Mise à l'essai des PlugLink 9650 d’Asoka

illustration2006112001.jpgImaginez. Vous vous êtes aménagé, au fin fond de votre sous-sol, un coin bien à vous, avec porte qui ferme et mini fenêtre donnant sous le patio, un antre où votre blonde est, avouez-le, persona non grata. Vous avez pensé à tout, incluant la possibilité d’écouter du Led Zeppelin (qu’elle déteste) et celle de bidouiller de vieux ordinateurs crevés-morts sur un établi. Vous avez ainsi prévu des prises électriques, des lampes directionnelles, un système suspendu pour vos fers à souder, une tablette pour vos calottes de baseball et un vieux frigo pour votre bière. Bref, vous avez tout à portée de main.


Tout ? Pas tout à fait. Vous ne disposez pas de connexion Internet, ce qui est essentiel au téléchargement de mise à jour, de fiches technique ou de manuels en PDF. Votre routeur sans fil est en haut, au rez-de-chaussée, à l’autre extrémité de la maison, et le signal qui vous arrive est trop faible. Quant à passer un câble Ethernet, un très long câble, vous avez rejeté l’idée, il y a trop de courbes, de divisions, de recoins, de murs complexes. Bref, le foutu câble serait généralement apparent, ce qui vous vaudrait l’ire de votre bien-aimée dont une des tâches hebdomadaires est de passer la balayeuse (ça s’appelle le partage des tâches; pendant ce temps, vous vaquez aux vrais affaires…)

illustration2006112008.jpgPour régler votre problème, les solutions simples ne sont pas légion. En fait, si vous ne voulez pas dépenser une fortune, bricoler dans vos murs et invoquer tous les saints du ciel, il ne vous reste quasiment qu’une seule solution, celle de parasiter le réseau électrique de votre résidence. Je vous parle de la technologie HomePlug, une assez vieille techno (années 90) qui consiste en un jeu d’adaptateurs Ethernet qui se branchent aux prises murales et qui peuvent fournir un signal réseau de 85 Mb/s. En réalité, je vous en reparle; je vous l’avais mentionné l’autre jour en vous présentant quelques nouveaux produits Bell/Sympatico.

illustration2006112006.jpgillustration2006112007.jpgComme je n’avais pu l’essayer et que je vous avais réservé mes commentaires, on m’en a fait parvenir une panoplie que je me suis empressé de tester. Il s’agit du PlugLink 9650 d’Asoka, un jeu de deux connecteurs RJ-45 avec câbles RJ-45 que Bell revend 150 $. Vous fichez le premier à une prise électrique murale (le mot murale est ici capital, lire plus bas) et vous le raccordez par câble RJ-45 à votre modem-routeur, routeur ou concentrateur Ethernet (hub). Le second, vous le branchez lui aussi au mur et vous le raccordez au PC ou au Mac que vous souhaitez brancher au réseau. Vous installez le logiciel (Windows seulement; le Mac n’en a pas besoin et ça fonctionne quand même) et vous redémarrez le PC. C’est tout, ça marche du premier coup, rien à configurer, aucune descente aux enfers, rien à raconter, aucun bitchage à prévoir. Vous voulez en brancher d’autres, allez-y, ça va marcher.

illustration2006112004.jpgÇa va marcher si l’adaptateur raccordé au routeur/modem/concentrateur est branché directement au circuit de la maison. S’il se retrouve harnaché à une barre d’alimentation avec contrôle de survoltage ou à un UPS, ça ne fonctionnera que sur ce même circuit électrique, pas ailleurs, quoi que vous fassiez. Croyez-moi, il m’a fallu une bonne demi-heure de gossage pour découvrir cette subtilité… Mis à part ce petit problème, documenté du reste, dans un fichier PDF sur le CD, tout baigne parfaitement dans l’huile.

illustration2006112005jpgJ’ai un copain, près de Rimouski, dont l’atelier est à quelque trente mètres de sa maison dans un hangar chauffé et électrifié (un conduit électrique a été passé sous terre entre ses deux bâtiments). Avec une techno identique à celle dont je vous parle aujourd’hui, cet atelier dispose désormais la haute vitesse Internet et de la téléphonie IP. Pas si mal pour une ancienne remise dont une partie avait naguère été aménagé en … poulailler.

illustration2006112003.jpgIci attention. Si vous partagez votre réseau électrique avec des voisins (locataires, voisins de palier, condo à électricité fournie, etc.), techniquement, ces gens peuvent avoir accès à votre réseau s’ils se connectent chez eux par adaptateur PlugLink (ou autre – les marques sont nombreuses). Si cela peut être votre cas, retirez l’adaptateur branché à votre routeur dès que vous n’en avez plus besoin.

Pourquoi Bell revend-il ce produit, un système que d’instinct j’irais acheter chez La Source (ex-Radio Shack) ? Parce que cette entreprise se targue de fournir tous les types imaginables de raccordements au réseau Internet : modems-routeurs DSL, système mobile Nomade, carte cellulaire EV-DO, etc.


Publicités

11 réflexions sur “Mise à l'essai des PlugLink 9650 d’Asoka

  1. Wow, mais c’est génial ça. Mais est-ce seulement chez Bell qu’on peut se le procurer? Ça fonctionne-tu avec Vidéotron même si c’est Bell qui le vend?

  2. Ici attention. Si vous partagez votre réseau électrique avec des voisins (locataires, voisins de palier, condo à électricité fournie, etc.), techniquement, ces gens peuvent avoir accès à votre réseau s’ils se connectent chez eux par adaptateur PlugLink (ou autre – les marques sont nombreuses). Si cela peut être votre cas, retirez l’adaptateur branché à votre routeur dès que vous n’en avez plus besoin.

    Si je ne m’abuse, les adaptateurs sont munis d’adresse MAC, vous pouvez donc restreindre l’accès (via votre router) aux seuls adaptateurs qui sont installés chez vous et ainsi bloquer l’accès aux étrangers…

    Gotcha – Page 17 et suivantes du manuel pdf… Mots de passe et adresse MAC sont disponibles pour « restreindre » l’accès aux unités autorisées.

  3. @gilles savard

    Ça rien à voir avec votre fournisseur internet.
    Le PlugLink est un système de réseau local comme tout les autres.

    Il y avait le réseau conventionnel avec fil et le réseau sans fil. Maintenant s’ajoute ce réseau « LPS » (Ligne Porteur de Signal) ou « CPS » (Courant Porteur de Signal).

  4. Note à Gilles Savard: Au départ, un adaptateur HomePlug est un dispositif réseau de topologie Ethernet; il fonctionne avec les autres types de cartes (NIC), les PCI, les PCMCIA, les USB, etc., et est indépendant de plate-forme. Aucune discrimination. Si, en plus, le réseau où on l’affecte reçoit un signal Internet, de qui que ce soit (câble ou DSL), les ordis ainsi branchés auront accès au Net. Bell les revend pour compléter sa gamme d’outils Internet. Mais, comme je l’ai écrit, instinctivement on irait acheter ce genre de produits chez La Source.Note à Normand: J’ai survolé cette section du manuel sans m’y arrêter. J’aurais dû …

  5. Merci de vos réponses. Alors, le gouvernement du Québec cherche des sources de financements. Pourquoi hydro-québec pourrait pas offrir un accès internet?

    Ils utiliserait leurs réseau existant et vlan un 3e joueur majeur dans l’arène.

  6. Amusant l’hydrinternet ! Mais il y a une sorte de précédent: le CN et le CPR qui, un temps, possèderent le premier grand réseau de fibre optique au Canada. Dans le temps, bien avant Internet, les entreprises utilisaient le Telex et un des grands fournisseurs de service était CNCP Telecoms, une filiale conjointe de nos deux chemins de fer. Et qu’y avait-il d’enterré le long de la voie « ad mare usque ad mare » ? De la fibre optique. Si le telex se fit rapidement bouffer par le télécopieur et que CNCP ne sur tirer son épingle du jeu malgré sa fibre, elle devint intéressante pour le privé et, si ma mémoire est bonne, fut achetée par Cantel avalée à son tour par Rogers.

  7. Note à Robert Pelletier: Avoir lu la question avant, j’aurais pu vérifier la vitesse. Mais j’ai tout enlevé et remis les gugusses dans leur boite pour le retour chez Bell. Désolé.

  8. Comme spécifié par Nelson, dès qu’on change de réseau électrique (séparé par un transformateur) il n’y a plus de connection… Calculez le nombre de transormateurs que hydro-quebec possède … il faudra une gateway entre chaque… donc beaucoup beaucoup beaucoup … De toute façon ils ont leur mains dans nos poches assez profondément.

    Et si je ne me trompe pas, avec ce genre de bidules, il faut faire attention de ne pas être sur un même circuit que des lampes hallogènes ou sur laquelle il y a un moteur (lave vaisselle, blender, laveuse, frigo, etc…). De plus, je crois que l’accès pourrait être partagé entre plusieurs appartements qui sont sur le même transformateur… cependant je ne connais pas la portée d’un tel appareil…

    Veuillez noter qu’il existe déjà des projets pour brancher les régions éloignées au NET via les lignes de transport hautes tensions. Le problème c’est que ça irradie énormément les environs, donc les communications radio-amateurs et fort probablement d’autres en seront affectées…

    Pour ce qui est de la source, c’est étonnant que ça coûte moins cher que chez Bell… ouain, pas tant que ça dans le fond… regardez cet article:
    h**p://www.thesourcecc.com/estore/Product.aspx?language=fr-CA&catalog=Online&category=SurgeProtectors&product=6118322
    ce même article coûte 21.99$can chez costco …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s