Tourte, Boing 747 et … splash !

illustration2006072701.jpgPour dénoncer notre lucrative industrie informatique qui, le NASDAQ bien à l’œil, s’active à fabriquer l’ahurissante masse de gadgets en train de nous asservir, de nous étouffer, de nous tuer, j’aimerais pouvoir vous faire un parallèle avec les marchands d’armes, ceux qui vendent ce dont ont besoin certains politiciens pour semer légalement la douleur et la mort. Mais je suis tellement choqué par ce qui se passe au Proche-Orient, que je vais procéder autrement pour vous établir mon point de vue.


Que ce soit au WinHEC, au TechEd, au CES, au MacWorld ou ailleurs dans ces grands salons, il y a toujours un conférencier enthousiaste pour nous gratifier d’une simulation bien senties sur ce que le progrès techno permettra à court et moyen terme. À grand renfort de prototypes ou de versions pré-commerciales, il nous fait alors saliver sur ce que permettront les techno Microsoft, Apple, Hewlett-Packard, IBM et autres, d’ici quelques années.

illustration2006072705.jpgÉtant normalement constitué, j’éprouve alors un premier sentiment d’émerveillement à la vue de toutes ces splendeurs. Puis, un second s’empare de moi très rapidement, un sentiment détestable de stress, de stress profond, prémonitoire, incompréhensible. Un stress bien creux du genre de celui qu’on s’expliquera, des années plus tard, dans un bureau de psy, une fois l’inéluctable survenu. Un stress analogue à celui qu’aura pu ressentir la tourte, cette espèce de pigeon voyageur aujourd’hui disparu, avant que son dernier représentant (une femelle nommée Martha) ne s’éteigne le 1er septembre 1914 au zoo de Cincinnati.

illustration2006072702.jpgPour tout dire, la seule image qui me vienne à l’idée en rapport avec ce dont je veux vous entretenir, est celle d’un Boeing 747 qui perd 500 pieds d’altitude à la minute. Deux de ses quatre réacteurs sont morts et les autres surchauffent. Puisque son couloir aérien est situé à 32 000 pieds, il mettra 64 minutes pour s’écraser dans le Pacifique, emportant nécessairement dans la mort ses 270 passagers et membres d’équipage. À moins que le commandant n’éteigne tout ce qui n’est pas absolument essentiel au fonctionnement des deux moteurs encore opérationnels et qu’il largue tout le contenu de la soute à bagages.

Or que fait-il ? Il fait distribuer des oreillers en incitant les passagers qui ignorent tout du danger, à abaisser leurs dossiers. Il autorise le tabagisme, fait lancer un film en fournissant les écouteurs sans frais, fait distribuer des consommations alcooliques gratuites, fait fonctionner toute la ventilation à grand régime, place l’appareil sur pilote automatique et va faire du PR ici et là dans les sections. Jamais vol transatlantique n’aura été aussi luxueux, énergivore et divertissant. Rassuré, le commandant signale alors à la tour de contrôle d’Honolulu que tout va très très bien. Hélas ! Cinq minutes plus tard, les premières vagues de l’océan viennent lécher le nez du Boeing qui a presque tout perdu son altitude. Splash !

illustration2006072704.jpgLe scénario que nous décrivent les évangélistes excités de Microsoft, Intel, Apple ou HP est un peu semblable. Des études américaines et canadiennes expliquent de façon concluante que la population engraisse, se handicape, vieillit et fait de moins en moins d’exercice. D’autres analyses parlent de ces couples qui, obligés de consacrer des très longues heures à leur travail – néo-libéralisme oblige – doivent laisser leurs enfants seuls à la maison devant une télé, un poste Internet ou un jeu vidéo, leur niant ainsi toute forme d’encadrement salutaire, voire tonique. En même temps, des statistiques démontrent que le nombre des bagnoles augmente au point où leur stationnement dans nos rues relève de plus en plus du cauchemar; autrement dit, les nord-américains marchent moins que jamais. Et que dire de ces dénonciations régulières du fait que nous ne sommes plus en mesure de nous payer un système socio-sanitaire efficace alors que notre santé se détériore de 500 pieds à la minute ?

Tout cela signifie que, de toute urgence, il faut prendre les grands moyens pour commencer à remonter la côte. Qu’il faut inciter les gens à aller jouer dehors, à se désabonner du câble, à fréquenter le gym, à s’équiper pour le plein air, à poursuivre au criminel chaque revendeur de cigarette, chaque revendeur de junk food. À recommencer à faire l’amour sans obéir au diktat du télé horaire. Sinon, splash !

illustration2006072703.jpgPourtant, l’industrie informatique est aux antipodes. Grâce au foutu progrès qu’elle ne cesse de vouloir mettre de l’avant (pour le mieux-être de ses actionnaires), elle fait en sorte que des gens qui ne font déjà pas assez d’exercice, vont pouvoir passer encore plus de temps dans la jouissance d’un meilleur cinéma maison, d’un meilleur environnement Internet et de meilleures sessions Windows. Ils vont pouvoir, en tout temps, qu’ils soient couchés, effouèrés, assis, en auto, au sous-sol, dans le salon, tchatter, surfer, travailler, consommer, obéir cybernétiquement à leur omniprésent boss, cela en avalant force pop-corn, natchos, chips, bières et autres cochoncetés typique à l’écosystème micro-informatique de la maison. Comme il se doit, ces gens seront heureux, divertis, informés, repus.

Mais ils deviendront gras, laids et bite-mollesques. Ils cesseront de se reproduire. Alors, ils feront splash, entraînant avec eux, les derniers capitalistes de l’industrie informatique. Ils seront devenus des tourtes.

Ouin ! Y a des jours comme ça. La pluie ?


Publicités

12 réflexions sur “Tourte, Boing 747 et … splash !

  1. Mon cher Nelson!
    Je te lis depuis au moins 1 an et là, franchement, je dois dire quelque chose que je me retiens de te dire depuis très longtemps!

    Je te trouve un peu trop alarmiste! Tu extrapoles un peu trop en divanguant sur des idées qui probablement n’ont aucuns fondement (je l’espère bien.. ce n’est pas sérieux tout ça là?!!!)

    Mais sans rancune mon cher, j’aurai toujours autant de plaisir a te lire!
    Longue vie!
    Louis-Philp

  2. Nelson,

    Y’a des jours comme ça, même su ta vision est pour le moins lucide il ne faudrait pas que tu te transformes en Edgar Cayce car alors…on est dans la merde!

  3. Voyons, c’est pas si pire que ça Nelson, faut penser qu’une bonne partie de la planète est sous-développé et pauvre et qu’eux n’ont pas encore accès à notre merveilleuse technologie informatique, parce que trop occuppé à mourir à petit feu.
    L’autre partie étant occuppé à s’entre-tuer dans des guerres civiles pas civilisées.
    La vie depuis la naissance, c’est juste une longue agonie…

  4. Voyez donc ces commentaires!!!! Mais vous etes tous dans ce Boeing en train de profiter des écouteurs, ma parole!!!
    Nelson, moi je suis 100% avec toi, oui ton message est alarmiste mais tout y est vrai !! On nous fait croire que la technologie va nous permettre de communiquer et qu’est-ce que je vois ? Dans un 5 a 7 hier soir, la moitie des personnes présentes pianotaient sur leur Blackberry!! Ya-tu vraiment de la communication dans ce cas??? On s’isole, on engraisse et on perd les VRAIS liens humains!! Non, la fin du monde n’est pas là mais oui, ca va mal!! On est définitivement sur le mauvais chemin. La technologie est notre plaisir a court-terme mais notre perte à long-terme. Alors je retourne en vélo retrouver mes amis pour partager un bon pique-nique au parc et vivre de vraies choses ensemble, au lieu de les rêver sur Internet….
    Bravo Nelson, au moins un qui est conscient du danger….

  5. Le vélo… quelle technologie dégradante… on est sûrement sur la mauvaise voie avec ça! La marche à pied, c’est tellement plus naturel et on a le temps de regarder le paysage en plus… Quand on rencontre des gens, on a le temps de leur parler alors qu’en vélo, pfft! on est déjà passé. Et le pique-nique, je veux bien mais à condition de n’apporter que des aliments naturels, un nappe en coton (et pas en polyester ou autre tissu démoniaque de notre société moderne) et surtout pas de boîte-à-boire… c’est pas écologique et c’est vraiment trop techno: imaginez… le jus qui se conserve pendant des mois là-dedans… c’est louche… Avec tout ça, j’ai sûrement atteint un niveau encore supérieur de conscience du danger, non?! C’étEmma réflexion…

  6. Tes récents déboires avec tes disques raid, puis ta (tes) carte(s) graphique(s) t’ont épuisé, Nelson…

    T’as besoin de repos, de sérénité, genre…

    …une ‘tite chronique sur Novell-Suse10 qui vient de sortir… (à faire rouler sur nvidia, en passant!)

    Je crois que ça pourrait même être thérapeutique!

    Allez, au plaisir!

  7. De la boisson, y-en-a partout, tu peux être une personne sobre, prendre un verre de temps en temps ou bien être toujours saoul. La techno c’est pareil, sauf que la dépendence atteint un plus grand nombre parce-qu’il y en a pour tout les goûts. Tu peux être accro au chat, au réseaux-contacts, au jeux ludiques, aux sites por… et en plus c’est permis à tout âge sans sortir de chez soi. Pour ce qui est au travail maintenant, on demande 100 fois plus de rapport et de graphique pour la beauté des réunions d’égo. Je pense qu’il s’agit tout simplement à chacun de ne pas embarquer la dedans. Comme la boisson, après un verre je dis « non merci ». Puis si la personne ou le boss en face de moi n’est pas content, ben je me trouve une job un peu « plus humain ». On est encore libre de choisir à ce que je sache. Si on débarquait un peu plus de cette dépendance, peut-être qu’on aurait le temps de manifester un peu dans la rue pour mettre un termes aux autres injustices qui polluent le monde. On nous endort avec des bébelles et pendant ce temps il y a du monde qui sont torturés, qui crèvent de faim. Dans l’histoire de l’homme, on a jamais été aussi informé mais en même temps jamais si amorphe pour aider nos semblables. Le Canada est en guerre avec les talibans, pis il y a personne qui en parle. On aurait envoyer nos soldats dans un club med, on aurait eu la même réaction. Tuer du monde aujourd’hui c’est comme jouer dans un jeu vidéo. Bang t’es mort. Oui, oui, il l’ont dit dans le blackberry….

  8. Nelson, je trouve que vos propos manquent de nuances.
    Et je m’explique, mon fils à l’âge de 4 ans a commencé ses premiers pas en informatique. Assis sur mes genoux, il concevait une courte phrase et je lui indiquait les lettres sur le clavier.
    Mon fils n’était pas du genre obèse, juste bien proportionné.
    Son ami n’avait pas d’ordinateur, lui, il était obèse, pourquoi? Parce qu’il bouffait de la malbouffe.
    Aujourd’hui mon fils passe 3 heures par jour devant son ordi et il est toujours aussi slim (6’ 78k) il fait du vélo et s’entraine au gym régulièrement.
    L’autre, l’obèse est toujours aussi gros…
    Dire que la technologie informatique est la cause de l’inacitivité physique est un propos qui manque de nuances appropriées, du moins selon moi.

  9. Monsieur Dumais,

    Vous avez installé Thunderbird et Firefox sur l’ordi de votre ami. Il semblait enchanté de votre aide.
    Je serais enchanté, moi aussi, de savoir comment on peut configurer et obtenir la connection d’un compte internet de type « pop3 » dans Thunderbird.
    Alors qu’avec Outlook Express, je peux le faire, tout en indiquant au programme que le serveur « requiert une authentification », je n’y parviens pas dans Thunderbird. Il devient donc impossible d’envoyer des messages.

    Après avoir fait une recherhe sur Internet, je crois que je ne suis pas le seul à avoir ce problème de configuration. J’adore ces deux programmes de Mozilla.

    Après avoir inscrit l’identification telle que déterminée par le fournisseur:
    pour le pop: pop.speddy.com.ar
    et pour le smtp: mail.speddy.com.ar – rien n’y fait.

    Merci pour votre aide,
    Gilles Villemure
    Buenos Aires, Argentine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s