Le SPH-a900 de Samsung, une démesure bien calculée.

illustration2006072601.jpgLes fous du téléphone cellulaire sont choyés ces temps-ci. Après l’ultra-mince Razr V3 de Motorola, un appareil aussi élégant que novateur, voici la réponse de Samsung, le SPH-a900. Si le nouveau bidule est aussi lame-de-rasoir-esque et élégant (tout endimanché), ses fonctions dépassent généreusement celles du Razr V3. Par exemple, on y trouve un appareil photo intégré de 1,3 méga-pixels avec lentille pivotante et flash (on est quasiment dans la catégorie du 6265i de Nokia dont la lentille est de 2 méga-pixels avec zoom 8X), un affichage en 262 000 couleurs, un accès au 3G EV-DO, ou encore des haut-parleurs stéréo pour jouer des MP3 téléchargés.


illustration2006072612.jpgSa dimension de 3.9 x 2.0 x 0.6 pouces explique, bien sûr, son poids d’un quart de livre, mais surtout cet écran plutôt large (voir photo ci-contre) où sont affichés la date, l’heure, l’état de la pile, la qualité du signal, les coordonnées d’un appel entrant (caller ID) et j’en passe. En fait, on peut y trouver tellement de fonctions, la plupart représentées par de petites icônes, qu’une chatte y perdrait ses minous. Heureusement, le manuel nous les explique toutes en … quatre pages.

Quant aux fonctions, elles sont innombrables. En voici quelques-unes : sonneries (ringtones) monophoniques et polyphoniques à profusion, mode vibratoire, haut-parleur main libre, messagerie instantanée, aide-mémoires audio, agenda, Yahoo, chronomètre , horloge internationale, bloc-notes, calculatrice, 50 Mo de mémoire de stockage, composition et commandes vocales, dictée, courriel, modem USB , soutien Bluetooth, alouette !

illustration2006072611.jpgJe me suis passablement amusé avec l’appareil photo / caméra vidéo dont la lentille pivote de haut en bas à 180 degrés. Ainsi, en tenant le SPH-a900 au bout du bras, on peut photographier ou filmer ce qui est devant nous ou, si on fait dans le narcissisme désopilant, s’immortaliser la tronche dans des tonalités où on a l’air d’un cancéreux en phase terminale. Fait à signaler, la lentille fonctionne même si l’appareil est replié (refermé). Dans la petite fenêtre, celle qui donne normalement l’heure, on peut voir ce que l’on photographie et appuyer sur le déclencheur situé sur la tranche droite de l’appareil. Et, comme l’illustre la photo ci-contre, on peut contrôler la lentille de l’index.

illustration2006072604.jpgJ’ai, par contre, repoussé la tentation de télécharger des jeux, des effets ou de la musique MP3. Tout est abominablement payant, rien n’est disponible gratos. En tout cas, je n’en ai pas trouvé. En ce sens, le petit appareil de Samsung n’est pas un téléphone, mais une business. Une business payante !

J’ai pu me promener sur le Net et j’ai quasiment réussi à faire une transaction. Sauf qu’au moment d’y arriver, il m’aurait fallu savoir comment taper des chiffres sur le petit clavier – je ne savais que taper des lettres – et le manuel était dans la sacoche de ma blonde. Tant et si bien que l’opération a foiré. Mais, eussé-je été moins nono, l’expérience aurait parfaitement bien réussi.

illustration2006072603.jpgEn fait, c’est ça le problème avec cet appareil. Il fait tout, ou presque, cela dans un contexte d’ergonomie qui m’échappe. Tant et si bien que la difficulté d’apprentissage est un facteur à considérer. Elle est trop élevée pour un journaliste à qui on prête l’appareil pour quinze jours et, probablement, juste assez élevée pour quelqu’un qui l’achète et décide de s’en servir sérieusement. J’imagine qu’au bout d’une journée (sérieuse) d’entraînement, on lui fait faire ce que l’on veut sans avoir à ouvrir le manuel.

illustration2006072605. jpgAh, j’oubliais, le SPH-a900 peut également recevoir et acheminer des appels. Sa prodigalité du côté gadgets, gugusses et bidules nous fait oublier qu’il est d’abord un appareil téléphonique. Et un fichu de bon ! Rarement ai-je expérimenté une telle qualité de voix dans un cellulaire. Bravo aux gens de Samsung !

Enfin, le prix de cette merveille m’a semblé un peu (mais pas trop) élevé. En se rendant sur le site de Bell, fournisseur de services qui en a l’exclusivité au Canada, on apprend qu’on peut acheter le SPH-a900 moyennant 444 $, sans forfait; on paie alors ce que l’on consomme (pay as you go). Par contre, si on signe un contrat (forfait) de 12 mois, l’appareil nous coûte 349 $, un contrat de 24 mois, 249 $ et un contrat de 36 mois, 199 $.


Publicités

4 réflexions sur “Le SPH-a900 de Samsung, une démesure bien calculée.

  1. Bonjour Nelson,

    Juste un petit message pour savoir si ce portable est compatible avec le reseau Francais.

    Merci pour ses renseignements, je pense que mon choix est fait!

  2. j’ai un samsung a900 depuis environ 1 mois et je peux vous dire que c’est de quoi de tres bien sauf pour ce qui est de la batterie c’est vraiment chiant et minable comme durer de vie, la publiciter dit qu’on peut parler 3 heures et en monde veille de 6 a 8 jour bien c’est completement de la fausse publiciter. ce fameux a900 a de la misere a tenir une charger de 2 jours avec 2 a 3 conversation de quelque mimutes et la compagnie samsung ma dit de changer la batterie ce que j’ai fait et ces pareil penser y 2 fois avant d’acheter ce produit c’est vraiment desolant et personne peut nous repondre pour ce probleme que ca soi Bell ou samsung ou ben les castors

  3. pourquoi que mon ordi ne reconnait pas mon samsung sph-a900, lorsque je le connecte avec ma prise usb il ne se passe rien et je ne le trouve a nul part dans l’ordi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s