Des nouvelles de Kutoka

illustration2006101301.jpgillustration2006101308.jpgMama Mia ! Kutoka Interactive cette entreprise du Plateau-Mont-Royal à l’origine de l’amusant personnage de synthèse Mia la Souris, vient de frapper un grand coup. Fondée en 1995 par Tanya Claessens et Richard Vincent, Kutoka vient de conclure une entente illustration2006101309.jpgquant à la distribution nord-américaine exclusive de la gamme de jouets Technopotes que manufacture Smoby Interactive, une des plus importantes fabricantes de jeux au Monde. En contrepartie, cette dernière assurera la distribution des produits Kutoka (Mia, Didi et Ditto, Créatures, Dokis) sur le territoire de l’Hexagone.


illustration2006101306.jpgillustration2006101307.jpgMais le partenariat va plus loin que ce simple échange de bons services. Les deux entreprises collaborent également au développement de nouveaux produits. Par exemple, le jeu Atelier Créaclique de Kutoka est maintenant adapté à la tablette graphique de Smoby. Il en résulte un nouveau jeu Mac-PC où l’enfant de 5 à 11 ans apprend le dessin, le coloriage et la mise en page grâce à Mia la Souris. Inutile de préciser que d’autres titres conjoints sont en préparation; Smoby fabrique notamment des appareils photo numériques, des webcams et des minisouris. En fait, La gamme de jeux Technopotes est basée sur la série télévisée WINX Club dont la popularité auprès des enfants est mondiale.

illustration2006101302.jpgillustration2006101303.jpgImportant ce deal ? Jugez-en vous-mêmes. Smoby Interactive qui a procédé à l’acquisition de Majorette en 2003 et de Berchet en 2005, est devenue la fabricante principale de jouets en France, la deuxième en Europe et la huitième au monde. Son chiffre d’affaires dépasse les 600 millions de dollars et elle compte 2830 employés. Quant à Kutoka, ses produits à fort contenu ludo-psychopédagogique se vendent dans 42 pays, sont traduits en 14 langues et ont remporté un nombre record de prix internationaux.

illustration2006101304.jpgillustration2006101305.jpgÉtant ce père modèle dont l’apostolat auprès de son innombrable marmaille arrive à émouvoir, je ne peux que répéter à quel point j’ai apprécié les cinq titres de Mia la Souris. Ils ont occupé intelligemment au moins deux de mes rejetons. Merci Mme Claessens de m’avoir offert ces plages de temps où vos petits personnages m’ont permis de faire autre chose que de m’occuper de mes lardons.


Publicités

4 réflexions sur “Des nouvelles de Kutoka

  1. De plus ce sont des jeux disponible sur Mac, bravo à cette compagnie québécoise et on leurs souhaitent encore plus de succès.

    ps: Nelson, je sais que c’est hors sujet mais quand on aura ton évaluation de iTunes 7 sur Mac comme tu disais que tu allait nous revenir?

  2. Encore moi, la fille, pour constater qu’étant donné que Mia la souris n’était pas un sujet pour « gars d’informatique », il n’y a eu qu’un seul commentaire en dehors du mien.
    Je pense que je vais retourner voir Broue …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s