Microsoft Office 2007: la nouvelle norme bureautique

illustration2007011701.jpgMicrosoft vient de commencer la distribution d’Office 2007, la 7e grande version en 15 ans de son fardier bureautique destiné à l’environnement Windows. C’est un produit phare qui, avec les années, s’est irrémédiablement imposé dans l’univers bureautique. Ses modules sont devenus des normes que la faible concurrence, celle des WordPerfect Office X3 (Corel), StarOffice (Sun), OpenOffic.org (gratuiciel), voire SmartSuite Millenium Edition 9.7 (produit increvable de Lotus/IBM), n’ose transgresser. Ils sont même tenus de pouvoir enregistrer en format Microsoft (doc, xls, etc.). La vraie concurrence provient plutôt d’ailleurs, notamment de … la boite à Bilou elle-même.


illustration2007011708.jpgillustration2007011709.jpgElle est surtout le fait de Microsoft Office XP (photo de gauche) et Office 2003 (photo de droite), des produits que de nombreuses organisations sont en train ou à la veille d’implanter, et de ces nouveaux services en ligne dont Google Docs & Spreadsheet et Microsoft Office Live. En ce sens, il serait farfelu que je m’adonne à un comparatif comme je le faisais régulièrement dans les années 90, en évaluant, caractéristique par caractéristique, les mérites de Microsoft Office, WordPerfect Office et SmartOffice. Ce serait pure perte de temps. Quand j’ai cessé de le faire, ces produits étaient devenus quasi identiques, bonnet blanc – blanc bonnet. Seuls les prix pouvaient varier.

illustration2007011704.jpgillustration2007011705.jpgEn admettant qu’avec Office 4.2 (photo de gauche), Microsoft ait commencé à baliser le terrain des coffrets bureautiques, il faut reconnaître qu’elle a parachevé l’œuvre avec Office 95 (photo de droite) et 97 ((photo de gauche, paragraphe suivant) en édictant l’organisation des menus, en décrétant celle des caractéristiques, en ordonnant la nature des fonctions, en statuant sur le degré d’intégration Web-pas-web, etc. Avec Office 2000 (photo de droite, paragraphe suivant) et, surtout, Office XP, elle a ajouté des fonctions de communications et de collaborations de plus en plus pointues. En outre, à partir d’Office XP, Microsoft a ajouté le langage XML et, notamment dans Office 2003, a intégré une gamme sans précédent de titres (OneNote, SharePoint, etc.). À un point tel que le coffret fut rebaptisé Office System.

illustration2007011706.jpgillustration2007011707.jpgPour situer Office 2007 dans cette courte évolution (15 ans, ce n’est pas la mer à boire), il faut pouvoir classer la liste de produits en trois catégories : Avant Office 95, d’Office 95 à Office 2003 et à partir d’Office 2007 (je ne parle pas d’Office:mac, en versions 98 et 2001 pour MacOS 9, ainsi que 2002, 2004 et 2008 pour MacOS X). Avant Office 95, c’était Office 4.0 et 4.2, un jeu de logiciels 16 bits indépendants reliés de façon rudimentaire par la technologie OLE. Il s’agissait de Word, Excel, PowerPoint et Mail. La période 95 à 2003, celle de grandes panoplies bureautiques 32 bits bien intégrées, a vu le même code (ou à peu près) connaître une progression spectaculaire, progression attribuable au fait que Word, Excel, PowerPoint, Access et Outlook, devinrent rapidement des logiciels incontournables.

illustration2007011710.jpgOn en est maintenant à la troisième vague, celle qu’introduit Office 2007 (photo de gauche) grâce au code source qui a entièrement été réécrit et à l’interface qui a été fondamentalement repensée dans le cas de Word, Excel, PowerPoint et Outlook. Jamais Microsoft n’a autant apporté d’améliorations à une version d’Office. Tout est devenu apparemment plus simple, plus rapide, plus robuste, cela, me jure-t-on, dans un contexte de sécurité accrue. Sans compter qu’un utilisateur d’Office 2003 peut, dit-on, ouvrir un document 2007 grâce à un convertisseur intelligent qui se télécharge dès la première tentative (sauf que dans mon cas, ça n’a pas fonctionné…)

illustration2007011703.jpgJe me sers quotidiennement de Word, Outlook, Excel et Office Picture Manager 2007 depuis la fin décembre et malgré les différences majeures dans l’interface, je n’ai jamais eu à lire de fichier d’aide ou à perdre plus de 30 secondes pour découvrir comment faire ceci ou cela. Rien qu’à voir, on voit bien. Tout a été très bien pensé. Par exemple, dans la logique Vista du menu « Windows » (gros bouton kioute qui remplace le menu « Démarrer » de Win XP), Office dispose lui aussi d’un bouton, cette fois tout en haut, à gauche. Si on l’ouvre d’un clic, toutes les fonctions essentielles nous apparaissent : ouvrir, enregistrer, imprimer, publier, etc. (voir prise d’écran ci-contre). Dans les versions précédentes, chaque élément de menu (File, Edit, View, Format, etc.) donnait accès à un menu déroulant. Sous 2007, ces éléments sont devenus des onglets qui commandent un ruban comprenant de façon très ergonomique, toutes les fonctions associées. J’adore !

illustration2007011702.jpgPlus particulièrement, Word 2007 rend la mise en format, l’accès aux fonctions évoluées et la gestion des versions plus simple que jamais. Excel, pour sa part, améliore la présentation de ses documents (notamment les graphiques) et accroit, tout azimut, ses possibilités de cellules. Quant à Outlook, il prend en charge la messagerie vocale, le SMS et le RSS. Enfin, PowerPoint semble ne plus avoir de limite quant au bidouillage de diapos vraiment personnalisées.

illustration2007011711.jpgPour vous faire la main, vous pouvez vous rendre sur le site canadien de Microsoft et vous télécharger les versions d’essai qui vous intéressent. Si vous voulez les acheter, allez d’abord vérifier la configuration d’Office qui vous intéresse sur le site de Microsoft. Cela vous donnera une bonne idée du prix qu’il vous faudra payer, quelque chose entre 149 $US et 679 $US (désolé, je n’ai pas trouvé de prix canadiens).

illustration2007011712.jpgJe vous entends râler que 679 $US pour la totale, c’est-à-dire la « Ultimate » en version complète, c’est un peu cher payé, surtout si vous n’avez finalement besoin que de la version « Home », ou surtout si vous êtes parfaitement heureux avec OpenOffice.org. Votre indignation est sûrement légitime. Par contre, en ce qui me concerne, maintenant que je suis à l’aise avec 2007, je ne retournerai pas à 2003 (entendre maintenant que je suis habitué à ma Lincoln, je ne retournerai pas à ma Taurus). Facile à dire pour moi qui ne paie pas les logiciels dont je vous parle en ces pages. Peut-être que s’il me fallait débourser 679 $US, je me contenterais d’admirer ce beau produit en rêvant de gagner à
la loterie (encore me faudrait-il commencer à acheter des billets…).


Publicités

30 réflexions sur “Microsoft Office 2007: la nouvelle norme bureautique

  1. J’utilise Office 2007 en Beta 2 depuis quelques mois et je dois dire que je suis littéralement enchanté par cette nouvelle version. Le ruban (« ribbon ») est un peu déstabilisant au départ mais après quelques heures de travail, on se retrouve rapidement et l’accès aux fonctions est beaucoup plus facile qu’avec la version 2003. Notamment dans Access, mon principal outil de travail actuellement.

    Je n’ai pas vu la version finale (peut-être ont-ils passé Outlook à la sauce « ribbon », du moins l’interface principale qui ressemble encore beaucoup à celle de la version 2003), mais je serai certainement un des premiers de mon entreprise à faire le saut.

    Je serai un gars déçu quand ma Beta va rendre l’âme dans les prochaines semaines…

  2. Merci mon cher Nelson de nous donner un aperçu de Office 2007. Est-ce parce que vous n’avez pas rencontré de « bogue » que vous en avez pas parlé?

    Puis, comme j’envisage d’acheter un MacBook Pro avec écran 17″, je voulais savoir si vous avez pensé à faire l’essai de Office 2007 sur ce Lap top muni des deux systèmes d’exploitation. Et aussi, si on peut raisonnablement dire adieu aux desktop en adoptant définitivement les lap top. La question est soumise à tout le monde.

  3. J’utilise également le beta 2 et je suis passé à la version complète il y a quelques semaines : je suis converti et n’ai pas envie de retourner en arrière. J’utilise énormément Outlook et Word j’avoue faire beaucoup moins de clics dans les menus pour faire ce que j’ai à faire.

    Par contre, par souci d’éviter les embrouilles, je sauve tous mes doucments en « compatibility mode » c-a-d en Office 2003. Comme ca j’évite les frustration de mes collègues qui sont toujours dans les vieilles version d’Office.

  4. Dans la vignette on voit la fonction « Save As ». Or, justement, Nelson, qu’en est-il du nouveau format Open XML de Microsoft? L’as-tu utilisé? Je serais curieux de vérifier le niveau d’interoperabilité… prendre des documents de différents formats natifs (Word, Excel, PPT), les sauvegarder en Open XML puis les ouvrir avec OpenOffice… Bien entendu, si tu utilises des fontes « flyées », ca risque de foirer un peu… enfin, je crois… Mais, bon, juste pour le fun, si ca te tente, tu pourrais nous en parler ensuite…

    Parce que ca risque de devenir, dans un avenir assez proche, un sujet plus sérieux que la simple curiosité…

  5. Comme tu dis, y’en a qui sont parfaitement heureux avec OpenOffice.org, parce que c’est en masse pour leurs besoins (c’est mon cas).

    Plusieurs autres vont préférer Office 2007, tout simplement parce qu’ils ont une version gratuite, piratée. J’aimerais bien savoir, combien d’entre-vous ici, sur ce blogue, vont vraiment, honnêtement, payer dans les 200$ pour en faire une utilisation de base (possible sous OpenOffice.org)??

    Allez, dites-moi le, honnêtement, payeriez-vous vraiment pour Office 2007 si vous ne pouviez pas avoir votre version pirate gratuitement?

    C’est bien ce que je pensait…

  6. Jamais je n’ai payé un produit de microsoft et jamais j’en payerais un.

    Faites nous grace en ne reprenant cette terminologie stupide « Ultimate » ou « Home » et autres.

  7. @Phares Pierre:

    J’utilise exclusivement un laptop depuis que j’ai quitte le Quebec, soit en 2003. C’est mon ordi principal, il me permet de faire tout ce que je veux, et en prime je peux le trimballer partout. Je suis d’avis que les ordinateurs de bureaux sont appeles a disparaitre, peut-etre sauf pour ceux qui jouent a des jeux et qui ont besoin de grosse puissance et cartes videos, ou si on veut un serveur. Sinon, un portable est suffisant pour tous nos besoins, et bien moins encombrant! De plus, les prix sont en chute libre…

  8. WHAT!!!? Le prix d’un BON portable pour une suite bureautique que la majorité des gens n’utilisent qu’à 10% !

    Dernièrement je lisais une critique sur le produit face à Office 2003, on y dit que pour la courbe d’apprentissage qui demeure quand-même présente, on suggère à ceux qui ne font qu’utiliser les fonctions de base de rester avec 2003.

    Personnellement, parfois j’utilise l’excellent « Pages » sur Mac, pour taper une lettre, rien de plus agréable, et il corrige mon texte tout aussi bien que Word, sans oublier les nombreuses options de mise en page qui n’ont rien à envier à Word.

    p.s. Si vous avez trop d’argent à dépenser ou donner à M$, je peux vous donner mon adresse 😉

    popourriel

  9. @ Marc Belanger Excellente question qui mérite investigation.

    Je me souviens avoir lu que Microsoft avait choisi de ne pas suivre à la lettre la norme open xml qui était pourtant accepté par le monde du libre. Évidemment quand on peut se permettre de créer sa propre norme!

  10. Excellente question David.

    Combien d’utilisateurs office ont une version légale? Et parmi ceux-ci, combien utilisent vraiment les fonctions avancées d’office? Combien sont capables de faire une macros simples?

    Mon expérience personnelle : en matières de traitement de texte, sur 100 utilisateurs, 90 n’airaient besoin que d’un logiciels comme wordpad. 9 utilisateurs plus avancer pourraient utiliser openoffice et le dernier pourrait vraiment utiliser toutes les fonctions d’Office. Quoique 1 sur mille serait plus près de la réalité.

    Dans le domaine de l’édition, la piètre qualité du formatage des traitements de textes m’as toujours déçu. Plutôt que d’essayer d’imiter des logiciels de mises- en- pages comme In-Design ou Quark, Microsoft ne devraient se contenter de traiter que le texte.e.

  11. Pourquoi a cahque fois que Nelson parle d’un produit de Microsoft les pro-macs brandissent une banniere pour essayer de planter Microsoft plutot que d’evaluer le produit avec un opinion neutre, de faire comme si le produit viendrait d’une petite compagnie prometteuse?

    Pour ce qui est de version legale d’office 2003, j’en ai une, je m’en sert pas beaucoup, mais je l’ai recu en cadeau donc joie. Sinon je me contenterais d’openoffice car il fait amplement la job dont j’ai besoin. Je tiens aussi a vous rappeler que la raison pour laquelle ce produit s’apelle Office n’est pas pour rien. En francais, office se traduit par le mot bureau. Qui dit bureau dit travail, donc c eproduit est principalement concu pour une utilisation professionelle et non personnelle. Merci d’en prendre note, ca serait assez important avant d’emmetre des commmentaires sur l’utilisation comme ceux enonces plus haut.

  12. La version d’Office que j’utilise est la version 97 (et légale). C’est une maxime que j’utilise souvent, if it’s not broken don’t fix it. Mais dès que Vista et Office 2007 ont eu leur premier service pack je change.

    Vous pouvez changer pour avoir de nouvelle fonctionnalité, meilleur performance ou une meilleur ergonomie (ou toute autres raisons superficiels, comme la boite du produit est plus jolie)!!! Mais dès que l’on change de version tout ce que l’on avait, il faut le convertir avec la nouvelle version et plus que tu as de documents et plus que ceux-ci sont complexe. Moins tu risques de changer de version.

    @Nelson
    Je croyais que la principale nouveauté d’Office 2007 sont les serveurd Office 2007 qui permettent de faire (enfin) véritablement du travaille collaboratif?

    PS: Plus jeune ma famille a eu un Commodore 64, nous l’avons utilisé pendant 10 ans (1983 à 93) avec l’inoubliable interface graphique Geos!!! If it’s not broken …

  13. Microsoft propose un produit. Libre à nous de l’acheter ou pas.

    Personnellement j’ai openoffice et c’est plus que suffisant pour mes besoins qui se limitent à (peut être) une dizaines de lettres par année et la remise à jour de mon curriculum vitae. Dans ces conditions, inutile de dépenser autant de dollars pour Microsoft Office qui à sa place plutôt au bureau qu’à domicile.

    Ce qui m’amène à penser . du moins dans les organisations publiques du Québec, qu’il serait approprié de regarder des alternatives à la suite Microsoft Office. On pourrait ainsi probablement économiser des millions de dollars.

  14. Pour faire suite à Gilbert, je crois qu’il a des bons points, hier le gouvernement Conservateur de Jean Charest pliait face au lobby des pilues, il serait dommage de plier devant M$ qui table sur les institutions pour augmenter ses ventes. Je crois que le gouvernement, au lieu de donner des suites bureautiques aussi dispendieuses, devrait regarder vers un produit qui est développé ici au Canada, Corel office. Je crois que les Gouvernements du Québec et du Canada devraient sérieusement y penser avant de payer la Taxe Microsoft et je vous suggère de faire enquête à ce niveau ou faire pression pour ne pas voir votre argent filer à Seattle.

  15. Moi j’ai rien contre le fait que Microsoft propose un bon produit et le vendent le prix qu’ils veulent. C’est legitime! Ce qui me tanne, c’est leur methodes, leur facon d’abuser de leur monopole et de nous imposer LEURS standards, par toutes sortes de moyens, souvent douteux. Le titre de l’article le dit si bien, Office sera encore la « norme bureautique ». Pourquoi?

    Premierement, Office s’est impose facilement parce qu’il est facile a pirater. Est-ce voulu? Discutable, mais suspect 😛 Deuxio, Microsoft paie quasiment les grosses entreprises et gouvernements pour qu’ils utilisent Office. (Je radotte? Je connais moi-meme une entreprise ici en Chine ou les employes sont obliges d’utiliser Internet Explorer, et en echange Microsoft leur donne pratiquement la suite Office) Resultat, ceux qui ont Office au bureau en ont besoin a la maison, et s’installe donc une version pirate a la maison. De plus, regardez ce qui arrive avec les formats ouverts. OpenOffice.org a essaye de lancer le format OpenDocument, bien avant le nouveau format XML de Microsoft. Microsoft aurait pu collaborer et adherer au format OpenDocument, pour qu’on ait enfin un standard independant, mais non, a la place, ils lancent LEUR propre format XML soi-disant « ouvert » pour paraitre comme les bons gentils. Quelle bouffonerie.

    Vous me direz surement que c’est a nous de ne pas adopter le nouveau format de Microsoft, oui mais bref ca revient a mon premier point, tout le monde a deja leur petite version d’Office piratee et sont pratiquement obliges de l’utiliser pour leur travail, pour rester 100% compatible. Microsoft nous tient en laisse et ont carrement reussis a faire en sorte qu’on soit OBLIGES d’utiliser leur produits.

    (Desole pour les accents, je ne suis pas sur mon ordi)

  16. Quoiqu’en dise les détracteurs, que les versions soient piratées ou non, bêtas ou pas, Windows Vista et Office 2007 sont les meilleurs produits que l’on puisse retrouver sur le marché des utilisateurs « normaux » qui ne cherchent pas la misère et le trouble.

    Laissons aux Linux-Unix et Mac users dans leur snobisme misérable.

  17. @Alain Lapierre:

    A ta place j’aurais dit « Selon moi », « Moi je trouve » ou « Je suis d’avis » avant ton affirmation que Windows Vista et Office 2007 sont les meilleurs produits qui existent… Parce que ca c’est ton opinion et elle ne reflete pas necessairement celle de tous, qu’ils soient miserables snobs ou non.

  18. Dis-moi donc, cher Neslon, qu’en est-il de la base de donnée MS Access dans Office 2007? Y a-t’il des changements significatifs ou bien il n’a pas beaucoup évolué depuis Office 2000?

  19. Réponse à Serge: J’ai toujours détesté Access pour m’en confesser. Je préfère m’amuser dans FileMaker Pro, un produit Mac/PC plus maléable, plus simple et aussi performant. Une très vieille histoire ! En ce qui a trait aux nouveautés d’Access 2007, il y en a. Je vous suggère ces deux liens :lien un et lien deux. Désolé de ne pouvoir être plus explicite.

  20. Nelson Je ne sais pas jusqu’à quel point tu as donné sa chance à Access, mais c’est vraiment puissant tout ce que ca peut faire. J’ai des logiciels d’inventaire et de gestion a plusieurs endroits, basés sur Access, et j’avais même utilisé Access comme interface principale sur l’écran tactile de la « maison du futur » de General Electric Plastics (contrôle des lumières, musique d’ambiance, stores, vitres LCD, barrières extérieures, couler le bain à la température voulue), tout ça par écran tactile ou avec la voix (avec un dialogue avec l’ordinateur). Tout ça…. en 1996 ! Je vous laisse deviner le OS utilisé ainsi que la version de Ms Access. Bien sur, j’avais ajouté quelques DLL à Access pour l’écran tactile et la reconnaissance de la voix…..

  21. À quoi bon utiliser Access au lieu d’utiliser SQL Server 2005 Express qui est COMPLÈTEMENT GRATUIT.

    Vous direz ensuite que Microsoft ne donne jamais rien gratuitement. En plus, le SQL Reporting est intégré.

    Si vous vous ennuyez d’Access, vous pourrez toujours vous connecter par ODBC à un vrai système de base de données.

    Bon, facile à dire quand on travaille là-dedans, mais pour une fois qu’un produit gratuit est mieux que ce qui est payant chez Microsoft, je vois vraiment pas pourquoi s’en priver.

    Pour Office, c’est le logiciel vraiment inutile à la maison, je suis sur la Beta 2 qui expirera bientôt, je passerai ensuite à la trial de 120 jours.. ensuite, je ne sais bien pas.. j’adore Outlook depuis que je l’ai adopté en 2000, je ne peux migrer à aucun autre système depuis la version 2003 car le filtre de spam de Microsoft fonctionne très bien comparé à celui de Thunderbird, mais j’ai vu qu’il était intégré au Windows Mail de Vista, alors on verra… mais chose certaine, il y a toujours une fonctionnalité avancée qui va servir un jour ou l’autre et qui vous fera rager d’avoir la version de base… c’est comme Photoshop vs Photoshop Elements, une bien bonne version légère, mais la minute que vous avez besoin d’un outil précis, il n’est pas disponible.

    Mais bon, j’essaie encore de comprendre pourquoi Word n’est pas intégré à Windows, il me semble que WordPad est d’une inutilité sans borne… je peux comprendre pour Excel, PowerPoint et Access, mais Word, il me semble que c’est un outil qui gagnerait à être disponible de base… ainsi qu’Outlook, mais je ne paierais pas pour ces logiciels.. je vais probablement chercher une alternative aussitôt la version Trial expirée, car bon bon vieux Office 2000 est malheureusement passé date versions Outlook, le retour en arrière est très difficile quand on a essayé…

  22. @David Gagnon
    Qu’entends-tu par « LEUR propre format XML soi-disant « ouvert »?
    Open XML est maintenant une norme Ecma, un standard international. Cette normalisation ouvre la porte a une reconnaissance ISO que Microsoft essais d’aller chercher. Office 2007 met l’accent sur cette norme mais cette suite ainsi que les anciennes supporteront sous peu la norme OpenDocument. D’ailleurs, d’autres suites bureautiques tels que Wordperfect et OpenOffice supporteront les deux normes. Ce sera donc aux entreprises et institutions de faire leur choix sur la façon dont ils désirent assurer la pérénité de leurs documents. Quelle norme est meilleure que l’autre? Ça c’est une bonne question. Il y a certainement des différences puisque les spécifications d’Open XML font 6000 pages alors qu’OpenDocument ne fait « que » 700 pages.
    Si Office reste la référence dans ce domaine, ce ne sera pas parce que les gens sont prisonniers de ces standards. Ton argument du piratage tiens en partie la route mais il faut aussi donner du crédit à Microsoft. La version 2007 est réellement inovatrice
    Deux articles sur le sujet:
    http://tinyurl.com/283opz
    http://tinyurl.com/2yc8qv

  23. Au cours des dernières années, j’ai commencé par virer Internet Explorer pour Firefox, ensuite Outlook pour Thunderbird. Ensuite, ce fut au tour de Microsoft Office, remplacé par OpenOffice.org. Cette année, ce sera au tour du dernier cru d’Ubuntu d’être installé.

    Et à chaque fois que j’ai procédé à un changement vers un logiciel libre, je me suis reposé la même question, après installation et essai: pourquoi diable ais-je attendu aussi longtemps avant de le faire?

    Je n’ai rien contre Vista et Microsoft Office 2007 et il est certain que ces produits répondront aux besoins de plusieurs. Par contre, dans mon cas, si je voulais faire une comparaison, je dirais que c’est utiliser une masse de 10 livres pour planter un clou de finition… Et quand la masse coûte – en versions minimales pour les deux – autour de 300 $, ça vaut la peine d’y penser à deux fois.

    En fait, ce qui manque le plus du côté du logiciel libre, ce n’est pas tant la capacité de livrer la marchandise que la machine marketing capable de démontrer au grand public – lire ici monsieur et madame tout le monde – que le produit est simple d’utilisation et efficace. Le stigmate du produit geek est ce qui ralentit le plus le taux de pénétration du logiciel libre. Dès que l’on joue la ‘game’ marketing convenablement – pensez ici à Firefox – on constate que les choses bougent.

    Par contre, il est évident qu’au jeu de la valse des millions de $$$ en pub, Microsoft a le gros bout du bâton, et la grosse facture pour aller avec.

  24. Il est regrettable de toujours espérer un changement des mentalités. Mais , et je m’adresse aux linuxiens ici….
    Un jour Nelson aura sûrement une section Linux/GNU où l’on pourra découvrir le dernier Ubuntu 6.10, ou encore le dernier Gimp, ou encore les nouvelles fonctionnalités de BÉRYL, etc. Mais pour l’instant cette section est dédiée aux logiciels de l’univers Windows ou presque….. et je pense pas qu’on devrait espérer convaincre des gens qui ne veulent rien savoir ou encore brusquer leur évolution.
    A chaque fois c’est pareil, ça vire en promotion du libre alors que le pauvre chroniqueur a probablement reçus une copie d’évaluation du office en question et qu’il veut en informer les adeptes de ce genre de plate-forme informatique. Et c’est correct . Comme M. Dumais a une certaine ouverture d’esprit , on dira qu’il veut susciter le questionnement. La question est posée : A QUAND UNE SECTION LINUX/GNU POUR QU’ON NE SE MÊLE PAS AUX GENS DE WINDOWS LORSQUE L’ON VEUT VOIR LE PETIT DERNIER LOGICIEL INTÉRESSANT ??? À mon avis ça éviterait la cacophonie. On en est rendu-là ! Le Linux/gnu intéresse pas mal de monde. Mais on doit intervenir dans un monde de logiciels piratés (mais possiblement pas dans certains cas) par certains qui l’aime à mort…ou parce qu’ils ne l »ont pas payé ou parce qu’il est déjà payé (légitimement) par leur employeur ou autrement. On prêche dans le désert, on peut pas faire évoluer les gens plus vite qu’a leur rythme. c’est comme pour la souveraineté du québec…(ooouuuuppppsss là c’est un autre sujet………) .Cependant faudra trouver un jour un moyen d’assainir les forums et les blogues sur les logiciels et l’informatique. Je comprends les linuxiens d’être enchanté par ubuntu, c’est vrai, c’est génial mais tout le monde n’est pas rendu-là…

  25. @Alain Lapierre

    Alain crétin si tu est pas assez intelligent pour apprendre un vrai système d’exploitation au lieu de te faire exploiter, tu est pas obliger d’insulté les gens qui sont plus instruit et qui on des capacités intellectuels plus élevés que toi. Microsoft à voler, frauder et nuis au monde de l’informatique en fesant des blocus contre l’opensource et en soutirant de l’argent vite fait aux imbéciles dans ton genres. Vista sera son Titanique, oublie pas cette phrases là. Aujourd’hui profite en des beaux programmes de Microsoft copier et dessiner sur les modèles des autres, car dans quelques années Microsoft va disparaître, comme bien des grands monopoles du passé. Va voir l’histoire sur le pétrole, Grondman, etc Il y a pleins d’exemples de ça, cherche un peu, ça va t’instruire. L’avenir est à l’OpenSource et Microsoft ne fait que des produits merdiques, au couleur bonbon, facile et rapidement utilisable pour les crétins et déficient intellectuel de ton genre. Il doit faire ça sinon tu pourrais pas utiliser un ordinateurs. Tu es trop cons pour comprendre ça de toutes façons. As tu remarquer que ceux qui traite les intellectuels de snob sont toujours les minables qui n’ont jamais voulu étudier ou eu la capcités de le faire.

  26. J’ai essayé la nouvelle version d’Office et on fini par s’y habituer après quelques heures. Le problème est celui de la rétrocompatibilité. Les fichiers créés selon le nouveau format de Office ne peuvent pas être ouverts par Office XP ou Office 2003. Ainsi, je ne peux utiliser le logiciel avec toutes ses caractéristiques, car, si je veux amener un fichier au bureau (Office 2003), je dois sauvegarder celui-ci dans l’ancien format.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s