La Haute Vitesse Nomade de Bell Sympatico

2006053001.jpgVous est-il déjà arrivé d’être assis dans un aéroport et d’avoir le goût de télécharger vos courriels sans devoir payer 10 $ pour une connexion temporaire, d’être dans un café non branché avec votre bloc-notes sans pouvoir accéder au Net, d’attendre quelqu’un dans une auto en écoutant la radio au lieu de pouvoir aller sur le triple W ou, enfin, d’aller chez votre mère à qui vous ne pouvez montrer vos photos parce qu’elle n’a pas de connexion Internet ? Si c’est votre cas, lisez cet article sur un produit lancé le 31 mars dernier par Bell Canada, la Haute Vitesse Nomade.


Ce nouveau service repose sur le savoir-faire de Inukshuk Wireless, une société qui appartenait à Microcell (Fido) avant qu’elle ne se fasse avaler par Rogers Communications , mais qui fait désormais l’objet d’un partenariat entre Bell et Rogers (incluant quelques telcos de l’ouest, soit Bell West, Northwestel et Aliant). En février 2004, Inukshuk avait inauguré un service analogue de STM (systèmes de télécommunications multipoints) sans fil et à large bande à Yellowknife au Yukon (TNO).

Essentiellement, Nomade est un modem sans fil à haute vitesse fabriqué par NextNet Wireless, un bidule qui exploite les stations cellulaires (i.e. leurs spectres de fréquences) de Bell et Rogers et qui, en pratique idéale, arrive à fournir une connexion de 3 mégaoctets secondes. Le prix ? Des versements mensuels de 45 $ ou de 60 $ (selon le forfait) sans aucune limite quant à la durée d’utilisation, ce qui n’inclut pas le prix du modem qui se vend entre 100 $ et 250 $ (selon le forfait). Puis, on s’abonne à un des deux forfaits, on relie le modem par câble Ethernet RJ-45 à un ordi (Mac ou PC), on le branche au mur et on l’allume. Il est dès lors reconnu par le fureteur de service, lequel se retrouve en situation d’aller sur Internet. C’est tout ! J’ai essayé de brancher ce modem à mon routeur, mais ce fut peine perdue, avec câble Ethernet normal ou inversé (cross-over). Autrement dit, je n’ai pu l’utiliser pour alimenter mon réseau. (Cette dernière phrase est une erreur de ma part et je la retire. Comme je l’explique plus bas dans les commentaires, il y avait une préférences de connexion dans mon routeur qui n’était pas bonne. Désolé de mon étourderie !)

2006053004.jpgIl faut en outre savoir que ce modem n’est pas un appareil que l’on place sur une tablette et qu’on oublie. Pour établir une session à haute vitesse, il faut obligatoirement le mettre près d’une fenêtre et le zigonner de gauche à droite et de haut en bas afin d’optimiser son orientation. Sinon rien ne va. Pour qu’on le sache, NextNet a placé cinq petits témoins lumineux sur la partie supérieure du bidule. S’ils sont tous allumés, la connexion est à son meilleur, s’il y en a quatre (photo ci-contre) ou trois, la qualité commence à se dégrader, rendu à deux, on se retrouve devant une mauvaise connexion très lente et à un, on a perdu le signal.

2006053003.jpgJ’habite au rez-de-chaussée d’une maison située sur la rue Saint-Denis, à peu près au centre de l’île de Montréal. Sa façade affiche deux grandes fenêtres, celle du salon où je n’arrive même pas à trouver une réception de niveau 1 (un témoin lumineux), et celle de mon bureau où là, le bidule arrive à fonctionner. Je reçois effectivement un signal de niveau 1 ou 2 vers le bas de ma fenêtre et, étrangement, de niveau 4 si je place le modem orienté franc nord dans le coin inférieur droit de la fenêtre (voir photo ci-contre). Si j’essaie les fenêtres arrière, je n’ai aucun signal. Nada !

2006053002.jpgÀ l’aéroport de Montréal, j’ai repéré une prise de courant (exploit rarissime dans les aéroports) dans ma salle d’attente au bas d’une immense baie vitrée donnant sur le tarmac. J’y ai branché le modem et ai immédiatement obtenu une connexion de niveau 4 (voir photo ci-contre). Anecdote savoureuse, une dame en uniforme a manifesté beaucoup d’inquiétude en me voyant orienter l’étrange bidule avec ses câbles, vers la piste, mais s’est calmée en constatant que ça me servait à établir une connexion Internet et que j’avais quand même une tronche relativement honnête.

Par contre, à Toronto Pearson, la foutu salle d’attente n’avait qu’une vue distante des pistes d’atterrissage. Si tout était en verre massif, il y avait un passage entre ma fenêtre et celle donnant sur le tarmac. Tant et si bien que je n’ai eu aucun signal. À Seattle, cité prodigieuse pas vraiment loin de Vancouver où le signal de Bell est accessible, je n’ai jamais pu me connecter. Même pas du 28e étage de l’hôtel où ma chambre était orientée en direction de Vancouver; les émetteurs étaient vraiment trop loin. Ironiquement, Bell Canada est actionnaire (et partenaire en téléphonie IP) de Clearwire Corporation, une entreprise de Seattle qui fournit en Belgique un service analogue à la Haute Vitesse Nomade.

2006053007.jpgDe retour à Montréal, j’ai reçu un signal 5 sur 5 au sixième étage d’un édifice du ghetto McGill. Et dans un deuxième du Plateau-Mont-Royal, j’ai observé un signal de qualité 4. Je vous jure qu’avoir été revendeur Bell, je crois que j’aurais alors pu y faire quelques bonnes ventes … Autre test, j’ai pu stationner mon auto à des endroits de Montréal où j’ai obtenu 5 sur 5. Mais la norme a plutôt tourné autour de 3 ou de 4, ce qui m’a semblé quand même acceptable comme qualité. Un conseil : pour l’auto, prévoyez un adaptateur électrique à deux prises. Quant l’ordi a épuisé sa pile, il faut pouvoir le brancher et le modem de NextNet (qui ne fonctionne qu’à l’électricité) occupe déjà une prise.

2006053005.jpg2006053006.jpgPour l’instant, le service Haute Vitesse Nomade n’est accessible que dans ces régions canadiennes: Calgary, Edmonton et Red Deer (Alberta), Vancouver et Victoria (Colombie Britannique), Saint-Jean (Terre-Neuve), Fredericton (Nouveau-Brunswick), Halifax (Nouvelle-Écosse), Charlottetown (IPE), Hull, Montréal, et Québec (Québec), Barrie, Hamilton, London, Kitchener,Waterloo, Toronto et Windsor (Ontario), enfin, Whitehorse (Yukon). Soulignons qu’Inukshuk prévoit couvrir 45 villes et une centaine de régions rurales à travers le Canada d’ici 2009.

La morale ? Ce genre de gugusse me serait présentement très utile ailleurs que dans la zone de couverture. En ce sens, payer 60 $ pour un service qui ne me convient pas en totalité ne me semble pas une bonne idée, aujourd’hui, présentement. Je verrai; le territoire desservi est en développement. L’autre petit désagrément est qu’on doive constamment harnacher le modem à une prise de courant. Les cafés ne disposent pas de telles prises à chaque table. Et que dire des aéroports ? Enfin, malgré cela, le produit m’a semblé intéressant, mon petit réseau local de 12 ordis (Mac, PC-Windows et PC-Linux) dispose maintenant d’une vitesse de loin supérieure à ce que m’offrait, jusqu’ici, le techno DSL. Autrement dit, si je suis au bureau, je branche le Nomade sur mon routeur. Si je pars bourlinguer en ville, je le débranche et rebranche le vieux modem DSL pour continuer d’offrir le signal Internet dans ma maison. Bref, j’ai aimé mon expérience et le service m’est apparu bien organisé.

PS- Attention aux fautes d’orthographe sur votre site Web, Monsieur Bell…

Note: le texte qui vous apparaît en
rouge a été ajouté le 31 mai. Merci.


Publicités

17 réflexions sur “La Haute Vitesse Nomade de Bell Sympatico

  1. Je fais partie d’un groupe « Test » et je devrais recevoir prochainement un de ces modems « Nomade ».

    J’ai bien hâte de voir comment ça va se comporter dans le « Sud-ouest » de Montréal, sur la Rive-Sud et dans la Couronne Nord… Eh oui, je suis moi-même « Nomade »…

    Je vous en donnerai des nouvelles…

    À bientôt

  2. J’ai bien hate d’essayer ca ! J’utilise depuis 2 ans très régulièrment mon notebook avec une carte réseau-cellulaire PCMCIA de Fido pour accéder internet, mais même avec la dernière technologie de carte (E.D.G.E) qui date de quelques mois, je suis quand même à max 0.2mbits. C’est pas sensass pour voir des images d’une caméra de surveillance ou télécharger un petit pilote d’imprimante de 18megs.

    Ca serait pratique si le manufacturier avait prévu un port d’antenne externe, ca m’éviterait de devoir attacher le modem à mon rétroviseur avec du duct-tape 🙂

    Je vais voir M.Bell de ce pas !

  3. Nelson, avez-vous tenté de « redémarrer » le modem en hard, avec le petit bouton « reset » avant de le brancher à votre routeur ?à

    Mon petit doigt me dit qu’il fonctionne selon le principe du modem vidéotron (DHCP, IP reliée au MAC de l’ordinateur (ou du routeur dans ce cas-ci) et facturation avec l’adresse MAC du modem…))

    Mon petit doigt me dit qu’il n’est pas impossible de trouver une façon pour que le modem fonctionne sur le routeur.

  4. Bonjour Mathieu Bergeron-Legros. Il n’y a pas de bouton « reset » sur ce modem. Sauf que votre intervention m’a fait réfléchir. Il y avait un truc que j’avais négligé de vérifier. Je suis donc entré dans le modem via Firefox et ai modifié une des préférences de connexion. Au lieu de PPOE (en raison de ma configuration DSL), j’ai coché Dynamic. Ensuite, j’ai tout redémarré. Au retour, ça fonctionnait. Ce qui signifie que j’ai publié une connerie dans mon article ci-haut; je vais donc de ce pas, ajouter une note. Autrement dit, il faut savoir que ce modem, tout Bell soit-il, fonctionne comme un modem câble et non comme un modem DSL.Mathieu Bergeron-Legros, soyez assuré que ma bénédiction émue et reconnaissante s’abat ce matin sur vos épaules et sur celles de votre progéniture pour les sept prochaines générations.

  5. Moi aussi. Mais j’ai une maman âgée qui habite seule dans son condo à Québec et le gros de ma famille est dans la région de Rimouski. Voilà pourquoi j’ai toujours une minoune à portée de main. Celle-ci est une Lincoln Towncar 1990, une splendeur hyper-confortable, indestructible et idéale pour la 40 ou la 20, qui, en 2003, ne m’a coûté qu’une fraction de ce que j’aurais payé pour une petite bagnole économique. De plus, elle ne consomme pas tant que ça et dispose de filtres anti-pollution. Avant, j’avais une Ford Crown-Victoria 1986 (achetée en 2001), une sorte de char d’assaut dont j’ai dû faire mon deuil pour cause de transmission sautée. Avant ça, j’avais une Dodge Mirada 1979 (achetée en 1998) qui énervait tellement les flics à cause de ses tôles brinquebalantes, que j’ai dû me résigner à la scapper. Et ainsi de suite, incluant une Land Rober 1955 full aluminium. Bref, je suis un pollueur. Ouin !

  6. J’ai un essai gratuit depuis déjà un mois maintenant et ça fonctionne très bien depuis mon appartement au deuxième étage. Je ne l’ai par contre pas encore essayé ailleurs que chez moi. Je suis à Gatineau.

    En passant, Hull n’est plus qu’un secteur de la ville de Gatineau. De plus, tu as oublié la ville d’Ottawa dans ta liste de villes où le service est offert.

  7. Pour ceux qui l’ont, est-ce que vous pourriez tester pour savoir s’il y a des ports de bloqués de l’internet vers le poste branché, mais aussi de votre poste vers l’Internet?

    J’habite Granby, et je suis dans un secteur de la ville où, même si c’est surtout des blocs appartements et que je suis près de ma centrale de quartier, les vitesses son médiocres. En fait, je ne peux pas dépasses 1.7MBits/sec!

  8. Pour ceux qui veulent un essai gratuit, vous devez d’abord être membre du panel eVox. Par contre, il n’y a aucune garantie que vous allez recevoir une invitation pour en faire l’essai. Pour ceux qui veulent quand même tenter leur chance, voici l’

  9. Dans mon cas a moi j’ai fait essai de ce service avec rogers pour découvrir que certain protocole était blocké… la téléphonie avec le standard SIP est pas possible pour l’instant… et j’ai lu dans un article américain que justement clearwire une société américaine affilié a bell justement blockait la vidéo et la téléphonie dans le but d’offrir ses propre service… ça me rapelle une bonne vieille méthode de monopole…. le pire c’est que Rogers sont sur le même équippement réseau… donc par le fait même le même firewall….

    Ouf épeurant pour l’avenir du WIMAX… on ce croirait en chine.

    Sylvain

  10. J’ai pris le modem chez Rogers @ 45$/mois & 1.5 mbps, je suis situé dans le parc industriel de St-Léonard et le signal est excellent avec une vitesse typique de 1.3 mbps. Très satisfait, en plus que au besoin mes collègues l’amène chez des clients où on ne peut pas se connecter sur leur réseau. Aussi remarqué qu’il y a beaucoup moins d’attaques qui vient de l’extérieur, pratiquement pas à vrai dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s