De Denver à Londres … puis à Québec ?

illustration2006062601.jpgL’ANPR (Automatic Number Plate Recognition), vous connaissez ? Je vous rappelle qu’il s’agit d’une technologie optique permettant à des caméras de zoomer sur une plaque d’immatriculation d’un véhicule, d’en reconnaître les caractères (numéro, provenance, année) et de convertir l’info en caractères ASCII. Selon les applications, cela permet de passer plus rapidement à un poste douanier ou à une borne de péage, d’entrer sans histoire dans un stationnement, de surveiller les allers venus autour d’un bâtiment sécurisé, de repérer plus facilement les voitures volées, etc. (pour en apprendre plus, cliquez ici.)


illustration2006062602.jpgImaginez-vous tout le fric que les pouvoirs publics pourraient pomper dans leurs escarcelles s’ils arrivaient à jumeler l’ANPR au principe du sabot de Denver. C’est justement ce que les Britanniques ont compris, plus particulièrement la DVLA (Driver & Vehicle Licensing Agency) qui est l’équivalent au Royaume-Uni de notre SAAQ bien-aimée. L’organisme public a donc mandaté une firme privée, la NCP (National Car Parking) pour mettre tout le bordel en branle. Ce serait une sorte de PPP modèle qui va probablement intéresser nos libéraux provinciaux. Une flotte de camion a ainsi été équipée et désormais, les stationnements de sa Gracieuse Majesté sont ratissés.

illustration2006062604.jpgOn recherche au moins 1,5 millions de véhicules illégaux (plaques non renouvelées, empruntées, maquillées, etc.), ceux dont les proprios refusent d’acquitter les droits annuels. La caméra du système mobile d’ANPR enregistre systématiquement toutes les plaques qu’elle croise. Dès lors, le résultat est acheminé à la méga base de données de la DVLA. Si une plaque est illégale, elle est immédiatement repérée. Les huissiers de la NCP sortent alors de leur camion est posent un sabot de Denver au véhicule en faute. Dès lors, un compte à rebours est enclenché. Si au bout de sept jours, la misérable charrette n’est pas réclamée par son propriétaire (chéquier ou carte bancaire en main), elle est envoyée sans autre préavis à la casse. Le ministre britannique des Transports, Stephen Ladyman, parle de tolérance zéro. L’objectif de la NCP est de 2000 véhicules par semaine. Auquel cas, l’exercice pourrait être lucratif.

Il y a deux façons de voir cette application des nouvelles technologies :

  • Pas de passe-droit (t’es pas d’accord pour payer des taxes qui serviront à l’entretien des routes, c’est ton droit; alors fous-nous la paix et contente-toi du transport public, du vélo ou des trottoirs).
  • Abus des pouvoirs publics (puisque l’état glouton ne recule devant rien pour amasser des sous sur le dos des plus démunis, rendons périlleuse la tâche des huissiers; organisons des commandos visiteurs de stationnements qui tartineront de merde toutes les plaques rencontrées).

illustration2006062603.jpgCela étant dit, voici ce que ma boule de cristal prédit. D’ici quelques années, les gouvernements cesseront de percevoir assez de taxes sur les cigarettes pour payer ce que ça leur coûte en soin de santé. Ils déclareront alors illégale toute forme de tabagisme et, dès lors, devront compenser avec une nouvelle vache à lait. C’est alors qu’un petit futé (p. ex. quelqu’un ayant lu cette chronique-ci) imaginera une façon de faire des sous avec les logiciels informatiques. De concert avec les fabricants et/ou fournisseurs (une autre forme de PPP), ils établiront une redevance annuelle, une sorte d’immatriculation, qui contribuera non seulement à les enrichir, mais à réduire de façon radicale le phénomène du piratage informatique.illustration2006062605.jpg Vous me suivez ? Ayant fiscalisé les logiciels, ils auront le droit réglementé de chasser et attraper les contrevenants, i.e. ceux qui utiliseront sans payer. Hé-hé-hé !!! Vous pensez que les Microsoft et autres Adobe refuseront une telle occasion de s’enrichir ? J’ignore comment on lancera la traque (key loggers, cookies, root kit, caméras, etc.), mais on le fera.

D’après-vous, suis-je devenu parano ou suis-je demeuré tout simplement cynique ?


Publicités

8 réflexions sur “De Denver à Londres … puis à Québec ?

  1. Si ta boule de cristal dit vrai (et je suis sûr qu’elle dit vrai, juste à penser à la technologie DRM par exemple) c’est encore plus de bonnes raisons pour passer aux logiciels libres! Si seulement plus de gens pouvaient se réveiller et comprendre les enjeux…

    Bah, de toute facon, ca ne me fait pas trop peur car plus les Microsoft et Adobe vont tenter de nous étouffer, plus les logiciels libres vont progresser vite. C’est déjà le cas et c’est un phénomène en pleine croissance. Vous verrez, plus on va nous étouffer, plus on va se révolter 😉 Alors tant mieux!

  2. Bonjour M. Nelson,

    Quand vous mentionnez les termes « un petit futé….. » et que de plus, vous anticiper les profits que certaines multinationales pourraient engranger, aurait-il été plus profitable pour les lecteurs de ne pas les informer de cette nouvelle technologie? En fait, je trouve votre article contradictoire et interessante. Si vous pensez que des méchantes personnes pourraient en profiter, pourquoi tenter le démon !

  3. Monsiur Dumais

    Le Brésil vous a devancé ; voyez le système déjà en place et fonctionnel à Curitiba, dans l’état de Parana au sud est du Brésil.

    André Langlois

    Recently, the city installed around 200 traffic radars, to help decrease the number of accidents. This technology uses sensors under the pavement which trigger a digital camera if the car is above speed limit. The picture, including the date and time it was taken, is sent to the driver’s home, as a speeding ticket. The system can send these tickets to drivers anywhere in Brazil.

  4. On ne parle pas de la même chose. Ce à quoi vous faites référence a même été testé dans les années 70 au Québec. Je me souviens, en effet, d’avoir été « pris » par les flics de Victoriaville lesquels m’avaient posté ma photo au volant de ma petite Peugeot 304, bolide qui excellait dans les dépassements de limite de vitesse. Avec cette techno, aucun logiciel ne vérifie la validité de la plaque en questionnant une base de données centralisée. Pourquoi l’a-t-on abandonnée chez nous ? Parce qu’elle empiétait sur la vie privée. Vous faites un excès de vitesse en compagnie de votre maîtresse et votre épouse qui s’occupe du courrier et des comptes, reçoit la photo … Y a eu des merdes de ce genre et la Cour a jugé qu’il fallait tout arrêter.

  5. Pour ceux qui s’intéresse à ces questions de flicage sur la route, je conseille un article du quotidien Le Monde sur le sujet : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3230,36-783392,0.html

    Il explique autant la technologie que le potentiel en terme de recoupement d’informations (clustering, analyse des déplacements, recherche de témoins suite à un accident, etc.) Tout ceci promet beaucoup… et ça fait peur.

    Et effectivement, on peut craindre la même chose pour l’informatique et Internet. Avec une transition vers des services (centralisés) plutôt que des produits (autonomes), il sera nettement plus facile de suivre de manière certaine ce qui se passe. Dans ces conditions l’espoir des logiciels libres ne peut pas grand chose. Heureusement, les boules de cristale ne sont pas toujours très fiables :p

  6. D’après-vous, suis-je devenu parano ou suis-je demeuré tout simplement cynique ?

    –La camisole de Foce SVP!!!

  7. Le monsieur « alattaquedumondelibresouslepeid de bush », je ne comprends pas trop sa réaction. Peut-être a-t-il pris Nelson au sérieux avec son histoire d’immatriculation sur Windows?

  8. C’est pas importent que ca se peut ou non ce que Nelson am;ene comme exemple de demain, »l’immatriculkation de Windows ».. L’intérêt c’est que ça nous fait penser que des stupidités comme ça pourraient vraiment arriver … au train où les pouvoirs publics sont partis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s