait des forces sans rien me demander. Je vous souligne, cependant, que comme dans le cas de l’Ensemble 7000, son clavier a besoin de quatre piles pour fonctionner, en l’occurrence des AAA. Rien n’est parfait en ce bas monde.

Reste que l’industrie est sur la bonne voie. Des projets de recharge par le mouvement, la lumière, la chaleur, etc., sont en phase d’essai et de prototypage. L’avenir est prometteur. Des produits comme ceux dont je viens de vous entretenir vont devenir bientôt la norme. Tant mieux pour moi et, surtout, tant mieux pour l’environnement. Cela étant dit, cette chronique n’a pas été retenue et payée par le Parti Vert.


Publicités

16 réflexions sur “Ras le bol des piles rechargeables ?

  1. Tu viens de comprendre pourquoi j’ai aucun clavier/souris sans fil à mon bureau. Et pour les accessoires où j’ai pas le choix (télécommandes, caméra digitale, horloges, outils de test réseau), j’ai mis des batteries Li-ION. Ca n’a supposément pas d’effet de mémoire, ca contient autant que la meilleure pile Alcaline, mais ça prend un chargeur Li-ION. C’est une superbe technologie, en attendant une révolution majeure dans le domaine des piles.

    Ca prendrait aussi une révolution dans le domaine des batteries de véhicules, j’en ai 3 à changer à court terme 😦

    (Yeah, enfin un thread qui a AUCUNE chance de démarrer une discussion Windows/Linux)

  2. X2 @ Tornade & Luc

    Pas de piles à acheter, gérer, DISPOSER…
    Pas de transformateur qui consomme du courant lorsque branché même si il n’y a rien d’alimenté…
    Pas de clavier/souris en panne en plein milieu d’une rédaction…

  3. @Normand

    De quoi parles-tu? Des claviers / souris sans fil ou d’une technologie non citée ?

    Nelson a dit:

    Des projets de recharge par le mouvement, la lumière, la chaleur, etc., sont en phase d’essai et de prototypage.

    Qu’est ce que ma blonde va faire. Elle a toujours la mains gelées … La souris ira chercher le peu de chaleur qui reste dans sa main … Par la suite ses tremblements de froid iront recharger la souris …

    En passant, mon Mac consomme moins que mon PC !!! Lol … C’est juste une farce. Je n’ai pas de Mac, je fais juste un clin d’oeil à Luc Gagnon (Yeah, enfin un thread qui a AUCUNE chance de démarrer une discussion Windows/Linux)
    )

  4. « (Yeah, enfin un thread qui a AUCUNE chance de démarrer une discussion Windows/Linux) »

    Ca a l’air qu’un laptop roulant sur Linux a plus d’autonomie
    qu’un laptop roulant sur Windows…

    Legende urbaine?

    K.

  5. Kenny:

    Oui, définitivement une légende urbaine. J’ai beau être un fan de Linux mais je suis capable d’admettre ce qui est faux. La batterie de mon laptop dure beaucoup plus longtemps sous Windows que sous Linux (Ubuntu), malheureusement 😦 J’espère bien que cette situation va s’améliorer bientôt.

    Pour revenir à l’article, pour ce qui est des batteries AA ou AAA, moi j’essaie d’éviter à tout prix d’acheter quelque chose qui fonctionne avec ces piles-là. Pour ma caméra numérique, j’ai une batterie lithium-ion, bien plus efficace, je peux l’utiliser pleinement pendant presque 2 semaines sans recharger! Pour ce qui est de clavier/souris moi personellement je suis peut-être vieux jeu mais me semble qu’un simple fil n’est pas si embarassant que ca… C’est bien le sans-fil, mais je préfère avoir un fil dans les jambes que de passer mon temps à changer les batteries… 😛

    Cette discussion m’amène à me questionner… Ne serait-il pas temps d’introduire de nouvelles technologies pour tout ce qui est batteries? On entendait parler il y a quelques années de plusieurs nouvelles technologies, par exemple pour les batteries de laptop, on parlait de révolution, de batteries qui dureraient bien plus longtemps… On en est rendu ou à ce niveau là?? J’ai hâte de pouvoir utiliser mon laptop pendant plus que 2 heures consécutives, c’est bien pratique quand t’as à faire des vols Shanghai-Montréal…

  6. je m’en tiens au fil, et je laisse tomber tout ce qui veut rouler à pile que veux-tu. Chacun sa solution, d’ailleurs les voitures hybrides ont exactement le même problème, la foutue pile qui devra bien être recyclée en fin de vie utile, et alors, où la mettra-t-on ?
    en attendant, je roule diesel et ça me fait moins de 6 l au 100 km en utilisation réelle (48 milles au gallon pour les vieux) en tout confort et sans pile à recycler. voilà.

    bonne journée

  7. Un autre problème lié aux batteries est l’ancienneté des produits.
    Si vous achetez un produit avec une batterie rechargeable et que le manufacturier considère ce produit comme désuet, l’achat d’accessoires comme en autre la batterie rechargeable devient de plus en plus difficile.

    Exemple d’un cas vécu :
    FujiFilm Canada par exemple rend la vie difficile aux propriétaires de la caméra FinePix 4800 Zoom. Il est très difficile maintenant de trouver dans la région de Montréal la batterie rechargeable pour cette caméra.

    J’ai dû insister beaucoup auprès du service à la clientèle de FujiFilm Canada pour qu’il me trouve et me poste une batterie de remplacement pour cette caméra.

    On dirait que dès que les nouvelles caméras sortent, les utilisateurs de leurs anciens modèles sont laissés pour compte.

    Je n’ai pas l’intention de remplacer (jeter) ma caméra à chaque année parce que le manufacturier ne sent pas nécessaire de supporter ces clients qui gardent leurs caméras et espèrent pouvoir l’utiliser pendant plusieurs années pour amortir leur coûts d’acquisition et protéger l’environnement (déchet).

  8. Personnellement, je n’ai pas encore éprouver le besoin d’avoir de clavier ou de souris sans fils. C’est peut-être que je ne travail pas souvent à 15 pieds de mon ordinateur!!! Je m’en tien donc au bon vieux fil. Plus fiable, plus écologique.

  9. David Gagnon:
    Tu as un bon point, sauf que pour l’avoir vécu, lorsque je suis allé visiter la France, j’étais très fier d’avoir des AA dans ma caméra numérique. J’avais une dizaine de piles AA Li-ion dans ma poche, et ça m’assurait mon autonomie de la journée. A l’hotel je rechargeais mes batteries 4 par 4 le soir venu.

    André Lussier:
    Tu as bien raison…. depuis qu’ils essaient d’intégrer la technologie des batteries dans les autos électriques, ca devient un problème majeur…
    Pourtant j’ai jamais entendu parler de problèmes avec les autos qui avec fil….. 😉

    ProfMG:
    J’ai justement une Fuji FinePix 4700, c’est une 4.3M qui fonctionne avec 2 piles AA. Ca fait plus de 6 ans que je l’ai, et je la trouve encore très pratique. Et pas de problèmes de batteries, car la possibilité d’utiliser des batteries AA était mon critère principal d’achat.

    On vend pas mal nous aux entreprises. Je m’imagine mal si un client qui a 60 ordinateurs avait juste des claviers/souris sans fil….. 240 piles AA à changer de temps à autres ? Pas super pour l’environnement, ca fait une question de plus à poser quand l’utilisateur se plaint de son outlook qui ouvre pas (en fait sa souris marche pu)…

    Bref, je crois que pas mal tout le monde qui a déjà goûté à ça est d’accord… Vive les bons vieux fils 🙂

  10. J’ai déjà vu un vidéo sur youtube qui montrais une nouvelle technologies… des piles a l’eau … oui oui de l’eau, 1 goute d’eau pour être plus précis. C’est un mélange avec un produit inclus dans la piles qui créé le même courant qu’une pile AA, le monsieur faisais une démonstration avec un petit train pour enfant. Reste à savoir quand les grandes compagnies vont acheter l’invention pour que ca sorte pas… comme ils ont fait avec la voiture à électrique.

  11. Solution ? UN PORTABLE ! Tout est sur la même pile. Lorsqu’elle devient faible il y a un petit bip bip qui t’intime de brancher le cordon. Cordon unique au secteur !!! Génial non ? Qui plus est, ton ordi te suit partout. Il devient ton balladeur MP3, Ton Palm Pilot, ton agenda électronique, ton balladeur vidéo. Finalement, lire son journal bien calé dans son sofa favoris sans se salir les doigts et sans encombrer la « benne » à recyclage… Un plaisir sans cesse renouvlé. Le tout en écoutant http://www.luckysevenradio.com !!!

  12. Solution ? UN PORTABLE ! Tout est sur la même pile. Lorsqu’elle devient faible il y a un petit bip bip qui t’intime de brancher le cordon. Cordon unique au secteur !!! Génial non ? Qui plus est, ton ordi te suit partout. Il devient ton balladeur MP3, Ton Palm Pilot, ton agenda électronique, ton balladeur vidéo. Finalement, lire son journal bien calé dans son sofa favoris sans se salir les doigts et sans encombrer la « benne » à recyclage… Un plaisir sans cesse renouvlé. Le tout en écoutant http://www.luckysevenradio.com !!!

  13. J’ai acheté un nouveau PC à noël et j’avais le choix entre le « sans fil » et le « avec fil » pour le clavier et la souris. J’ai opté pour le « avec fil » pour le clavier (par peur de me faire squater mon PC à distance). Par contre, j’adorrrrre ma souris sans fil. Je peux m’éloigner de l’écran pour surfer. Le vendeur m’a présenté la Logitech avec deux « battery cartridges », plus besoin de placer la souris sur une base, une batterie dans le chargeur/émetteur RF pendant que j’utilise l’autre. Un petit popup m’averti que la batterie est faible. Quelques secondes pour remplacer la pastille. J’étais sceptique, ayant vu une souris sans fil avec docking. Je suis heureux d’avoir essayé la Logitech. Je magasine pour une manette de jeux sans fil et j’espère trouver quelque chose d’aussi simple que ma souris à utiliser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s