C'est juste de l'informatique

2006050801.jpgDans notre vieil Occident judéo-chrétien, au pays des Chirac, Bush et autre Charest, dans celui des Jef Filion, Howard Stern et autres génies du Trash, il n’y a plus de Dieu, ni de drapeau, ni de pureté, ni de rêve, ni de héros, ni d’aventure. Dieu a foutu le camp au Tiers Monde, les drapeaux ne servent plus qu’à inaugurer des Wal-Mart, la pureté ne s’est jamais trouvée d’adresse IP, le rêve a été repackagé par Hollywood, les héros sont devenus des hockeyeurs millionnaires morts de rire et l’aventure entièrement prise en charge par les majors de l’industrie touristique. Les idéaux, les valeurs et les croyances de nos pères ont cédé toute la place aux calottes de baseball, aux jeux vidéo, au cynisme, à MSN et au fric à crédit. Mais c’est pas grave, les actionnaires sont contents.


2006050802.jpgTant et si bien qu’au pays des calottes par-dessus les oreilles, on m’injurie vertement sur 53 lignes parce que j’ai écrit que Linux manquait de convivialité, qu’il fallait être bidouilleur en informatique pour en devenir adepte ou qu’il était arrivé à Microsoft de fabriquer de bons produits. Au pays du pot beaucoup trop fort, on me crie des noms parce que j’ai approuvé le passage du Mac à la plate-forme Intel ou parce que j’ai salué très bas l’arrivée de Boot Camp, un logiciel me permettant d’amorcer mon Mac avec Windows XP si jamais le besoin s’en fait sentir. Au pays de Star Académie et de Loft Story, on me jette l’anathème parce que j’ai avoué adorer les Tablet PC, parce que j’ai conseillé l’achat d’un Sandisk au lieu d’un iPod ou parce que j’ai expliqué en quoi Outlook 2003 était supérieur à Eudora.

20060508014.jpgTout cela parce que dans un monde vidé de sa moelle, dans une société où triomphe la langue de bois, dans un pays où les malfaiteurs désignés par le juge Gomery sont timidement remplacés par des détenteurs de certificat en rectitude politique, dans une conjoncture où il n’est plus possible de marcher en rangs serrés derrière le drapeau du Québec, voire l’étendard du Christ Roi, dans un état où les Maurice Richard, Félix Leclerc et autre René Lévesque sont disparus avec le moule, dans une époque où il est impensable de remonter l’Amazone en pirogue ou le Nil jusqu’à Khartoum, sans carte American Express, on s’émeut comme on peut.

2006050803.jpgAinsi, on s’embrigade derrière une cause aussi commerciale que l’informatique. Nous voilà donc en train de militer fanatiquement pour un système d’exploitation, MacOS, Ubuntu, Xandros, Vista, etc., en train de traquer les chroniqueurs qui ne sont pas impitoyables à l’endroit de Microsoft ou d’Apple, en train de se faire un devoir quotidien de détester Bill Gates, malfaiteur notoire qu’on associe à George W. Bush, en train d’être de tous les forums pour évangéliser les masses sur l’urgence de passer à Linux ou sur le fait que le Mac est à l’abri des virus. On devient exégète de l’Open Source (c’est écolo, gratos, anti-mondialisation, etc.), ayatollah du MacOS X (c’est convivial, solide et avant-gardiste), chanoine du dot-net framework (n’importe quelle entreprise sérieuse en a besoin). On écrit des encycliques, on prêche la bonne parole, on émet des fatwas, bref, on se croise et on pourfend l’infidèle. Pas croyable ! Faut lire les courriels parfois haineux que je reçois. Et je ne suis pas le seul.

2006050805.jpgHé, le monde, hou-hou ! Réveillez-vous, allumez ! Ce n’est que de l’informatique, vous savez ! Si c’est un passe temps parfois agréable, ce n’est, dans le fond, qu’une panoplie d’outils permettant de gérer des entreprises, produire des biens, fabriquer des fichiers multimédias, jouer en ligne ou écrire à sa mère. Rien d’autres. Si ce n’est Microsoft, Sun, IBM ou Apple qui empochent, ce sera le gars que vous embaucherez pour vous configurer MySQL, Xoops ou Tikiwiki bien comme il faut.

Contrairement à un (ou une) conjoint(e) que l’on chérit concrètement plusieurs fois par jour ou à des enfants dont on s’occupe vraiment, pas seulement dix minutes avant le dodo, l’informatique ne rend pas heureux. En tout cas, pas vraiment. L’informatique, ce n’est pas la vraie vie. Si dans votre petit cœur vous méprisez ou détestez quelqu’un parce qu’il possède un Mac au lieu d’un PC ou vice-versa, parce qu’il ne jure que par Linux au lieu d’être sous Windows, ou vice-versa, allez dès maintenant prendre une longue marche, respirez calmement par le nez et méditez sur le sens de la vie, sur le sens des vrais affaires. Croyez-moi, c’est juste de l’informatique et rien d’autre !


Publicités

18 réflexions sur “C'est juste de l'informatique

  1. Mon cher Nelson, j’espere que ca t’as fait du bien de te defouler et juste pour augmenter tes propos, laisser moi vous rappeler que le mois passer des virus pour macs ont ete creer, si il n’y en avait pas avant, c’est tout simplement parce que les hackers etait obstine sur windows, pour ce qui est de linux, je crois que ca va prednre du temps avant qu’il y ait des virus car d’apres moi les hackers ont pitie de son surplus de bogue. Si tu as besoin de te defouler encore, go vas-y, ca fait du bien de ssavoir que je suis pas le seul a penser de meme

  2. Ouf…. Cette discussion va dégénérer en « flame war » 🙂

    En ce qui me concerne je suis tout à fait d’accord avec vous sieur Nelson!

    Personnellement, j’aime bien Windows XP. Ce n’est pas parfait, oh non, mais ça fait « très bien la job » comme on dit! Je n’ai jamais vu une version de Windows qui a aussi bien fonctionné. On peut en avoir contre Microsoft, contre leurs méthodes pour essayer de monopoliser le marché, etc. Mais si on regarde strictement le produit, WinXP, franchement ça fonctionne relativement bien.

    J’aime aussi MacOS X, pour l’intégration, pour l’harmonie, pour la convivialité.

    Linux? Principe fantastique, merveilleuse idée d’implanter ça dans les écoles où les budgets sont restreints. Par contre, totalement inutile pour moi. Impossible de faire de la musique avec des logiciels étoffés, ni de jouer à mes jeux favoris.

    Ça coûte cher de disque dûr juste pour surfer sur internet et voir à quel point je n’attrape pas de virus via mes emails.

    Overall, tout dépend des BESOINS des individus. Il y a une marge entre ça et la religion.

    Mais c’est typique des forums de discussion technologique (Slashdot, Digg, etc) dès qu’on ose dire du soi-disant bien de quelque chose se rattachant à MS, il y a Linux par ci et Linux par là qui revient encore et toujours.

  3. Tout est dans la façon de discuter… On peut affirmer « je préfère les oranges aux pommes » et discourir des raisons de cette préférence, c’est parfait! Mais on ne peut pas affirmer « Les oranges sont meilleures que les pommes »; ce genre d’affirmation clos toute discussion – on ne peut qu’opiner ou réfuter…

    Pour ma part, je bosse sur un iMac (les nouveaux, avec pentium dual core), je bidouille à la maison avec Linux et j’utilise Windows XP (l’ordi de ma douce) et, ma foi, j’aime bien cette diversité! Chaque système a ses forces et ses lacunes – ainsi, pour la réseautique, c’est dur de faire mieux que Linux… pour le multimédia et la splendeur de l’interface graphique, le iMac est dur à accoter! Et pour la panoplie de jeux et la facilité d’utilisation, Windows est top, pas de doute!

    Alors voilà, c’est selon nos besoins, comme le faisait remarquer MOB… (selon notre portefeuille un peu aussi…)

    Le mieux à faire, c’est de réseauter toute la bastringue et de jouir du meilleur des trois mondes selon le travail que vous avez à faire!

  4. Que de justesse, Nelson. Ton article devrait « allumer » un peu l’esprit de certaines personnes qui se vident l’esprit sur ton blogue comme si c’était de leur survie qui en dépandait.

    Youhou!

    Oui, l’informatique c’est trippant, amusant, pratique, indispensable même, mais NON ce n’est pas tout. Il y a autre chose, le vrai, le concret.

    Plutôt que de vous injurier les uns les autres, dire qui est meilleur que l’autre et vice versa, utilisez plutôt vos mots pour écrire des choses constructives. Des opinions objectives. On n’est pas une bande de gamins à la petite école bon sang!

    Relisez le texte de Nelson ci-haut et comprenez-en le sens… et aller la prendre cette marche!

  5. Ca me rappelle les vielles histoires de chars. Le meilleurs moyen pour ne pas se laisser embarquer dan un de ces cultes est de ne pas se limiter à une seule plateforme et d avoir un peu l’esprit curieux. C’est le seul moyen pour ne pas s’attacher à la plateforme que l’on maitrise le plus.

  6. As tu de la difficulte a supporter les choix et les opinions que tu emets sur ton blog Nelson? Normal que des geeks chambardent ton blog pepere lorsque tes dires ne sont pas totalement vrais, lorsque que l on ressent des convictions plutot que des faits dans tes ecrits.
    Entre les alter-mondialistes-communistes informatique que sont les participants des communautes Open Sources et les cheap-laboriste-et-capitalistes-a-code-fermer-de-chez-billou tu narrivera jamais a faire terre ces histoires.

    Mais bon laches pas!

    😀

  7. Je suis bien d’accord avec Nelson sur le fait que la vie, ca ne s’arrête pas juste à l’informatique, et je comprends très bien ses propos. En effet les insultes ne mènent nulle part et il est idiot de dire « le mien est mieux » sans se baser sur quoi que ce soit d’autre que sa propre petite opinion.

    Bon c maintenant je vais passer pour le zellé communiste/grano –> Par contre, je ne suis pas d’accord de dire que l’informatique, c’est juste de l’informatique et rien d’autre. Ca fait aussi partie de la vie, et l’informatique a des impacts directs et indirects sur nos vies, que l’on ne le veuille ou non. Les raisons pour lesquelles certaines personnes détestent Microsoft ne s’arrêtent pas à « Windows est poche » ou « Windows a des virus », c’est aussi pour des raisons sociologiques et idéologiques. Microsoft est une superpuissance et une monopolie, ca c’est un fait. Et oui, il y a des dangers qui y sont associés. Des technologies comme le DRM, les abus avec la propriété intellectuelle, ca a un effet direct sur nos vies car il y a un certain impact (petit ou grand) sur nos droits libertés, et c’est drôle mais ca vient souvent de Microsoft tout ca… Je ne veux pas tomber dans la paranoia, mais qui sait s’il y a pas des « backdoors » dans Windows qui permettent aux gouvernements de nous espionner? Ca, personne ne le sait. Mais si on pense à toutes les possibilités, ca fait un peu peur.

    Il y a des parallèles entre l’informatiques et d’autres sphères de la vie. Comparons par exemple l’informatique et les voitures. Avant, les voitures c’était tout ouvert et interchangeable. Par exemple à Cuba ou en Thailande, ils roulent encore avec des voitures des années 50 parce qu’ils sont capables de changer les pièces, tout réparer, patcher des vieilles pièces, etc. Parce qu’ils ont la liberté de le faire. Un peu comme le permet l’Open Source en Informatique. Maintenant, les voitures c’est tout fermé. T’as un problème, faut faire confiance à d’autres. C’est brisé, faut tout changer. Pas moyen de patcher un petit truc pour pas cher, c’est pas concu pour ca. Maintenant, en informatique c’est aussi un peu beaucoup comme ca avec les technologies propriétaires. Ca brise, faut souvent tout réinstaller. C’est difficile d’ouvrir le capot et d’aller réparer soi-même. Vous voyez ce que je veux dire?

    Mon point c’est que dans la vie il y a des changements qui s’effectuent rapidement dans toutes les sphères d’activités de la société et on a tous un peu une responsabilité là-dedans, si on veut que les choses changent dans le sens que l’on désire. Évidemment en informatique ou dans n’importe quoi d’autre il y a toujours des gens qui pensent que c’est comme ca pis tant pis, on ne peut rien y faire ni changer quoi que ce soit. Il y en a d’autres qui ont des principes solides à coeur et qui souhaitent faire brasser les choses vers des changements désirées. Peu importe dans quel camp l’on est, respectons-nous les uns les autres. Écoutons ce que chacun à dire et c’est à nous de faire nos propres choix. Reste que tous les choix que l’on fait, même en informatique, ont des conséquences et c’est à mon avis un peu naif d’affirmer que l’informatique c’est juste de l’informatique et rien d’autre!

  8. Nelson. Très bon article. Mais ce n’est pas juste de l’informatique…

    Pour moi, ça représente 3 années d’étude collégiale, 3 années et demi d’étude universitaire, des centaines d’heures d’étude pour des certifications et connaissance générale pour mon travail… Tout ça pour être capable de m’occupé des VRAIES affaires… Ma copine, mes deux enfants, ma famille… Oui, j’ai besoin d’argent pour ça et mon rêve est un jour de pouvoir me construire une maison à mon goût avec toutes le bébelles que je vois à la télévision. Tout ça, c’est malheureusement l’informatique qui me le permet.

    Pourquoi suis-je devenu matérialiste? Parce-que l’église a perdu ma confiance, parce-qu’on a oublié de me conter les histoires des patriotes qui ont donnés leur vie pour nous, parce-qu’on m’a enseigné qu’il fallait travailler dur pour avoir son morceau… Mais on ne m’a pas expliqué de quoi était fait ce morceau. Donc, je l’ai appris de la TV.

    Même si je ne l’ai jamais fait, j’aimerais t’écrire des courriels de bêtises. Juste comme ça. Parce-que j’ai le goût de donner de l’importance à quelque chose qui n’en a pas vraiment… ou plutôt, qui en a pour MOI car mon directeur TI vient de lire un article d’un SUPER logiciel et décide dans faire sa religion. Logiciel dont je n’ai aucune expertise… et comme ils coupent dans la formation, j’ai peur que Ti-Joe stagiaire me remplace… il a l’air au courant parce-qu’il n’a rien d’autre à faire dans sa vie anyways. Donc je me donne comme mission personnelle d’abattre tous les chroniqueurs qui en ont pour d’autres logiciels que ceux que je maitrise. Adieu la maison de rêve… Je vais prendre une marche.

    Je n’ai plus d’opinion sur rien… parce-que chaque fois que je l’ai exprimé, on m’a dit que je devais être ouvert aux autres et de ne pas prendre tout au sérieux. Donc, Nelson, les courriels de bêtise que tu reçois, dis toi que ceux qui te les l’envoient font une emjambé dans la bonne direction… ils ont une opinion.

  9. À la lumière de ce que je viens de lire, une question pour M. Dumais: est-ce qu’on vous paie pour lire les commentaires des gens? Votre travail de journaliste semble avoir changé du tout au tout depuis une décénie et l’existence même de ce blog le prouve. Ce n’est plus seulement le lecteur qui lit le journaliste… le journaliste lit maintenant le lecteur… et si je me fie à la quantité de réponses que génère parfois ce blog (et si j’ajoute une facteur multiplicateur pour tous les courriels qui vous sont envoyés directement), je me demande comment vous arrivez à trouver le temps de faire votre travail… À moins bien sûr qu’on vous paie pour nous lire… Tout ça pour dire que c’est bien beau d’avoir une opinion mais je comprends que le vase déborde parfois dans ce contexte. Ramasser toutes les racunes du monde, c’est vraiment dur et, à ce que je sache, vous n’avez pas demandé à devenir S.O.S. J’écoute… Continuez votre excellent travail M. Dumais. J’adore vous lire… l’inverse peut être réciproque à condition que la dose soit raisonnable.

  10. C’est bien beau d’avoir une opinion mais ce n’est pas une raison pour manquer de respect envers la personne à qui l’on s’adresse. Claude D. semble l’avoir oublié à travers tous ses problèmes personnels. Pourtant, Nelson le dit textuellement: « on m’injurie vertement sur 53 lignes parce que »… ou « on me crie des noms parce que »… Le fait d’avoir une opinion, si bonne soit-elle, ne justifie en rien d’insulter son interlocuteur. J’ajouterais même que le recours à ce genre de technique ne fait que démontrer la faiblesse d’une argumentation. Je suis pour le droit aux opinions diverses et à la saine argumentation. Cependant, personne ne donne plus de poids à ses arguments en injuriant l’autre.

  11. Je devine à la teneur de votre article que vous avez un certain âge, sinon même un âge certain. Je devine que vous avez connu un monde sans informatique personnelle, où nous devions écrire avec un crayon (!), où nous devions nous lever du lazy-boy pour « changer de canal sur la TV », où nous devions composer les numéros de téléphone, où nous pouvions dire au dollar près le contenu du panier d’épicerie avant d’arriver à la caisse par simple calcul mental. Nous y avons pourtant survécu, et lorsque je me revoit à 7 ans, faisant un fort, prêt au combat de balles de neige, je ne peux m’empêcher de relativiser…

    J’utilise XP, Debian, Server 2003 et Netware, et j’essaie de tirer le meilleur de chacun, chacun ayant ses qualités et ses défauts. Simple, non ?

  12. Ce que j’essayais d’exprimer c’est qu’aujourd’hui, il n’y a plus de René Lévesque, plus de Félix Leclerc, plus d’héro car nous n’avons plus de conviction et d’opinion forte dans rien. Ces personnages étaient tous poussés par des sentiments extrêmes et des connaissances extraordinaires. Aujourd’hui, nous disons « exprime-toi avec respect » « soit impersonnel dans tes propos » et nous atténuons le plus possible toutes naissances de convictions, de peur d’engendrer des conflits.

    Le fait que certains informaticiens injurient des journalistes me réjouit et j’encourage leurs sentiments. Pour moi, le recours à des injures et des opinions fortes ne démontre pas la faiblesse des arguments, mais peut valider la conviction de l’autre. Quelqu’un qui a confiance en lui et à ce qu’il exprime ne devrait pas être touché par les sentiments venant d’un autre, peu importe la manière donc ce dernier les communique. Ceci dit, j’encourage Nelson à continuer son bon travail car soulever des sentiments n’est plus facile de nos jours…

    Note pour P. Rivard: Je n’ai pas de problèmes personnels. J’utilise des histoires pour illustrer mes propos. 🙂

  13. Bravo Nelson.
    Je pense que le titre de ton article devrait être écrit sur le haut du point Jacques Cartier et même l’élargir à autre chose que l’informatique. C’est pas juste de l’informatique, c’est juste pour donner un sens à nos vies, (en tout cas, pour pas mal de monde). C’est juste pour que le système puisse encore fonctionner, juste pour que nos gouvernements puissent encore diriger, c’est juste pour que les actionnaires fassent encore des profits… STOP … Si on arrêtait le moteur mondial pendant… 1 journée… IMAGINONS !
    Courir pour partir travailler le matin, se prendre la tête (se la faire prendre par d’autres), + d’argent, + de besoins, + de crédit, + de vacances, + de loisirs… STOP… +de temps ! Revenons aux vraies affaires comme tu dis si bien.
    Je suis en TI depuis pas loin de 18 ans. Les consultants que j’ai retrouvé ces dernières années l’avouent tous, d’autres le font ! Ras l’bol des TI, ras l’bol de l’informatique. « Ma aller faire de la rénovation, ma aller m’occuper de mes enfants, de ma famille ». « Sûr que je vais gagner moins de sous », mais c’est quoi nos valeurs aujourd’hui ! Retrouver un VRAI SENS à la vie qui a commencé un compte à rebours inexorable depuis notre naissance dont chaque battement de coeur nous rapproche de la fin. Alors allons tous et toutes prendre une marche et respirons par les narines ! MAINTENANT ! C’est juste LA VIE !

  14. Claude D. a dit: Aujourd’hui, nous disons « exprime-toi avec respect » « soit impersonnel dans tes propos » et nous atténuons le plus possible toutes naissances de convictions, de peur d’engendrer des conflits.
    Je voudrais être d’accord mais je ne peux pas. Pour moi, il y a une différence entre une opinion forte qui dérange et l’expression de cette opinion par des mots qui insultent. Une opinion peut vivre par elle-même sans tirer sur tout ce qui bouge autour. Je suis endésaccord avec vous mais je ne vous traite de rien. Je dis simplement que votre raisonnement est primaire mais ça ne dit rien sur vous et pourtant, ça pourrait vous choquer. Donc, pour le fameux et répétitif « le québécois à peur des débats » on repassera. On l’a entendu.
    Cela dit, et puisque c’est la partie du texte qui semble frapper le plus l’imaginaire, je suis d’accord avec c.borel qu’il y a un certain ras-le-bol même si je ne suis pas dans l’industrie des TI depuis l’âge des cavernes (tient, une autre chose qui me tape sur les nerfs… la crédibilité prouvée par longévité… enfin). Et je vois un avantage majeur à travailler moins: on paie moins d’impôt. Cela dit, il ne faudrait pas que tout le monde se mette à gagner moins car le gouvernement n’aurait d’autre choix que d’augmenter l’impôt des moins nantis pour compenser la perte de revenus! Comme disait Yvon deschamps, une personne ne peut pas être libre si tout le monde autour l’est aussi. Il y aura sûrement un finfinuad pour me rappeler que je suis hors-sujet alors je vous avise dès maintenant: je suis au courant!

  15. Bonjour Nelson, vous avez touché une de mes cordes, c’est un excellent article.

    Je sais qu’un jour, je n’aurai plus d’ordinateur, et récemment, la blonde d’un copain m’a dit que je suis « accro » de l’informatique; elle ne me connaît pas vraiment, c’est juste une impression. Je ne travaille plus directement en informatique plus l’automne 2001, j’ai un emploi qui me permet de rencontrer des gens, de prendre l’air, et je n’ennuie pas du tout de l’informatique.

    Oui j’excelle toujours en informatique mais maintenant c’est par plaisir d’aider des gens et de rencontrer des gens.

    Ma pierre angulaire de l’informatique, c’est surtout pour les courriels, entretenir des relations. Chatter avec MSN Messenger, j’aime mieux le téléphone ou des rencontres en personne.

    Dans votre article, vous parlez de Microsoft. C’est grâce en bonne partie à cette société Américaine qui a su construire des programmes pour Monsieur et Madame Tout Le Monde. Je n’aime pas Microsoft mais j’aime bien Windows XP SP2.

    Bonne fin de journée Nelson.

    Martin Boutin
    Longueuil

  16. Pingback: Bacchus: Le blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s