Windows Vista, une question d'attitude !

illustration2006112701.jpgQuestion de vérifier si vous êtes bon observateur et si vous vous connaissez en windowsologie, je vous ai préparé une petite devinette sous forme de prises d’écran, une sorte d’amuse-gueule par rapport à des papiers plus sérieux que je suis à la veille de vous pondre sur Windows Vista. Commencez par cliquer sur les trois premières vignettes (de belles fenêtres en 800 pixels par 500 s’ouvriront), puis arrêtez-vous, ne trichez pas et tâchez de deviner de quelle version de Vista il s’agit. Êtes-vous intrigués par certaines absences et par certains rendus ? Vous avez deviné ? Ne le dites surtout pas aux autres et continuez à me lire.

illustration2006112702v.jpg illustration2006112703v.jpg illustration2006112704v.jpg

illustration2006112705v.jpgillustration2006112706v.jpgCliquez maintenant sur les deux vignettes de chaque côté de ce paragraphe. Ah ! Vous commencez à comprendre ? Je vous félicite. Oui, il s’agit d’une machine virtuelle sur un Mac. Pour monter Windows, j’ai utilisé la version 7.0.1 de Virtual PC pour Mac (VPC), un mirobolant, magnifique, fabuleux produit de Microsoft. Oui je sais, j’aurais dû utiliser Parallels, un produit aussi bon mais moins coûteux ! Mais, bon ! Le fabricant, Parallels inc., n’a pas répondu à ma demande de tétage journalistique, tandis que Monsieur Microsoft, lui, l’a fait sans sourcilier. Exactement comme Monsieur VMWare (papier à venir …) du reste.

illustration2006112707v.jpgillustration2006112708v.jpgOui mais, de quelle version de Vista s’agit-il ? Vous ne l’avez pas encore trouvée ? Cliquez sur les deux vignettes ci-contre pour découvrir le pot aux roses. Tadam ! Vous avez tout compris, il ne s’agit pas de Vista, mais de XP savamment maquillé par les geeks de Windows X’s Shrine lesquels ont assemblé tout le code nécessaires dans un utilitaire appelé fort poétiquement Vista Transformation Pack 6.0 RC1. Vous n’en avez rien à glander ? Je vous comprends. Mais certaines gens pourraient avoir envie de nantir XP d’une certaine allure Vista sans devoir faire subir à leur ordi la grande opération. Ça s’appelle être dans un Vista State of Mind ! Auquel cas, ce gratuiciel est pour eux. Enfin, s’ils aiment s’amuser et ne craignent pas de bidouiller.

illustration2006112709.jpgCar, dans son état actuel, il n’est pas très rassurant à mettre en place. Et, apparemment, il ne faut surtout pas le faire sur une vieille installation de Windows; de nombreux témoignages vont en ce sens sur les forums que j’ai consultés. Les auteurs du programme y vont même de mises en garde on ne peut plus éloquentes, dont celle-ci, à droite. Voilà pourquoi j’ai fait le test sur une version récente, quasiment jamais utilisée, de Win XP SP2, qui se trouvait dans mon vieux Mac sous VPC, un Dual G5 de 2,8 GHz avec 2 Go de RAM.

illustration2006112710.jpgJ’ai d’abord créé un point de restauration, puis j’ai amorcé le processus de maquillage. J’ai ainsi pu constater que c’était très long (plus d’une heure) et qu’il fallait s’armer de patience. À tout bout de champ, comme rien ne se passait (en apparence) à l’écran, je m’imaginais que, pour moi aussi, mon projet sombrerait dans la géhenne. Mais au terme, coucou, tout était là, ou presque; il manquait, par exemple, la grosse bande translucide que Vista affiche à la droite de l’écran avec l’horloge et tout le saint-frusquin. Côté vitesse, je n’ai pas vraiment vu de différence. Ce n’était pas aussi vite que sur un vrai PC avant de commencer, ce ne l’était pas non plus à la fin, VPC refusant d’allouer plus de 512 Mo de RAM à Win XP.

Voilà ! Si le coeur vous en dit, allez vous amuser avec le Vista-Transformation-Pack, mais rappelez-vous mes mises en garde. Bonne chance !


Publicités

17 réflexions sur “Windows Vista, une question d'attitude !

  1. Dans la même veine on peut donner un « look « Mac Os » à son WinXP en téléchargeant des gratuiciels de maquillage. voir Clubic.com si ça vous le dit.

  2. Vous illustrez une autre chose que j’apprécie de windows : on peut changer le GUI comme on veut (ou presque), et cela avec la bénédiction de Microsoft ! Pas pire, pour une méchante compagnie qui veut tout contrôler 😉

    PS : J’ai hâte de lire vos articles plus approfondis sur Vista.

  3. Microsoft n’a jamais voulu qu’on puisse changer le GUI aussi facilement. D’ailleurs, les thèmes doivent être signés et je n’ai jamais vu de thème signé venant d’une autre source que Microsoft. Pour utiliser des thèmes maisons, il faut modifier Windows; l’installation d’un fichier uxtheme.dll patché étant la solution la plus simple et la moins gourmande en ressources. Bien l’oncle Bill ferme les yeux sur ce détournement, l’apparence de Windows XP est loin d’être facilement modifiable par défaut.

  4. @ Jean-Francois Nadeau

    Changer de GUI n’est pas l’apanage de windows. Depuis l’apparition des GUI , l’introduction des « Resources » avait pour but de séparer ce qui est statique du reste du code. Et comme de raison, ce n’est certainement pas microsoft qui a eu cette idée.

  5. @ AristoMagnus
    C’est faux, Microsoft a donné son accord pour les modifications de son GUI.

    @ Tremblay R-M
    Windows n’a pas été conçu avec cette idée en tête, mais c’est quand même cool qu’il soit possible et légal de le faire.

  6. « …Virtual PC pour Mac (VPC), un mirobolant, magnifique, fabuleux produit de Microsoft… »

    Hmm Là Nelson je trouve que tu flattes un peu trop M$ dans le sens du poil! 😛 Je suis d’accord que Virtual PC est un excellent produit, mais en lisant ta phrase il est facile de conclure que tout le mérite vient de Microsoft… Je tiens à mentionner que Virtual PC est à l’origine un produit de Connectix, qui a été acheté par Microsoft. Donc si Virtual PC est un mirobolant, magnifique, fabuleux produit, c’est surtout plus grâce à Connectix qu’à Microsoft.

    Ce commentaire est d’ailleurs quelque peu une excuse pour « plugger » mon tout nouveau blogue. Eh oui, j’ai décidé de me lancer, moi aussi, dans le « blogging ». Voici donc l’adresse:

    http://toogreen.blogue.ca

  7. Nelson, c’est dommage que Parallel n’ait pas mordu à l’appat d’avoir leur produit commenté sous ta plume… Je l’utilise au bureau, sur un iMac Intel, et c’est vraiment un produit remarquable! Un vrai « Eye Opener », y’a pas d’erreur! A date, j’y ai « monté » 4 machines virtuelles: Windows XP, Windows 2000 Server Edition, Ubuntu et Mepis. Et, ma foi, ça décoiffe! Tout le bureau (que des Macqueux) viennent me voir pour tester leurs pages web sous IE6 ou IE7 (ou sous Linux)… Drôlement pratique pour « déboguer » les CSS récalcitrants que l’on se doit d’accomoder à la sauce Explorer de Windows, statistique oblige… Bon, à la prochaine, je m’en vais faire un tour du côté de chez David@Shangai! Au plaisir!

  8. Note à Robert Pelletier: Si j’avais reçu le produit de Parallels, j’aurais utilisé mon MacBook Pro pour faire les tests et non mon gros G5.Note à David Gagnon: J’ai utilisé un langage de vendeur de lessive pour parler du produit de Microsoft en appliquant le dicton voulant que « trop » soit comme « pas assez  » … En passant, félicitations pour le blogue.

  9. @AristoMagnus

    Vmware marche sur MacOs, suffit de savoir bidouiller un peu.
    Tu download les sources, tu compiles et tu lance l’application.

    J’ai installer autant sur une FreeBSD que sur un MacOS X (DarwinBSD)….

  10. Je suis surpris, on jurerait qu’il fonctionne en français.

    Mais bon, c’est comme Vista… sans Aero.

    Le GUI de Vista est vraiment superbe, mais bordel, je suis un expert et moi-même je réussi à me perdre dedans, alors j’ose pas imaginer les gens… ça m’a pris un bon mois avant de m’y habituer jusqu’à ce que je découvre que les Visual Studio .NET ne fonctionnent pas dessus, ce qui m’a forcé à réinstaller XP.

    Mais graphiquement, c’est vraiment proche de ce que j’ai pu voir de Mac OSx, on réinvente pas la roue, mais.. wow!

  11. Jean-Francois Nadeau a écrit : « Le texte de Nelson sur les accomodements raisonnable était sarcastique, à ne pas prendre au premier degré. »
     
    Merci, Jean-François, je n’avais pas saisi. Je ne sais pas si le texte était ironique ou sarcastique, mais les exemples choisis sont quand même significatifs !
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s