Firefox 2.0 risque d'accroître l'écart

illustration2006100201.jpgMicrosoft a beau faire des mains et des pieds, les gens d’Opera remettre la main à la pâte, AOL/Netscape sauter à pieds joints sur Explorer et Apple (Safari) tendre la main aux branchés, rien n’y fait, seul Firefox connaît vraiment une croissance intéressante. À l’inverse, Internet Explorer, toutes moutures confondues, semble en chute constante (bien que lente), Netscape en voie d’extinction et Opera, en survie sans avenir. En se fiant aux chiffres généralistes de Net Applications, une référence souvent citée (tableau ci-après), Explorer aurait perdu 8 points en trois ans, Netscape serait passé sous le sinistre cap du 1 % et Opera se maintiendrait à fond de calle dans les 0,5 %. Quant à Safari, même si sa part a doublé, il ne serait présentement qu’à 3,22 %; pas de quoi pavoiser.


illustration2006100204.jpgOr, en m’amusant avec la version 2.0 (Release Candidate 1) de Firefox, une mise à niveau qui sera offerte en défroque définitive d’ici un mois, j’ai pu constater que ce n’est pas demain la veille que cette tendance sera modifiée. Bien au contraire. L’aspect esthétique de ce fureteur Mozilla a été raffiné, la sécurité musclée et l’accès à l’information facilité. Si vous le téléchargez, vous constaterez, par exemple, que ses boutons sont maintenant translucide (sauce MacOS X ou Vista Aero), que l’anti hameçonnage n’est plus celui de Google, qu’il a intégré un correcteur orthographique anglais (pour l’instant, votre commentaire écrit en français pour Technaute devient tout souligé de rouge …) et que les signets ont été rendus plus intelligents. Votre PC plante ou nécessite un redémarrage ? Un bouton vous attend à votre retour vous permettant de reprendre votre session. Bien entendu, tous vos plug-ins ne fonctionneront pas (p. ex. Netcraft) et l’installateur vous fera possiblement suer; un RC1 ce n’est pas une version finale !

illustration2006100202.jpg

illustration2006100203.jpgJe vous ai déjà dit que Firefox était mon fureteur Windows de prédilection, mais que je conservais Explorer, Netscape et Opera pour voir comment se comportaient les pages Web que je modifiais (côté Mac, je me sers autant de Firefox que de Safari et, sur Ubuntu, FF est le seul que j’utilise). En cela, je vous ressemble un peu.

Comment le sais-je ? Zieutez le tableau qui suit et vous comprendrez. Mon collègue André Simard m’a fourni les statistiques de septembre dernier en ce qui a trait aux fureteurs utilisés pour visiter les sites de La Presse, soit Cyberpresse (un site grand public), La Presse Affaires (un site business) et Technaute (un site plus techno). Ce qui se dégage, c’est que plus on semble intéressé par les bits, les bytes et les bébittes, plus on semble utiliser Firefox et moins on semble faire confiance à Internet Explorer. En ce sens, les pourcentages relatifs aux visiteurs de la Cyberpresse sont de la même farine que ceux de Net Applications, tandis que ceux de Technaute, font penser aux chiffres qu’on peut retrouver sur W3 School. Ce site fréquenté par des développeurs Web, aime divulguer ses propres résultats de fréquentation.

illustration2006100205.jpg

illustration2006100207.jpgUn tel constat n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour Microsoft dont le dernier fureteur, IE7, n’a non seulement pas fait le tabac pressenti, mais se retrouve déjà dépassé par son pire rival. Connaissant le rythme d’évolution des deux produits, on ne peut envisager qu’une continuation de la tendence.

Évidemment, même si Firefox passe à 20 % d’ici un an et qu’Internet Explorer atterrit dans le 70 %, ce dernier continuera sa confortable domination avec tous les bénéfices associés à ce statut. Et Steve Ballmer sera mort de rire !


Publicités

14 réflexions sur “Firefox 2.0 risque d'accroître l'écart

  1. Quelques frissons qui convaincront peut-être certains de ‘switcher’ à Firefox… Copiez n’importe quel texte avec le bouton droit de la souris (ou Ctrl+C), allez à cette adresse http://www.thedoorsinmg.de/Clipboard.html et voyez le contenu de votre presse-papier (si vous êtes sous Internet Exploiteur configuré à sécurité médium ou moins)…

  2. Drôle à dire, mais en designant mon site, je me suis rendu compte que Safari avait maintenant une longueur d’avance sur FireFox au niveau du support du CSS.

    IE7 a aussi, maintenant, un petit edge..

    En espérant que les Dev de Mozilla corrigent la situation, parce que c’est un produit bien développé!

  3. ah les statistiques!!! On les utilise a toute les sauces. Tous ces chiffres ne veulent dire rien d’autres sauf que les site en question attirent plus une categorie de monde plutot qu’une autre. De la, à generaler et dire que, sur la planete il y a x% d’utilisateurs d’un tel browser, c’est radoter purement et simplement. Un site de Macciste sera certainement visite par 90% de macceux et ainsi de suite. Opera quant a lui peut se faire passer pour n’importe quel autre browser ce qui fausse d’autant plus les statistiques. Pi en passant quel browser a la cote asie et comment estime t on ca ????

  4. Étant donné qu’Internet Explorer est inclus avec Windows, c’est clair qu’il détiendra le haut du pavé. La majorité des gens ne savent pas comment changer de fureteur.
    Mais la statistique est tout de même interessante, ca veut dire qu’il y a toujours bien 20 % des gens qui n’utilisent pas IE… Là-dessus pas besoin de faire de dessins, le 20 % le sait très bien pourquoi ils ont changé. Ca veut dire que 20 % des internautes ont tout fait pour se débarasser d’IE qui lui est toujours présent…. On peut même pas s’en débarasser.
    Netscape semble vouloir suivre la vague et IE s’est mis au goût du jour (navigation par onglets etc..). IE au niveau sécurité patauge toujours, les mises à jours se font attendre, de quoi décourager n’importe qui.

  5. Le fait qu’IE 7 ne s’installera pas sur Windows 2000 devrait permettre à Firefox de gagner quelques parts de marché supplémentaire. Ce qui est plus difficile à évaluer dans ces chiffres, c’est la proportion d’utilisateurs à la maison VS les utilisateurs au travail. À mon avis Firefox n’est pas encore bien présent dans le monde de l’entreprise. C’est à ce niveau que Firefox doit faire ses preuves. IE à l’avantage de pouvoir facilement être déployé et mis à jour sur des centaines de postes en même temps. Il peut aussi être entièrement paramétré de façon centralisée. On peut arriver à ce résultat avec Firefox mais cela demande plus de travail et l’utilisation de diverses solutions de tierces personnes. Bref il y a place à l’amélioration et ce point est incontournable si ce fureteur désire vraiment ravir la place du #1. Je suis peut-être dans l’erreur mais, malheureusement, je ne crois pas qu’il ait été prévu d’améliorer le déploiement et la gestion de Firefox dans les milieu corporatifs avec la version 2.0. Il faudra donc attendre encore avant d’assister à une véritable guerre de fureteurs…

  6. Comme RonalGagne l’a dit, les statistiques peuvent être faussées. J’utilise Opera, mais plusieurs sites ne me laissent pas passer la première page en disant que mon fureteur n’est pas compatible avec leur site. La solution est de faire croire au sript sur la page que j’utilise IE. Il y’a aussi httrack (à ne pas abuser!) que je configure pour se faire passer pour Firefox parce que la plupart des sites bloquent ce logiciel. J’imagine que je ne suis pas le seul fausseur de données.

  7. File moi ton adresse mail, je te redirigerai vers un tres bon site ou il y a tout les outils pour laisser libre cours a tout ton imagination.
    Evidement je ne donnerai pas le site ici, car il y a trop d' »outils » (Zero Day exploit code) potentiellement dangeureux dont les scripts kiddies rafollent..

  8. J’ai essayé quelques « exploit » amusant et pour ce qui est de celui sur la copie du presse papier, 2.0 nous protège bien. J’adore la possibilité de voir mon texte être révisé pour les fautes de frappes.

    Bien entendu toutes mes extensions (Ads-ons ) ne sont pas compatibles, mais j’apprécie voir mes favorites : Adblock, Adblock filter, GMAIL notifier, Google preview … toujours fonctionnelles 🙂

    De toute évidence, cette nouvelle mouture promet !

    p.s. L’autre jour j’ai converti mon frère et sa femmes à Firefox, souvent les gens ne connaissent pas mieux que IE, sur l’ordinateur de sa femme il y avait 3 barres de recherches dont « My search » Installer Firefox et quelques extensions les a convaincus de lâcher IE pour de bon! Faites de même avec vos amis et la parenté, bientôt, IE ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour bien plus de monde !

  9. …Opera se maintiendrait à fond de calle dans les 0,5 %…

    La preuve que le meilleur produit n’est pas celui qui gagne. J’utilise Opera depuis plus de 6 ans et il avait déjà tous les « features » qui excitent tout le monde à propos de Firefox: gratuit, onglets, mouse gestures, sessions, author/user mode, raccourcis clavier, etc…. Firefox est très bien mais il ne fait que copier ce qu’Opera fait depuis des années alors il n’y a a pas de quoi s’exciter avec toutes ces « nouveautés ». Évidemment, je ne parle même pas de la merde qu’est IE…

    Bien sûr, il y a certains programmeurs Web qui bloquent tout ce qui n’est pas IE mais c’est de plus en plus rare et il y a facilement moyen de contourner ça, tel que mentionné dans les commentaires précédents.

    Oui, l’arrivée de Firefox est une bonne nouvelle, surtout si ça aide à déloger IE et rendre les sites plus conformes aux normes (HTML, CSS, etc..) acceptées par tout le monde, (sauf Microsoft évidemment) mais je vous invite à essayer Opera, vous ne serez pas déçu.

    P.S. Pourquoi je prêche autant pour Opera? Tout simplement pcq c’est le meilleur produit, j’y suis habitué et je ne voudrais pas qu’il disparaisse pcq certaines personnes le présentent comme quelque chose indigne d’être essayé pcq sa part de marché est insignifiante.

  10. Pour répondre à Jean à propos de Opera…

    Bien qu’il soit vrai que Firefox ait repris plusieurs fonctionnalités d’Opera, le gros avantage de Firefox est le fait qu’il soit Open Source et qu’il soit facile pour quiconque qui a une heure à gaspiller de lui faire une extension, ne serait-ce que pour lui faire un moteur de recherche.

    Opera reste un produit propriétaire, au même titre que IE. Meilleur, mais propriétaire quand même.

    Ceci dit, Opera s’apprête à prendre un marché quasi vacant: celui des téléphones cellulaires… Je leur souhaite bonne chance, vraiment!

  11. Benoît,
    C’est vrai que Firefox a un avantage de ce côté là mais à mon avis c’est un avantage minime pcq utile seulement pour une minorité d’utilisateurs plus « techies ». La très grande majorité des utilisateurs vont installer le produit de base et vivre avec i.e. ils ne vont pas commencer à chercher et à installer des plug-ins.

    Quant à en développer, j’imagine mal mon père ou mon oncle untel se lancer dans un tel projet…

  12. Pour moi IE 7 n’a rien à envier à Firefox et surtout avec ses nouveaux onglets qui ne se reset pas comme Firefox lorsqu’on y revient.

    De plus, Firefox avec ses mille et uns plug-ins, non merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s