Tora Tora et Banzai, Microsoft !

illustration2007012201.jpgJ’ignore si vous êtes amateur de BD, de comics ou d’histoire de guerre. L’important pour bien comprendre ma chronique de ce matin, une chronique qui porte sur Microsoft, est que vous sachiez que le drapeau affiché ci-contre est celui utilisé par l’Empire du soleil levant, le Japon, jusqu’à sa capitulation survenu en août 1945 après l’atomisation d’Hiroshima et de Nagasaki. C’est ce drapeau qui, par exemple, a présidé à l’anéantissement de la flotte russe en 1905, à la conquête de la Mandchourie en 1931 ou encore à l’attaque de Pearl Harbour en 1941. Vous conviendrez que son riche potentiel graphique a permis à la propagande alliée de bien mousser le patriotisme essentiel au recrutement pendant la seconde guerre mondiale. Puis après la guerre, ce design a servi copieusement à l’illustration de livres et des films. Vous vous souvenez de Merry Christmas Mr. Lawrence ?


En voici quelques exemples.

illustration2007012203.jpg

illustration2007012205.jpg illustration2007012204.jpg illustration2007012206.jpg

illustration2007012207.jpg

Mais si vous avez regardé attentivement le dernier dessin, vous avez surement constaté que les rayons rouges n’y avaient pas la régularité de ceux des autres illustrations, toutes basées sur le vrai drapeau impérial. Auquel cas, je vous félicite; vous êtes forts. En fait, le type représenté sur cette illustration n’est pas un cruel japonais, mais le méchant d’une BD animée que Microsoft a mise en ligne ce matin dans sa stratégie de lutte contre le piratage de logiciels. L’œuvre se nomme Genuine Fact File.

illustration2007012209.jpg
illustration2007012208.jpg
illustration2007012210.jpg

La scène se passe dans un bureau. Un gras-du-bide mâchouillant du chocolat vient emmerder un jeune homme qui veut télécharger des mises à niveau officielles de logiciels. Il l’incite à éviter les dépenses en allant tout se procurer sur un site pirate. Le conseil est suivi, les logiciels illégaux sont téléchargés et installés. Puis, comme il se doit, une fort coûteuse infestation virale s’abat sur l’entreprise. Le méchant se sauve et le bon a l’air con. Faut pas copier, conclut Microsoft !

Question 1 : Ai-je trop lu de BD ou de livres d’histoire dans ma vie, de sorte que je vois des allusions au drapeau impérial japonais où il y en n’a pas ?

Question 2 : Si, par contre, vous admettez qu’on ait fait allusion audit drapeau, est-elle voulue ? Autrement dit, a-t-on voulu donner au grassouillet personnage des allures de méchant tortionnaire nippon comme on les représentait dans les comics Marvel ou DC à partir de 1941 ?

illustration2007012202.jpgQuestion 3 : Si c’est le cas, quelle est, selon vous, la clientèle-cible que vise Microsoft ?

A- Celle de Matante Germaine qui trouve Office trop cher ?
B- Celle des tits-gars-à-calotte qui lisent des comics quand ils ne sont pas devant un ordinateur ou au volant d’une Civic rouge ?
C- Celle des Chinois, une société au potentiel très très très lucratif, où la piraterie est endémique et la haine du Japonais est encore vive ?

Mais je suis sûrement un parano à l’imagination fertile, du genre à imaginer des complots où il n’y en a pas …

PS –Juste comme ça, cliquez sur ce lien et vous verrez apparaître une Croix de fer, 2e classe, avec laquelle on décorait les officiers de l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale. C’est-y moi qui aie la berlue ou les rayons rouges de la BD de Microsoft ont le même look’n’feel ? Y aurait-il un lien subliminal avec le fait que la piraterie serait florissante en ex-Allemagne de l’Est ? Bof !!!! C’est connu, j’ai besoin de vacances…


Publicités

19 réflexions sur “Tora Tora et Banzai, Microsoft !

  1. Scusez, mais je cherche encore l’objet de cette chronique. Qu’est-ce qui en est la cause:

    1- slow blog day
    2- la boisson
    3- la dope
    4- une forte fièvre
    5- ?

    Nelson, je suis inquiet pour votre santé…

  2. Euh ok …

    Pas beaucoup de news dans le monde des technos pour parler de petites lignes rouges en arrière d’un « gros-techno-choco » …

  3. Ouahahahaha. C’est pas parce que je ris que L’article est con. Bien au contraire. Nelson aime aller chercher le petit détail et parfois, c’est poillant.

  4. Je dois avouer que moi aussi, ça me laisse perplexe tous ces rapprochements tirés par les cheveux… Par contre, après avoir vu le film en question, ma première réaction a été d’imaginer combien il serait facile de reprendre, à peu de choses près, les mêmes images en changeant un seul détail: au lieu d’installer un logiciel piraté, l’employé installe Windows… s’ensuit la catastrophe à cause de diverses failles de sécurité, le réseau au complet étant devenu vulnérable… It did’nt have to end this way… Yish…

    Cela dit, je ne suis pas anti-M$ mais il me semble que c’est tellement facile de voir venir une telle parodie… À moins que, moi aussi, je ne sois en train de me fendre les cheveux en quatre pour imaginer des choses improbables…

  5. Nelson ne delire pas, voici un bel exemple typique de propagande. Je dis pas ca juste parce que c’est Microsoft, y’a pas juste eux qui font ca. Je vois plusieurs tactiques ici. En plus de jouer avec les images pour tenter de nous brainwasher, ils jouent aussi avec les mots. Remarquez le passage suivant:

    « Protect your company’s systems by using only genuine Microsoft software« 

    En lisant ca, certains en viendront probablement a la conclusion qu’il n’est tout simplement pas securitaire d’utiliser des logiciels s’ils viennent pas de chez Microsoft… Donc en plus du gros pirate, le gros mechant devient aussi l’administrateur TI qui veut migrer vers Firefox et d’autres logiciels non-Microsoft.

    Remarquez aussi les messages a double-sens. Par exemple le gros mechant pirate qui dit « It’s just that easy ». Microsoft fait passer le gros pour un mechant parce qu’il pirate, mais en meme temps ils s’assurent qu’on sache que c’est quand meme « just that easy » de copier leurs logiciels. Comme ca, les gens vont continuer a s’installer leur version pirate d’Office, meme s’ils savent que c’est pas correct. Venez m’obstiner tant que vous le voulez mais venez pas me dire que Microsoft profite pas du fait que tout le monde pirate leurs logiciels pour etendre leur monopole.

    Conclusion, on tente de faire croire que le message ici en est un contre le piratage, quand, en fait, Microsoft essaie plutot de nous convaincre que c’est pas securitaire d’utiliser des logiciels qui viennent pas de Microsoft. Tant qu’a moi, ca leur fait pas si mal que ca qu’on pirate LEURS logiciels, au contraire…

  6. Il serait effectivement vrai que Microsoft entreprend une vrai campagne pour la securite de nos ordinateur et non un pretexte pour de la pub. Et effectivement, le piratage ne doit pas leur faire si mal, sinon il s’y aurait attaquer beaucoup plus tot et de facon plus feroce.

  7. Ouais c’est certain que s’ils voulaient enrayer la piraterie, ils auraient commence avant et plus fort. Mais personne ne me faira pas croire que ca fait pas partie de leur stratégie, quand quelqu’un pirate M$, il n’achète pas la concurence.

  8. À David Gagnon

    Voici comment il faut comprendre cette expression only genuine Microsoft software: lorsque vous utilisez des logiciels de Microsoft, utilisez des logiciels d’origines. Bref, et c’est aussi vrai des autres éditeurs, n’utilisez pas de logiciels contrefaits. La phrase pourrait se lire en Français « Afin d’assurer la protection des systèmes de votre entreprise, n’utilisez que des logiciels Microsoft d’origine ». Si l’intention avait été autre, on n’aurait pas ajouté genuine. Il faut arrêter de voir des complots Micosoftien partout…

  9. Gilles Plante:

    Merci de m’expliquer, mais j’avais compris le principe. Ce que je dis c’est que justement, les mots utililses sont trompeurs, et que (si tu avais bien lu mon message je n’aurais pas besoin de le repeter) « certains » vont mal l’interpreter.

  10. Il ne faut pas sous-estimer notre inconscient ! (dans ce cas-ci celui des Chinois…) Ces bandes rouges ne sont certainement pas innofensive. C’est bien de remarquer ces trucs… ça aide à évitez certains pièges publicitaires bien camouflés.

  11. Le plus effrayant dans cette BD est le texte du dernier dessin:

    « Le meilleur moyen de protéger les systèmes de votre compagnies est de n’utiliser que des produits Microsoft certifié etc… »

    Croire ce texte est la pire choses qui puissent arriver à une compagnie, je préfairerais faire faillite et de repartir sous un autre nom que de laisser ma compagnie au main de Microsoft. Sachant que toutes les compagnies du monde sont espionner par Microsoft et que ces données récolter sont envoyer au gouvernement américain pour définir des tactiques commercial. Vista sera le Titanic de Microsoft, point final.

  12. J’en ai une bonne: Il semblerait que la propagande de Microsoft a deja des effets sur les gens, meme sur mon entourage direct. Ce matin, une femme est venue me demander si je pouvais lui « copier » une version « genuine » de Microsoft Windows, parce qu’elle me disait que sa version actuelle de Windows en est une pirate…

    J’ai bien ri! Elle m’a ensuite avoue avoir eu vent de la campagne de Microsoft. Comme vous voyez par contre, l’effet n’est pas tout-a-fait celui « voulu ». Elle veut sa version « genuine », sans toutefois vouloir en payer le prix…

    Le plus drole dans tout ca c’est qu’elle a un MacBook et qu’elle veut rouler Windows dans Parallels! Je lui ai donc franchement conseille d’apprendre plutot a utiliser Mac OS X…

  13. @David Gagnon

    Elle est vraiment très bonne celle-là! Décidément, quel que soit le message, vous pouvez toujours compter sur une bonne partie des gens pour le comprendre tout croche!

  14. Bill sera bien decu quand il va apprendre que on message a passer tout croche, il aurait peut-etre du jouez un peu moins avec les mots. Bien comique comme anectode tout-de-meme.

  15. Nelson, tu m’épates. Sont-ce le nombre de ponces (en plus tu m’apprends la graphie de cette boisson !) ou les relents des partys des fêtes, mais mélangés avec ton ÉNORME culture bédéesque ça donne des résultats… étonnants. C’est pour ça que je te lis.

    Ton rapprochement avec l’ancien drapeau japonais est fûté, le message de micromou en acquiert un côté martial indéniable, qu’on connaisse le drapeau ou non.
    Pour la majorité des gens la pub est quelque chose d’informatif, parfois drôle, souvent chiante mais pas méchante. Je pense que tu sais que ça peut être une arme redoutable.
    Tout embrumés dans les relents d’alcool que pouvaient être tes neuronnes, elles ont mis le doigt (si j’ose dire…) sur quelque chose.
    Farpaitement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s