WordPerfect Office X3: un produit à connaître

2006041213.jpgSi je vous dis que je suis en train de vous écrire avec un traitement de texte où pour couper, copier et coller, je peux, si je le souhaite, faire Ctrl+F12, Alt+F12 et Maj+F12, au lieu de Crtl+X, Ctrl+C et Ctrl+V comme dans le bon vieux temps, il se peut que vous en déduisiez que je suis en train d’utiliser WordPerfect. Auquel cas, vous aurez raison. Car figurez-vous que Corel, ce joyau increvable du logiciel canadien, me faisait récemment parvenir WordPerfect Office X3, une belle d’autrefois revue, stéroïdée, redessinée, corrigée, solidifiée, équipée et agrémentée aux goûts du jour.


2006041205.jpgSi, pour cause d’âge impropre à la consommation de biens informatiques avant les années 2000, vous ne comprenez toujours pas sur quoi je blogationne ce matin, je vous précise être en train de parler d’une panoplie bureautique complète qui, comme ce fut le cas lors de son apparition en 1996, se positionne comme étant au moins aussi puissante et complète que Microsoft Office 2003, tout en étant moins onéreuse.

2006041201.jpgDans la boîte, on retrouve le bon vieux WordPerfect lui même en personne, un traitement de texte aussi fringant, sinon plus, qu’au temps de ses vertes espérances, le chiffrier tableur Quattro Pro (prise d’écran ci-contre), un redoutable gladiateur qui, bitche-t-on, aurait pris du vieux, l’outil de présentatique Presentations, une alternative diète à PowerPoint, et WordPerfect Mail, un système de courriels-contacts qui m’a rapidement fait oublié Outlook 2003.

C’est cher ? Selon qu’il s’agisse d’une mise à niveau ou d’une version complète, d’une boîte encellophanée ou d’un gros truc qu’on télécharge, le prix de vente canadien varie entre 380 $ et 190 $, ce qui est moins cher (plus ou moins 60 $) que Microsoft Office 2003 en version standard (ici attention, il y a des rabais partout puisque Microsoft Office 12 sera lancée d’ici un an). Il y a d’autres versions plus onéreuses où, pour faire pendant à Access que l’on retrouve dans la version Pro de Microsoft Office, on a Paradox, une base de données que les vrais connaisseurs jugent supérieure à celle de Microsoft. Un mot ici sur la politique de Corel quand aux mises à niveau. Pour vous en prévaloir, il vous suffit de disposer d’un produit Corel quel qu’il soit, un produit dûment enregistré, ou encore d’un exemplaire légal de Microsoft Office à partir de la version 97.

2006041211.jpg2006041212.jpgPetit rappel ? Apparu pour la première fois en 1982, WordPerfect était un traitement de texte DOS aussi peu convivial qu’il était puissant, un produit sérieux qui fut habilement mis en marché par WordPerfect Corp, une firme mormone du Utah. En un temps record, l’entreprise fit disparaître la championne de l’heure, WordStar, et fit son chemin dans presque tous les bureaux informatisés de la planète, même ceux contrôlés à l’époque par Wang, une multinationale du Massachusetts spécialisée en bureautique et en imagerie. Sauf que WP Corp s’adapta trop tard aux exigences du mode graphique propulsés par Apple et Microsoft.

2006041206.jpgTant et si bien qu’en 1995, malgré une adaptation de la plupart de ses titres à l’environnement Windows, OS/2 et Mac, malgré un très éphémère Borland Office (image ci-contre) visant à concurrencer Microsoft Office 4.2 et le nouveau Lotus SmartSuite, WP Corp était avalée par sa compagnie soeur, Novell qui, presque immédiatement, la rétrocédait à Corel, firme jusque-là connue pour son produit phare, CorelDraw. Salivant face à l’Eldorado des grandes panoplies bureautiques sur lequel semblait régner Microsoft avec son populaire Office 95, la firme d’Ottawa lança très rapidement, au printemps 1996, un premier WordPerfect Office, suivi d’un Corel Office, puis d’un WP Office, etc. On connaît la suite. Corel faillit disparaître, Lotus (IBM) quitta la jungle des tablettes de boutique et Microsoft demeura presque seule.

2006041209.jpgIl y a encore des entreprises (banques, etc.) qui se servent de Lotus SmartSuite, il y a celles du giron Solaris qui utilisent StarOffice, il y a les tenants du Open Source qui ne jurent que par OpenOffice.org, sans oublier certains marginaux qui préfèrent des produits comme Office602. Reste que c’est WP qui constitue toujours l’alternative à Microsoft probablement la plus répandue ou connue. C’est en tout cas un produit qu’on retrouve encore abondamment dans les milieux légaux, éducatifs et gouvernementaux, ainsi que dans bon nombre de petites entreprises. Vous serez probablement étonnés d’apprendre que WP Office en est à sa septième version depuis1996. En fait, le nom officiel de X3 aurait dû être WP Office 13, mais la superstition étant ce qu’elle est…

Comme pour les autres versions, la X3 sait importer et exporter en format Microsoft Office, voire en XyWrite III, WordStar 2000 ou DisplayWrite 4.0 (le choix est hallucinant). Mais, c’est nouveau, tous les modules, incluant Quattro Pro, peuvent désormais importer et bricoler des documents PDF (Adobe), une caractéristique qu’offrira apparemment Microsoft Office 12. Si tout ne baigne pas parfaitement dans l’huile, p. ex. les gros documents couleur pleins de photos, les PDF qui affichent surtout du texte se fondent dans WP X3 comme beurre dans la poêle.

2006041210.jpgAutre nouveauté, WP incorpore l’accès au Web par le truchement de Yahoo (dont, incidemment, la barre d’outils est disponible en haut de la page avec les autres menus comme on peut le voir ci-contre). On sélectionne un mot dans son texte, on clique de la droite et, du menu contextuel qui apparaît, on sélectionne le sous-menu “Search with Yahoo” (la version de WP X3 que Corel m’a envoyée était anglaise; la française est sensée apparaître en boutique d’ici un mois).

2006041203.jpgAutre finesse digne de mention, WP X3 emboîte le pas à Microsoft Word et rend possble le changement de dictionnaires linguistiques (français, anglais, etc.) d’un paragraphe a l’autre, cela sans se faire suer. Idéal pour ceux qui ont à écrire dans les deux langues.

Et je ne peux passer sous silence le module de courrier (image ci-contre) qui s’inspire de Bloomba, un produit appartenant à Yahoo (à la suite de l’acquisition de Stata Lab’s en 2004). Ce logiciel est excellent. Il indexe tout au fur et à mesure, offre le RSS, comprend parfaitement Microsoft Outlook, dispose d’un anti-pourriel intelligent (i.e. qui sait apprendre) et affiche une interface aussi simple qu’intéressante.

2006041204.jpgNon, WP X3 n’est pas une copie de Microsoft Office comme peuvent l’être StarOffice ou OpenOffice. WP a sa propre personnalité et offre des fonctions que n’a pas encore le paquebot de Microsoft. En ce sens, les habitués de Ctrl+F12, Alt+F12 et Maj+F12 adoreront; ils pourront même retrouver leur interfa
ce bleu préféré (voir photo ci-contre). Quant aux nouveaux, ils devront s’habituer à moins qu’ils ne préfèrent déguiser WP en Microsoft Word, ce que je leur conseille vivement. Une fonction appelée Workspace Manager rend en effet cela possible. D’un clic, les Alt+F12 et autres misères des temps immémoriaux sont remplacés par des commandes plus modernes à la sauce Ctrl+C.

Et moi ? J’ai bien aimé et j’ai très hâte d’essayer la version française du produit. WP X3 m’est apparu aussi solide qu’à l’époque ce qui, à mon avis, en fait un produit à considérer sérieusement. Si l’idée d’essayer ce produit vous vient à l’idée, cliquez ici pour accéder à une version d’essai complète d’une durée de trente jours.


Publicités

4 réflexions sur “WordPerfect Office X3: un produit à connaître

  1. Est-ce que le nouveau WP peux sauvegarder et ouvrir dans les même format que MS Office? .doc, etc. Car je crois que nous n’avons pas le choix de suivre le courant MS office là-dessus.

    Et puis, pourquoi payer quand il y a OpenOffice?

    De plus, Thunderbird est très bien comme logiciel de courrier.

    Faut avouer que MS Office est bien la seule chose que Microsoft fait de bien….

    My two cents,

  2. Bonjour
    Si je fais un document avec l’opensource OpenOffice et le sauvegarde, est-ce que je peux l’ouvrir avec Microsoft Office?
    L’openffice pour les affaires, quelles sont les désavantages? Est-ce que mes clients pourront ouvrir mes fichiers seulement en cliquant sur le fichier comme on fait avec Microsoft Office?

    Merci

    Denis

  3. Pour répondre à Denis Boudreau: Oui, dans la plupart des cas, il n’y a aucun problème. Je travaille avec OpenOffice uniquement depuis plus de deux ans maintenant et malgré que j’échange souvent des documents MS Office avec mes collègues de travail, j’ai très rarement eu des problèmes de compatibilité! Les seules fois où j’ai eu des problèmes c’est quand j’ai dû ouvrir des fichiers MS Office avec des mises en pages très complexes. Sinon quand je créé un fichier avec OpenOffice et que je sauvegarde sous le format .doc par exemple, normalement les gens peuvent l’ouvrir d’un clic sous leur MS Office. Et si c’est vraiment un cas extrême, bien il est toujours possible d’exporter en format PDF, et ca, ca marche #1 à tous les coups, 100% du temps! 😉

    David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s