Les nouveaux iMac: moins chers que les PC Dell ?

illustration2006090601.jpg Apple a encore frappé. Il y a quelques heures, elle lançait une nouvelle gamme de iMac, des ordis pour M. Mme Tout-le-Monde, architecturés autour de l’effroyable Core 2 Duo d’Intel, un processeur 40 % plus rapide que le Core Duo qui a caractérisé les Mac Intel depuis le début. Et, tenez vous bien, le haut de gamme de cette nouvelle fournée est occupé par un modèle de 24 pouces (l’ordi est camouflé derrière l’écran ACL), du rarement vu dans l’industrie. Quant au prix, il m’est apparu de 300 $CAN moins cher que celui d’un PC équivalent, le XPS 410 de Dell Computers. Du moins quand on compare les pommes avec les pommes.


illustration2006090603.jpg C’est un exercice auquel je me suis livré en me rendant sur les sites boutiquiers de Dell et d’Apple afin de me magasiner un iMac et un XPS 410 assez semblables dans leurs configurations. Pourquoi Dell ? En raison de sa poussé constante vers les prix les plus bas. Soit dit en passant, je n’ai pu retrouver le XPS 410 sur le site canadien de Dell; il m’a fallu aller sur l’américain, ce qui m’a forcé à convertir le montant en dollars canadiens via xe.com. Je souligne cependant que ce procédé n’est pas nécessairement réaliste. Il arrive souvent que les prix canadiens soient moins tributaires de conversions monétaires que d’adaptation à notre réalité de marché.

Voici mon tableau comparatif où vous pourrez constater que le iMac coûte 300 quelque dollars canadiens moins cher que la grossse machine de Monsieur Dell :

Composantes iMac 24 pc (Apple) XPS 410 24 pc (Dell)
Processeur Intel Core 2 Duo de 2,16 GHz Core 2 Duo de 2,13 GHz
RAM 2 Go DDR2 SDRAM à 667 MHz 2 Go DDR2 SDRAM à 533 MHz
Cache 4 Go de L2  
Disque rigide 250 Go, Serial ATA 250 Go, Serial ATA
Carte nVidia GeForce 7600 GT de 256MB GeForce 7900 GS de 256MB
Lecteurs-graveurs Un SuperDrive 2 graveurs DVD: un16x et un 16x Double layer
Écran ACL 24 pouces ACL 24 pouces
Caméra iSight incrusté (haut du moniteur) QuickCam Orbit MP de Logitech
WiFi AirPort Extreme Non
Ethernet 10/100/1000 10/100/1000
Prises USB 3 USB-2 et 2 USB-1 8 USB-2
Prises 1394 1 FireWire 400 et 1 FireWire 800 1 FireWire 400
Lecteurs de cartes Non Oui
Son Apple SoundBlaster Audigy HD
Enceintes Intégrés Dell AS501PA attachés au moniteur
Clavier -souris USB Apple Dell
Syntoniseur TV Non Oui
Télécommande Oui Oui
Logiciels iWork
iLife
FrontRow
Microsoft Works
PC-cillin
Digital Entertainment
Système MacOS X 10.4.7 (Tiger)
Prêt pour Leopard
Windows XP Media Center Edition
Prêt pour Vista
Prix en $Can 2 697 $ (sans les taxes) 3 010 $ (sans les taxes)

illustration2006090604.jpg Je sais, je sais, vous aller m’écrire qu’un iMac-Intel, c’est capable de faire tourner Windows XP et Vista aussi bien que le MacOS X, ce qu’un PC ne peut pas faire, qu’un Mac, ça n’attrape jamais de virus ou d’espiogiciels contrairement aux PC qui doivent constamment se protéger, que le MacOS X, ça ne plante que très rarement contrairement à Windows qui le fait régulièrement, que même si le iMac coûtait 300 $ plus cher que le PC Dell, vous l’achèteriez quand même, et ainsi de suite. Mais là n’est pas mon propos.

illustration2006090602.jpg Si vous comparez attentivement les colonnes, force vous sera d’admettre que ces deux ordis se ressemblent malgré leurs formes et leur esthétique si divergents. Et si vous arrivez à cette conclusion, force vous sera également d’admettre que les Mac ont ainsi commencé à se vendre moins cher que les PC, un constat que vous ferez non pas à partir de bla-bla marketing ou affabulation journalistiques, mais à partir d’un relevé méthodique de deux sites commerciaux faciles à contre-vérifier.

Je vous laisse tirer vos propres conclusions …


Publicités

68 réflexions sur “Les nouveaux iMac: moins chers que les PC Dell ?

  1. En parlant de concret…
    Selon Onestat (http://www.onestat.com/html/aboutus_pressbox46-operating-systems-market-share.html)
    Le classement des OS les plus utilisé sur le web:
    1. Windows XP 86.80%
    2. Windows 2000 6.09%
    3. Windows 98 2.68%
    4. Macintosh 2.32%
    5. Windows ME 1.09%
    6. Linux 0.36%
    7. Windows NT 0.24%
    8. Macintosh Power PC 0.15%

    En 2003 Apple détenait 1.49% donc on parle d’une augmentation 0.83%… tout un train 🙂 Encore une augmentation de ce genre et Apple devancera Win98! En plus Microsoft n’a pas sorti de nouvelle version de OS depuis 5 ans et Apple en a déjà sorti 5. Le champ était donc libre et Apple n’en a pas vraiment profiter.

    Si je peux donner un conseil en tant qu’amateur de transaction boursière. Peut importe la compagnie dans laquelle tu investis, après un gain de 100% tu devrais vendre la plus grosse partie de tes actions. Tout ce qui monte doit redescendre et un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Dans le cas d’Apple, plusieurs nouveaux joueurs vont tenter de délloger la position très enviable du ipod, une source majeur de revenue pour cette compagnie. Microsoft va finalement lancer Vista afin de concurrencer Leopard. De plus une enquête de la SEC est présentement en cours sur des irrégularités qui auraient un impact sur ses résultats financier depuis septembre 2002. Les bas prix de ses nouveaux produits constatées dans cet article seraient-ils en partie dû à une baisse des marges de profits afin de mieux concurrencer le monde du PC?

    Je crois sincérement que Leopard sera un succès. Mais jusqu’à quel point? Sera-t-il suffisant pour garder le rythme et résister à la concurrence? C’est tout un défi et il y a plusieurs nuages à l’horizon. L’entousiaste sans faille des fans de la pomme c’est une chose mais il faut garder les deux pieds sur terre en matière de finances.

  2. Wow je ne pouvais pas répondre mieux! On voit une vraie personne qui sait se méfier de la bourse. Moi on m’a toujours dit que quand c’est rendu que tes mononcles pis tes matantes sont rendu actionnaire d’une compagnie et qui te conseille d’en acheter il est déja trop tard, il est déja tant de t’en départir parce qu’elle va s’effondré bientôt! En gros la compagnie est surévalué et une belle correction du titre s’en vient!

    On peut citer comme exemple Nortel qui l’a fait par 2 fois!

  3. @John

    Ton étude de part de marché à fait couler beaucoup d’encre sur les sites Mac. Pourquoi tu vas me dire?

    On peut douter de ses chiffres, premièrement la position 8 est occupé par des macintosh powerpc à 0,15%.

    Le hic est que 95% du parc informatique mac au monde est du powerpc.
    Donc le point 4 à 2,32%, représente quoi au juste????

    Cela veut dire que le 2,32% c’est du Intel????? Impossible, les intel viennent de sortir cette année.

    Donc cette étude n’est pas très sérieuse.

    Faut-il comparer avec la supprématie Windows ou plutôt avec les parts de marché des fabricants d’ordi. Celui détenant le plus haut taux est Dell avec environ 14% de part de marché. Oubliez pas Apple ce n’est pas qu’un OS c’est aussi du hardware. Apple est la seule compagnie fesant les deux, et Dell HP et un autre fabricant ont demandé voilà un an à Apple de vendre des licenses de MACOSX pour que cela puisse tourner sur du HP et Dell. Eux ils voient le potentiel et pas vous????

    Samedi dernier au carrefour Laval, une file d’attente de plus de deux KM dans le centre d’achat. On a pas vu ça souvent pour un magasin pc!
    Par ici la file d’attente;-):
    http://tinyurl.com/flmmn

  4. Note à John:Il faut toujours se méfier de la provenance des statistiques; les sources doivent être très crédibles hors de tout doute, ce qui est très rare. Celles que vous citez proviennent de OneStat, une firme néerlandaise dont la technique de colligation consiste à placer du logiciel spécifique sur les serveurs Web de ses clients. Or, à ce que je sache, pas tous les propriétaires de serveurs Web acceptent d’en faire autant. Pour le moins, un grand nombre de sites visités par des Mac ou des postes Linux échappent aux statistiques de OneStat. De plus, quand vous regardez la liste de principaux clients de cette entreprise, vous trouvez à travers les Cornell et MIT (de gros sites Mac, j’en conviens), des sociétés comme HP où, il me semble, pas grand « Mac users » vont faire un tour. À mon avis, cela fausse les résultats.Note à Gilles Savard:Il m’apparaît clair dans les chiffres cités par Johnque « Macintosh Power PC » réfère aux anciens Mac beiges d’avant les G3, G4 et G5.

  5. En citant cette étude mon intention n’était pas de démarrer une guerre de chiffre. On n’en sortira jamais. Je voulais simplement illustrer qu’il n’y a aucune tendance lourde illustrant les propos de Gilles que les parts d’Apple augmentent a vue d’œil et qu’il allait s’en mettre plein les poches pour cette raison. Il existe d’autres chiffres qui ressemblent aussi à ceux de Onestat. C’est vrai que l’action d’Apple à doubler ces deux dernières années. Cela correspond pas mal au succès de l’Ipod. Ça ne veut pas dire que ça va continuer ainsi indéfiniment. Mon point est simple : Méfiez-vous! Le passé n’est pas garant du futur. Finances et foi sans limite en une compagnie ne font pas bon ménage. Le bons sens dicte d’encaisser ses profits lorsque ceux-ci sont importants. Il y a eu tellement d’histoires pathétiques dans le monde de la finance lors des dernières années, particulièrement dans le milieu des technologies. Il y a un enthousiasme sans limites chez les fans d’Apple face au discours de ses dirigeants. Je recommande d’évaluer le potentiel d’Apple avec un bon conseiller financier qui pense avec sa tête et qui se contrefiche de la guerre PC-Mac, plutôt qu’avec des tripeux de bootcamp, de Time Machine et des interfaces cool qui pensent avec leur cœur.

  6. @ Claude
    « Même si j’utilise Firefox, combien de sites fonctionnent mieux sous Internet Explorer? Je ne sais pas où est rendu Safari, mais à l’époque, j’ai souvent éprouvé bien des frustrations d’incompatibilité. »

    Euh… Tu mélanges tout là…. L’incompatibilité de certains sites n’est pas dû à un défaut d’un navigateur comme Firefox ou Safari. C’est ceux qui le conçoivent qui le testent seulement sous Explorer qui ne respectent pas les standards du W3C. Depuis, les années ont passé : et cela va faire 5 ans que Microsoft n’a pas mis à jour son navigateur. Firefox est passé par là, grignotant près de 20% en Europe, et Safari, lui aussi conforme aux standards, prend quelques pourcents supplémentaires. Les blogs sur les standards se sont multipliés, le Standblog parmi d’autres. Bref, en 5 ans, le monde a changé et s’est ouvert aux standards du Web. C’est pour cette raison qu’un vrai programmeur concevra son site sous Firefox (ou Safari) et « hackera » son code pour qu’il fonctionne correctement sous Explorer.

    Tout le monde ? Non. Certains traînent encore des pieds, car il existe aussi en informatique des gens attachés au bon vieux temps. On voit encore des phrases de type « optimisé pour IE 5 »

    @ Jean-François Nadeau
    En fait, le marketing d’Apple me donne de l’urticaire. En particulier l’annonce ou ils personnifient le PCuser comme un être plate en habit brun, qui ne fait que des « pie charts » dans Excel.  »

    On pourrait faire le comparatif entre Steve Jobs versus Bill Gates qui semble avoir acheté son linge chez Wal-Mart lors de ses présentations.

    @ Getalife
    Le mac serait une merveille et pourtant il n’y a pas la ruer pour s’en acheter? on est tous inculte et idiot les utilisateurs PC à vous lire les utilisateur MAC vous êtes une vraie bande de raélien! Fait 15 ans que je travaille en informatique mais je ne connais rien. »

    Ça fait 15 ans que t’es en informatique et t’as pas encore compris pourquoi les PC se retrouvaient en majorité dans les chaumières? C’est pas compliqué, Apple a visé à ses début le marché du multimédia tandis que les PC on visé celui de l’industrie. Les gens ont donc acheté le même genre d’ordinateur sur lequel ils travaillaient au bureau. L’autre point important, c’est que Apple n’a jamais permis les clônes de sa machine et n’a jamais permis l’installation de son système OS sur d’autres PC que les siens. Contrairement aux PC, on ne retrouve pas d’ordinateurs bas de gamme, donc, pas accessible à toutes les gens de la société.

    Semble-t-il que, pour avoir cotoyé des gens qui travaillent sous Linux et qui s’occupent même de parcs informatiques entièrement sous Linux, les problèmes des PC ne sont pas dûs à la machine comme telle mais bien au système d’exploitation qu’elle utilise, car un PC sous Linux (selon eux) est très stable et ne pose aucun problème.
     

  7. @John

    Je sais bien John que cela ne peut pas monter indéfiniment. Mais dans le cas de Apple je n’ai pas besoin de conseiller financier. Car je lit sur cette entreprise à tout les jours. C’est fou, mais c’est comme ça. J’aime suivre l’histoire des entreprises et celle de Apple me passionne. Donc je crois avoir un bon flair à ce niveau, il est sûr que je n’investirai pas le même argent dans une autre compagnie que je ne suis pas l’évolution. Je suis au fait des rumeurs et je lit les commentaires des analistes.

    Il est sûr qu’il y a un risque et je peux perdre, j’en convient. Mais les perspectives sont assez bonnes à mon avis, surtout si Apple sort son fameux iPhone.
    http://tinyurl.com/kk6ts

    La venue de bootcamp a éliminé une barrière psycologique, apportant avec elle le réconfort d’un switcheur, se disant si je n’aime pas Macosx et bien j’y installerai windows.

    D’ailleurs plusieurs de mes connaissances on fait le saut depuis alors qu’auparavent il n’y pensait même pas. Le plus drôle est que les deux qui ont fait le saut, n’ont même pas installer windows encore. C’est pour dire que Apple a réussit son coup là-dessus.

    Il est sûr que je me croise les doigts, si steve jobs tombe malade ca va plonger, si il est écarter à cause des irrégularités dans les stock options ca va plonger, le risque est là. Mais point de vue santé financière et perspective d’avenir il y a un gros potentiel. Plusieurs analistes cible directement Apple comme action à détenir absolument.

    Tu parle que c’est l »iPod qui dope les ventes mais le mac ses temps-ci a prit le devant sur les succès de l’entreprise. Le macbook fait un carton en ce moment.

    Ici American technology research suggère d’acheter massivement des actions Apple et je crois qu’il a raison:
    http://www.appleinsider.com/article.php?id=2017

    Voici quelques rapport d’analistes:
    http://tinyurl.com/fzqft
    http://tinyurl.com/kk6ts
    http://tinyurl.com/kjp7x

    D’ailleurs je m’attends à une correction demain après les annonces de Steve Jobs ou il devrait dévoiler son site de téléchargement de film et autre chose dont on ne sait pas. Il y a beaucoup d’attente et de rumeurs avant ses annonces, et le problème est que toutes les rumeurs ne se réalisent pas alors l’action subit une correction mais reprend sa vigueur après quelques semaines. À moins qu’ils sortent son fameux téléphone, là ce sera un groose flèche vers le haut pendant quelques jours mais je doute que ce soit pour demain.

    On va voir!

    ps Merci Nelson pour l’info du 0.15% mais pourtant powerpc devrait inclure les G3 G4 G5, c’est un peu la preuve que c’est quelques peut bidon.

  8. @ Getalife
    « On pourrait faire le comparatif entre Steve Jobs versus Bill Gates qui semble avoir acheté son linge chez Wal-Mart lors de ses présentations. »
    En tant que MacUser, vous pouvez vous identifier à votre gourou et vous ghettoiser à coeur joie. C’est votre choix. Par contre, je ne connais aucun propriétaire de PC qui s’identifie à Bill Gates. Et puis, la clientèle PC est trop heteroclite pour la représenter aussi étroitement.

  9. Le trouble avec vous c’est que moi je n’ai pas de Gourou, je ne jure pas par Bill Gates… et comme certains l’ont enfin démontré ce n’est pas le PC qui est le problème… à part les vraies bas de gamme… alors pourquoi en faire une bataille.

    J’utilise Adobe, Itune, Quicktime et autre item inventé sous mac dans mon PC. La seule différence c’est que mon PC m’a surement couté la moitié de votre machine… et oui malheureusement je marche sous Windows XP. Sauf que je ne passe pas mon temps à pester contre des bugs puisque j’en ai rarement. J’aide beaucoup les gens de ma communauté qui n’ont pas mon expérience point final.

    Je l’ai déjà dit que c’étais le défaut des macs… cette fermeture au clone… tant et aussi longtemps que cette norme va rester MAC va toujours être loin derrière.

    Maintenant si vous voulez comparer OS à OS le débat est clos… même si Windows s’est bien amélioré… il est certain que celui de MAC est mieux.

  10. Tout ce que cette expérience veut dire, c’est que la différence de prix, n’est plus un argument de vente. Le future acheteur d’ordinateur fera un choix en fonction de ses besoins et les vendeurs devront travailler un peu plus fort pour trouver l’ordinateur qui convient à leurs clients (j’en demande peut-être un peu trop).

  11. Tout à fait d’accord avec « Getalife » concernant les « Mac Gourou » ou « Mac Preacher ». Ils tombes sur mes nerfs et ceux de bien d’autres mondes. Mais les « Gates & Ballmer affectionados » sont aussi nombreux sinon plus et tout aussi susceptible. C’est plate mais faut faire avec.
    En passant Getalife, tu peux continuer de rêver au clone Mac. Apple fait de l’argent à vendre du hardware et l’OS est l’argument l’acheter. Mais je suis sur que tu le savais déja.

  12. Tout à fait d’accord avec « Getalife » concernant les « Mac Gourou » ou « Mac Preacher ». Ils tombes sur mes nerfs et ceux de bien d’autres mondes. Mais les « Gates & Ballmer affectionados » sont aussi nombreux sinon plus et tout aussi susceptible. C’est plate mais faut faire avec.
    En passant Getalife, tu peux continuer de rêver au clone Mac. Apple fait de l’argent à vendre du hardware et l’OS est l’argument pour l’acheter. Mais je suis sur que tu le savais déja.

  13. Les raisons du succès du pc ?

    1 : le prix. On parle depuis le début du haut de gamme de Dell et de Apple ( plus ou moins 3000$) mais la grande majorité des utilisateurs se trouvent plutôt dans une fourchette de prix aux environ de 1 000$. C’est surtout pas tout le monde (sauf sur ce blogue apparemment) qui veut, et qui peut , se payer un ordinateur « top of the line » avec changement de cartes graphiques aux six mois.
    2 : l’habitude. Pendant que Apple se spécialisait dans un marché lié au graphisme (du moins au début avec prix en conséquence), Windows vendait son OS moins chers aux entreprises et aux gouvernements et avec grosses réductions pour les écoles, les profs, les organismes communautaires… Et la grande majorité des nouveaux utilisateurs ont donc commençé, et continué, sur Windows
    3 : Compatibilité. Appareils photos, imprimantes, claviers, souris, jeux … Pas besoin de se casser la tête, tout est compatible Windows ( 95 % du marché de l’ordinateur ). Encore là, c’est pas tout le monde qui veut, ou qui peut, aller sur internet pour trouver les « drivers » pour ses périphériques et autres.

  14. @Martin René
    « Mais les « Gates & Ballmer affectionados » sont aussi nombreux sinon plus et tout aussi susceptible. »
    Ben voyons ! Ballmer est encore plus détesté que Gates. Ce gars là n’a absolument pas de fanclub. Je ne sais pas quelle roche vous avez soulevé pour trouver des « affectionados » de cet homme.

  15. Ouais c’est comme si on achetais tous des alienwares du coté PC!!! belle dépense mais qui rejoins même pas 1% de la planète.

    Voila le même problème que vit mac!

    En espérant que Mac apprenne un jour à se consacrer qu’à son OS et qui laisse les fabricants faires les pièces la on assitera probablement à la débandade de Billou!

  16. Bonjour ! ;^)
    J’ignore si quelqu’un participe encore à ce débat. Verrai bien.
    Je prendrai des précautions oratoires, tout en essayant de ne pas m’étendre tout azimut.

    Tant le sujet est vaste, je ne peux y participer sans me présenter. Informaticien de métier pour le déploiement logiciel sur un parc de +/- 2.500 PC. De ce fait, je « travaille » à 90 % sur PC. Je suis pour le Mac que je pratique depuis 1987. À la maison, à cinq, nous utilisons :
    – encore et toujours (plus qu’occasionnellement) un vieux Mac LC475 (équivalent PC 486 de 1993 sous MacOS 7.1 = +/-Win98),
    – un iMac G3 (équivalent PIII de 1998 sous MacOS X 10.3 = XP SP2+) et
    – un iMac G5 (équivalent derniers PIV de 2004 sous MacOS X 10.4 = Vista- ?).

    Pourquoi trois machines ? Parce que le CD est apparu ; plus tard les MP3, enfin, les montages vidéos. La puissance des processeurs est évidemment essentielle pour ces tâches-là !

    Toutes les trois fonctionnent aussi bien, aussi agréablement et aussi vite. Lorsque j’ai acquis le LC475, les PC étaient sous Win3.11. Sauf à être coincé par une application dédiée à cet OS, je ne connais pas d’utilisateur PC qui aspire à travailler ainsi après avoir connu Windows XP. Il en va de même pour Win95 et Win98. Il en va tout autrement pour Mac OS.

    Les dés sont jetés.

    J’ai surtout apprécié l’intervention de Claude. Pour deux raisons. D’abord parce qu’elle m’a surpris. Je comprends les switchs Mac->PC mais pour moi ils sont beaucoup plus rares (c’est logique, et statistiquement correct) et surtout, ils viennent de personnes obligées à agir ainsi de par leur environnement personnel (professionnel, géographique, financier, autre…). Historiquement, la période où vous avez connu le matériel Apple est également la plus noire (financièrement mais surtout, pour notre débat, au point de vue des qualités l’OS.) Durant cette période, j’ai fréquemment conseillé aux amis d’acheter un PC (ou alors un Mac d’occasion). Le rapport qualité/prix était clairement à l’avantage du PC.

    Il est important, dans ce genre de débat de définir les utilisateurs et donc les attentes et les usages que l’on espère/exige d’un ordinateur. Sur ce sujet, j’ai apprécié le point 2 de Gilbert : oui, les habitudes sont un argument majeur à ne pas négliger ! Autant, je recommanderai à coup sûr un Mac pour un débutant, autant j’y réfléchirai à deux fois si l’utilisateur est habitué à Windows. Or, ne l’oubliez pas, la grande majorité des utilisateurs utilisent leur ordinateur sans jamais rien y modifier. Cela rend caduque beaucoup de vos interventions ci-dessus ! Combien d’entre-vous n’ont-ils pas été seconder/aider ces utilisateurs familiaux ou amis ? Rien que ce paragraphe mérite débat.

    En second lieu, j’ai apprécié l’intervention de Claude car il semble un des seuls à avoir réellement utilisé les deux environnements et son avis est donc d’autant plus pertinent. Pourtant, dans mon environnement (Bruxelles, Belgique), je vis de plus en plus de switchs venant d’informaticiens PC, qui tout en continuant à travailler sur PC, sont ravis de retrouver leur Mac à domicile. (Je ne parle pas des niches Macintosh que sont le graphisme, la musique, la vidéo et les arts en général.)

    C’est d’ailleurs grâce à une volonté de voir les pour et contre des deux côtés que l’article comparatif de Nelson est intéressant. Je ne jetterai pas toutes les autres interventions à la poubelle mais beaucoup ont écrit un peu de tout et n’importe quoi.

    Le dialogue entre Nelson et Gilles fut enrichissant également. Je ne parlerai donc pas pilotes, etc.. Vos avis respectifs étaient dans l’ensemble corrects.

    Par contre, les « informations » financières, les études de part de marché,… sont folkloriques (excusez). Ne me parlez pas de 1%, 5 à 10 %, la planète (quel pourcentage possède un ordinateur, svp ?), ni des gourous, Ce paragraphe mérite aussi tout un débat.

    Venons-en maintenant au sujet premier, le comparatif d’achat. Merci Nelson pour cette présentation. Le cadre est bien défini et, dans ce cadre, je trouve la comparaison correcte. Il est certain que en associant d’autres marques ou d’autres comportements (assemblages perso), les résultats en seraient différents.

    Vous avez eu le mérite de pousser le zèle à rechercher des composants vraiment comparables. Mais il me semble pourtant, que lors de l’achat de ce genre de produit, on se doit de tenir compte d’autres arguments complémentaires : longévité, SAV, confort, valeur de revente, temps d’utilisation/temps d’entretien, etc… au risque sinon de tomber dans la caricature Honda/Lada lue plus haut.

    – Longévité : mon exemple perso n’est pas isolé et se suffit à lui-même.
    – Panne, SAV : Apple est second derrière IBM, tous deux loin devant les autres marques (HP, Dell, Acer,..).
    – Confort d’utilisation : ca ne se discute pas, ou je vous trouverais de mauvaise foi. (Pour moi, rien que point-ci est tout un débat encore !!!)
    – Confort matériel : il faut le voir et surtout le vivre. Que valent le silence, le look, la qualité de l’affichage, la réactivité (j’en ai marre de l’application « sablier » sur mon PIV 2.8 !), etc…
    -La richesse logicielle : non le Mac n’a pas la quantité, ni le monopole de l’utilitaire couteau-suisse mais il en a un fameux concentré en comparaison avec la foison de la logithèque PC ! Et rien n’y manque. Je dirais même plutôt l’inverse : je peste souvent à trouver sur PC un utilitaire au moins aussi efficace que la version que j’ai trouvé pour Mac ! Sur ma page (+/- 232 liens ;^) allez consulter à la seconde ligne le lien « Pure » qui n’est qu’une mince sélection ; vous n’êtes pas prêt d’en faire le tour. Or pourtant, j’insiste, c’est d’abord la qualité qui compte bien sûr, pas la quantité !
    – Valeur de revente : allez consulter la cote de revente d’un iMac DV 400 de 1999 ! Les PC équivalents, on les donne à un désoeuvré, ils partent pour le tiers-monde ou on les jette.
    – Le prix : ah oui, le prix ! C’est comme pour tout, il y a les prix officiels affichés et puis ceux que l’on sait obtenir. Ce n’est pas les assembleurs de PC qui me contrediront.
    – Les habitudes : elles sont très différentes sous des apparences similaires (comparez le tennis, le ping-pong, le squash et le badminton). Donc, si vous êtes bidouilleurs assidu sur votre PC, comptez un long temps d’adaptation au Mac et à Mac OS X. Les repères sont tout autres (tout comme pour Linux d’ailleurs). Les mécanismes, le vocabulaire, les comportements,… Ensuite, vous y aurez autant de plaisirs. Mais si c’est pour utiliser un Mac comme un PC, achetez un PC : vous serez plus productif et vous en serez beaucoup plus content ! Si vous n’y connaissez rien mais votre entourage immédiat est chevronné et (très) disponbile (dans le temps), achetez un PC.
    – le temps : si vous n’en avez pas ou peu, achetez un Mac !
    – les soucis : si vous en voulez moins, achetez un Mac !
    – j’en oublie, n’est-ce pas ! ;^p

    Pour faire comprendre à un utilisateur PC non coutumier du Mac les avantages de ce dernier, j’effectue le parallèle moderne entre IE et Firefox. Oui, IE est dominant, oui il est parfois encore indispensable dans certains cas de figure, oui il est intégré au système et il ne faut pas l’installer, oui, oui, oui mais Firefox est mieux car plus modulaire, plus confortable, plus ergonomique, plus véloce, plus respectueux de l’utilisateur (de tout type), etc… Long débat encore, n’est-ce pas !

    Voilà, comme chacun, je n’ai pas fait le tour complet de la question. J’ai évité de m’engluer dans d’autres ramifications du débat.

    J’espère avoir éclairé, intéressé quelques’uns !
    Bien à vous, Didier.

  17. Bon, pour parler secte…
    J’ai rencontré bien plus de personne n’ayant jamais touché à Mac OS (et Mac OS X) et étant persuadé que ça ne marchait pas (même qu’on ne pouvait pas aller sur le net) que de macuser ne connaissant pas windows en le critiquant.

    Je pense que la réalité est que 5% des gens connaissent le mac, mais que 99% de ces 5% connaissent aussi windows !
    Alors que les 92% d’utilisateur de windows ne sont aussi que 5% à connaitre OS X et « miracle » ce sont presque les même personnes.

    Le fait qu’un Mac est moins cher qu’un PC (même monté soi-même) est la raison pour laquelle j’ai un mac. En effet, comparé sur 7 ans, mon entourage (des élèves d’école d’ingénieur, pas les derniers des cons) avaient dépensé plus d’argent et avaient un équipement moins complet ou confortable (j’avais par exemple un 17″ trinitron contre des 17″ bombés, un disque dur externe et un lecteur Zip et eux rien… Mais je n’avais pas de lecteur de disquette, c’est vrai).
    Ceci est un fait, il vaut toujours mieux acheté un matériel de qualité que 10 fois un premier prix. Et ceux qui avaient acheté un ordinateur tout fait, il avait couté plus cher simplement que mon ordi…

    Le mac est devenu cher le jour où Apple a abandonné son entrée de gamme au format tour (et desktop avant).

    Ensuite, le mythe des virus qui se feront selon la part de marché de Mac OS X.
    C’est très simple à montrer, Windows a depuis peu de temps une part de marché qui recule et dans le même temps un nombre de virus qui explose.
    Mac OS X est de fait difficile à attaquer et la veille sécuritée sous Unix est plus performante que sous Windows, ça c’est la vraie raison du peu de virus sur Mac.

    La machine elle même est mieux pensée, mieux finie. Quelques exemples :
    Le système de fermeture du capot d’un portable (sans comparer avec le dernier MacBook, mais avec le premier iBook blanc…), l’adaptateur secteur (et ses ergo pour enrouler le câble, ou le design yoyo).

    Pour l’ouverture, j’avais un mac G3 blanc-bleu et aucune tour ne s’ouvre plus simplement. Mon iMac G5 s’ouvre en dévissant deux vis (toute la partie arrière s’enlève). Ha oui, les vis… on ne peut pas les perdre ou les faire tomber, elle restent sur la coque…
    Et là tout est accessible, on a même des sorte de poignée pour retirer les câbles.

    Pour les composants (lecteur/graveur, disque dur, ram…) , ce sont les même que sur PC depuis 1995-1996 !!!
    Alors ceux qui font perdurer le mythe, c’est pas vraiment ceux qu’on croit plus endoctrinés.

    Voilà, il n’est pas histoire d’âme à sauver, mais d’informations justes, précises et correctes.
    N’en déplaise aux évangélistes Microsoft.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s