Windows Live ceci, Windows Live cela…

2006051001.jpgCôté Windows Live, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Autant, hier, les exposés baignaient dans l’huile et suscitaient l’intérêt des journalistes présents, autant, aujourd’hui, ils furent assomants et répétitifs, sans parler de problèmes audiovisuels intermittents qui n’aidèrent pas la cause des conférenciers, des malheureux qui abusaient inlassablement de buzzwords éculés tels rich, experience et pervasive, comme dans Windows Live lets you experience a very rich and pervasive Web experience. De plus, en deux jours de présentations power-pointisés en rafale, les gens de Redmond n’ont pas trouvé le tour de nous parler du deuxieme grand volet de Windows Live, celui de Microsoft Office Live, une panoplie bureautique Ajax destinée au monde corpo. Ouin !


Par contre, à la toute fin, un impavide chef de produit nous a présenté Windows Live Expo, une sorte de marché public à la sauce Web 2 qui permettra à Microsoft d’engranger passablement de sous supplémentaires si jamais ça marche. Il s’agit d’un service entièrement gratuit auquel n’importe quel utilisateur de PC peut s’inscrire. Simple à personnaliser, il est interlié aux autres services Windows Live (Local, Space et Messenger) et permet, notamment, de se constituer une liste de fournisseurs auxquels on peut avoir entièrement confiance.

2006051002.jpgImaginez un site d’annonces classées typique, p. ex. Dejavu.ca ou Lespac.com, auquel (si le coeur vous en dit) vous greffez un site spécialisé dans les bagnoles d’occasion, p. ex. Autoaubaine.com, ou dans l’immobilier, p. ex. Duproprio.com, et auquel vous ajoutez plein de gugusses pouvant vous être utiles dans votre quotidien (librairies, pharmacie, quincaillerie, etc.). Imaginez que vous pouvez déterminer de qui vous achèterez un produit ou à qui vous aimerez le vendre, public en général (même ceux qui n’habitent pas votre localité), intimes dans la liste de vos contacts Messenger, fréquentations mondaines éloignées, etc.

Par exemple, vous pouvez décider d’offrir vos skis de fond à vos amis, moyennant 200 $, en précisant que si personne ne les a achetés au bout de 7 jours, ils seront mis en vente publique à 300 $. Autre exemple, imaginez qu’un nouvel emploi vous amène dans une nouvelle ville et, pour minimiser les possibilités de vous faire baiser, vous recherchez des biens d’occasions qu’auront mis en vente seulement des gens ayant une adresse de courriel portant le nom de domaine de votre employeur. Il peut en effet s’avérer gênant de vendre un très mauvais produit à un collègue de travail.

2006051003.jpgEn ce sens, Windows Live Expo, c’est cette annonce de robe de mariée ou de set de salon imprimée sur une feuille comportant une frange de numéros de téléphone, que les gens épingleront sur le babillard de leur cafétéria départementale, ou encore cet avis de vente de garage qu’ils brocheront sur les poteaux de téléphone de leur voisinage immédiat. Mais c’est également ce tableau d’affichage communautaire sur lequel ils publieront le fait qu’ils feront un méchant gros party, samedi soir, et que tout le monde peut s’y présenter accompagné, comme il se doit, de quelques bouteilles. À eux de décider à quel niveau d’intimité dans leurs contacts ils publieront cette invitation…

Précisons que Microsoft garantit toute la vigilence nécessaire afin que les fraudeurs, les pornographes, les experts en vente pyramidale et autres malhonnêtes ne puissent y faire des affaires. On parle de code d’honneur et de possibilités d’avertir Microsoft en cas d’abus.

Enfin, puisque ce service est gratuit, Microsoft se servira de sa technologie AdCenter pour y faire des sous. On y retrouvera différents moyens publicitaires, les uns subtils, les autres plus clinquants, ainsi que certaines techniques de placement privilégié.

2006051004.jpgUne autre techno Live dont on nous a vanté abondamment les mérites aujourd’hui est Windows Live Search. Il s’agit d’une mise à niveau majeure, tant sur le Web que sur le Bureau, de tout ce qu’on a pu voir à ce jour comme outil de recherche chez Microsoft. Son seul problème, c’est qu’elle aura beau être bientôt disponible dans les 9 marchés internationaux les plus payants pour Microsoft, elle ne le sera pas au Canada. À ce que j’ai compris d’un représentant de Microsoft Canada, ce serait dû à une mésentente avec les gens de Sympatico, partenaire de Microsoft dans l’aventure canadienne de MSN.

Une des fonctions nouvelles de Live Search est la possibilité de se programmer des macros de recherche. L’exemple qu’on nous a servi m’a cependant fait bondir. «Prenez un sujet à la mode, a dit le conférencier, par exemple le réchauffement de la planète. Grâce à notre techno, les républicains vont pouvoir ne faire ressortir que des documents favorables à leur thèse et les démocrates, à la leur». Autrement dit, cette techno Microsoft permettra à des gens pourtant instruits de nier les évidences et de magouiller. Ouch ! J’ai alors signifié ma vive déception au conférencier qui, dès lors, a gauchement tenté de nuancer ses propos. Enfin !

2006051005.jpgRevenons plutôt à un sujet abordé hier, cette théorie des cercles d’amis dont se sert Microsoft pour justifier ses investissements. Au centre, il y a vous. Ensuite, vos proches. Puis, dans le cercle suivant, vos relations mondaines, épisodiques, passées, sportives, virtuelles, etc. Suit enfin un dernier cercle ou on retrouve des gens avec qui vous partagez quelque chose : une opinion, une appartenance culturelle, une croyance religieuse, une habitude alimentaire, etc. En ayant le moyen de contacter tous ces gens par Live Messenger, il vous devient possible de les faire consentir à ce qu’ils fassent partie de vos contacts et qu’ainsi, ils aient accès à vos blogues (ou site perso) et à ceux de vos contacts qui ont accepté de jouer le jeu. Il s’ensuit un phénomène social important, un phénomène très payant pour les publicitaires avisés. C’est un des trucs majeurs qu’a compris Microsoft. Pour bien illustrer, je vous reproduis, ci-contre, la diapo utilisée par Microsoft. Jolie, non ?

2006051006.jpgBon, je m’en vais me coucher, j’ai un avion à prendre dans quelques heures. En attendant, si vous voulez en savoir plus, je vous encourage à visiter les sites afférents de Microsoft et de vous télécharger ce qui peut l’être. Dites-vous qu’il s’agit là d’outils et de services avec lesquels vous devrez vivre d’ici un an ou deux. À plus forte raison que Windows Vista est attendu dans les premiers mois de 2007. À demain !


Publicités

4 réflexions sur “Windows Live ceci, Windows Live cela…

  1. D’après le graphique en bas à gauche, chacun utilisant ces produits la aura lui même segmenté sa vie au bénéfice de Microsoft et de l’administration bush du même coup. Non merci.

  2. Non. Ça veut simplement dire que ces gens partagent la même opinion politique que vous (supposons que vous êtes bloquiste) ou la même partisanerie sportive (supposons que vous encouragez les Sénateurs d’Ottawa), la même croyance religieuse (supposons que vous êtes Baptiste), etc.

  3. Drôle de coincidence, en même temps dans les nouvelles on parle de la NSA (National Security Agency) qui utilisent des technologies d’espionnage de type « analyse de réseau social » (Social Network Analysis) sur les lignes téléphoniques avec possible complicité des compagnies de téléphone aux USA…

    Voir cet article pour plus de détails:
    http://www.wired.com/news/technology/0,70888-0.html?tw=rss.technology

    Bref, peut-être me direz-vous que je fais dans les théories conspiratives, mais quel bel outil Microsoft vient de déveloper pour donner un gros coup de pouce à la NSA! Si chez Microsoft on est capable de collaborer sur la censure avec le gouvernement Chinois, imaginez de quel genre d’alliances ils sont capables avec la NSA! 😉 Vie privée, bye-bye!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s