Excel 2007, la première vraie version Windows de Excel ?

illustration2006062701.jpgLe 14 juin dernier, je vous proposais un petit test dans Excel et vous fournissais le macro-programme nécessaire. Ma prétention était de pouvoir mesurer (de façon plus apparente que scientifique) la force de calcul d’un processeur. Or, vous êtes nombreux à vous être prêtés au test et à en avoir publié les résultats, résultats assortis parfois de commentaires fort intéressants. Je les ai donc repris et incorporé au tableau que vous trouverez plus loin en cette chronique.


Ce qui ressort clairement, c’est que la vitesse d’exécution des calculs dépend, bien entendu, à la force du processeur et au degré de sophistication de son environnement matériel. Mais elle semble être influencée, surtout, par la version d’Excel utilisée. Si Réjean Prévost et moi subodorions une telle chose, nous sommes quasiment en mesure de l’affirmer aujourd’hui, en nous basant sur les résultats que vous avez transmis depuis le 14 juin.

illustration2006062707.jpgEn épluchant le tableau des résultats, on voit que les résultats ont été classés par ordre de vitesse relativement aux résultats décimaux (colonne d’extrême droite). Or, on constate que les 15 premiers ont été exécutés avec Excel 2007 (beta 2, Windows) ou Excel 2004 (Mac). On remarque, en outre, qu’à trois exceptions prêtes, tous les tests faits avec Excel 2003 et moins ont pris plus de une minute. Ces trois exceptions sont relatives à de gros PC apparemment bien garnis côté muscle (Athlon 64 3500+, P4 HT et P4 Core Duo).

Pour risquer une explication, je dois d’abord commencer par vous raconter l’histoire d’Excel (si vous ne la connaissez pas déjà), un tableur signé Microsoft dont l’apparition remonte au début de 1985. C’était un produit Mac qui venait remplacer Multiplan. Il faut se rappeler que dès la fin des années 70, la notion de spreadsheet était apparue avec VisiCalc, un logiciel essentiellement CP/M qui ne sut s’adapter à l’arrivée du MS-DOS (puis PC-DOS) tel que propulsé par les nouveaux IBM-PC. Il baissa rapidement pavillon face au nouveau champion, Lotus 123, un tableur MS-DOS plus évolué.

illustration2006062702.jpgMicrosoft qui fabriquait le MS-DOS, eut l’idée de se tremper le gros orteil dans ce bassin fricogène et lança dès 1981 Multiplan, une imitation améliorée de Lotus 123. Les résultats ne furent pas spectaculaires (photo ci-contre). Sauf que, voyant arriver le Mac, Bill Gates qui croyait ardemment aux nouveaux principes métaphoriques (interface graphique) représentés par Xerox et Apple, se fit un devoir d’y adapter son tableur. Gates avait beau faire fortune avec le DOS (poussé par la locomotive IBM), il savait que ce n’était qu’une manne passagère et que, un jour ou l’autre, le mode graphique finirait par s’imposer. Il lui faudrait alors être prêt.

illustration2006062704.jpgCe qui fit de Multiplan le premier tableur à pouvoir fonctionner avec une souris, des menus déroulants et des icônes. Imaginez l’intérêt ! Ce produit fit vendre des Mac autant que Word ne le fit. Soit dit en passant, c’est le premier logiciel que j’ai acheté de toute ma vie (recueillez-vous sur la photo ci-contre). Il était incorporé dans une panoplie appelée Business Pack où on retrouvait également Word (une version 1.0), Chart (un générateur de tartes financières) et File (une petite base de données très conviviale).

illustration2006062703.jpgLe problème, c’est qu’il ne s’agissait que d’une adaptation DOS et que le nouveau produit ne tirait pas suffisamment profit des possibilités du Mac. Gates le fit donc tout réécrire, y fit incorporer Chart et lança le nouveau produit Mac sous le nom d’Excel. Je me souviens de la première présentation publique ici à Montréal. J’ai rarement vu une salle aussi impressionnée.

illustration2006062705.jpgDeux ans plus tard, Tonton Bill lança une première version d’Excel pour Windows, une mauvaise adaptation Mac destinée à la nouvelle coquille graphique de Microsoft. Il faudra cependant attendre 1989 avec Windows 3.0 pour que ce produit et l’aventure graphique de Microsoft ne soit vraiment prise au sérieux et que commence la longue agonie du DOS et de son mode d’affichage non convivial. illustration2006062708.jpgOn connaît la suite : Windows 3.1, 3.11, 95, 98, alouette. À chaque fois, une nouvelle version d’Excel était lancée dans le cadre d’une nouvelle version d’Office: 4.2, 95. 97. 200. XP et 2003.

Mais jamais, ce produit n’aurait vraiment été réécrit à partir de zéro. Tout au long de ces années, il traîna son ADN originel, celui conçu pour le Mac. D’où le fait qu’au niveau rapidité de calcul, Excel pour Mac ne fit jamais la différence entre nombres entiers (integer) et nombres décimaux (floating point). Il avait été écrit pour le Mac, un ordi se servant de processeurs Motorola, et revêtu de sa défroque Windows-Intel, il perdait du temps quand venait le temps de se servir du co-processeur mathématique. Or, voilà-t-y pas que Microsoft aurait tout réécrit son tableur fétiche et qu’Excel 2007 ne serait pas une bête amélioration cosmétique d’Excel 2003. Si c’est vraiment le cas, ce que semblent démontrer les chiffres ci-après, Excel 2007 serait probablement la première vraie version Windows d’Excel.

Machine Processeur Horloge RAM Système d’exploitation Version d’Excel Entiers Décimaux
PC (Parlador) Athlon 64 3800+ 2,4 GHz 2,0 Go Windows XP Office 2007 beta 2 00:01 00:01
PC (Andrei) Pentium 4 2,6 GHz 512 Mo Windows XP Office 2007 beta 2 00:02 00:02
PC (Nelson) Pentium 4 2,8 GHz 1,5 Go Windows Vista beta 2 Office 2007 beta 2 00:02 00:02
PC (Laurent) Semptron 1.5 GHz 500 Mo Windows XP Office 2007 beta 2 00:02 00:02
PC (Laurent) Athlon 64 2,1 GHz 1 Go Windows XP Office 2007 beta 2 00:02 00:02
iMac (largowin) G5 1,8 GHz 1 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:03 00:03
PowerMac (Éric L.) Quad G5 2,5 GHz 4,5 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:02 00:03
Mac G5 (Nelson) G5 2,8 GHz 1,5 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:04 00:04
G5 Dual (Dan) G5 double 2,0 GHz 2 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:03 00:04
G4 (Mathieu) G4 1,0 Ghz 256 Mo MacOS X 10.4 Office 2004 00:07 00:08
Mac (JF) Dual G4 867 MHz 1,0 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:07 00:08
MacBook Pro (Nelson) Core Duo 2,16 GHz 2,0 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:08 00:09
Mac (RobertD) Intel Core Duo 2,0 GHz 512 Mo MacOS X 10.4 Office 2004 00:08 00:10
iMac (Pa) Intel Core Duo 1,83 GHz 512 Mo MacOS X 10.4 Office 2004 00:11 00:12
PowerBook (Claude) G4 867 MHz 1,12 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:12 00:14
PC (Rémi) Athlon 64 3500+ 2,1 GHz ? Windows XP Office 2003 00:01 00:20
Mac (André Lussier) G4 400 MHz 1 Go MacOS X 10.4 Office 2004 00:21 00:21
iBook (Réjean) G3 500 MHz 384 Mo MacOS 9.2 Office 2001 00:24 00:23
Dell Optiplex (Alain) Pentium 4 HT 3,0 GHz 1 Go Windows XP Office 2003 00:01 00:50
PC (Sylvainm) Pentium D 830 Dual Core 3 GHz 1 Go Windows XP Office 2003 00:01 00:53
Mac (RobertD) Intel Core Duo 2,0 GHz 512 Mo Windows XP Office 2003 00:01 01:05
MacBook Pro (Nelson) Core Duo 2,16 GHz 2,0 Go Windows XP Office 2003 00:02 01:06
Cicero (Denis Bergeron) Athlon 64 3500+ ? 1 Go ? ? 00:01 01:14
PC (Nelson) Pentium 4 2,8 GHz 1,5 Go Windows XP Office 2003 00:03 01:20
ThinkPad R51 (Nelson) Mobile Centrino 2,0 GHz 1,0 Go Windows XP Office 2003 00:02 01:24
PC (hugoprev) Pentium 4 2,66 GHz 512 Mo ? Office XP 00:02 01:26
Pavillon 2V6000 (Patrice) Athlon 64 2,6 GHz 512 Mo Windows XP Office XP 00:03 01:27
PC (Pa) Pentium 4 2,4 GHz 256 Mo ? ? 00:02 01:32
PC (Rémi) Pentium 4 2,8 GHz 1,0 Go Windows XP Office XP 00:01 01:37
Toshiba (Simon) Pentium 4 Mobile 3,33 GHz 896 Mo Windows XP ? 00:01 01:45
PC (Bob Guertin) Pentium 4 2,66 GHz 1 Go Windows XP Office XP 00:02 02:16
ThinkPad A31p (Réjean) Mobile Centrino 2,0 GHz 1,0 G0 Windows XP Office 2003 00:02 02:41
PowerBook (Réjean) PPC 4300 100 MHz 256 Mo MacOS 8.5 Office 98 02:54 03:04
PC (Nelson) Pentium 4 1,5 GHz 512 Mo Windows XP Office XP 00:04 03:23
PC (M Ross) Athlon XP 2100+ 1,76 GHz 512 Mo Windows XP ? ? 05:16
Acer (RobertD) Athlon 2600+ ? 512 Mo ? ? 00:02 06:56
PC (Laurent) Semptron 1.5 GHz 500 Mo Windows XP Office XP 00:02 08:20
PC (D Bolduc) Pentium III 800 MHz 256 Mo Windows 2000 Office 2000 00:04 11:48
PC (Réjean) Pentium II 350 MHz 512 Mo Windows 98 Office 97 00:11 12:14
PC (Réjean) Pentium 200 MHz 64 Mo Windows 95 Office 97 16:05 76:21


Une inscription en bleu signifie une déduction; il ne s’agit pas d’une certitude

Merci à tous ceux qui ont participé. J’ai bien aimé l’expérience et suis assez satisfait des résultats obtenus. Merci également à Réjean Prévost.


Publicités

4 réflexions sur “Excel 2007, la première vraie version Windows de Excel ?

  1. Méchante bonne idée. Je me la mets de côté ! (ndlr: cette intervention a été publiée après celle de MArtin Boutin, mais elle vient s’afficher avant. Ahhhh l’informatique !)

  2. Salut Nelson. MultiPlan me rappelle le tableur que j’utilisais avec mon Commodore 64.

    Le problème de Excel demeure toujours le même par rapport à Lotus (en parlant d’Excel 95 à Excel 2003), c’est-à-dire qu’il faut que tu mettes les conditions en dehors de la cellule contrairement à Lotus. Si Lotus n’aurait pas perdu le monopole, pour avoir créé plusieurs fichiers lorsque j’étais responsable informatique via des bases de données comme DBase, il est nettement supérieur à Excel. Je sais que Excel a un outil incorporé qui s’appelle le Visual Basic, ce que Lotus n’a pas, du moins de la version 5.0 à 9.0.

    En terminant, quand j’ai suivi un cours sur Excel 2002 en juin 2003, il y avait parmi les nouveautés, les onglets couleurs. Lotus 5.0 for Windows (compatible de Windows 3.1 à Windows XP) a les onglets couleurs depuis …. 1994. Vive Microsoft et leurs supposées nouveautés. *** smile ***

    Ça serait intéressant dans un autre article que tu racontes l’histoire et la décadence de Lotus qui a été acheté par IBM Corp. pour plus de $4 Millards.

    Bonne soirée.

    Martin Boutin
    Lecteur attentionné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s