Bon trentième, Apple !

2006040101.jpgUn jour, un gars qui rêvait de faire carrière comme ingénieur chez Hewlett-Packard et son copain, un fan des Beatles (Apple Records) qui fantasmait sur la possibilité de changer le monde, firent tripper un actionnaire d’Intel dont les poches étaient pleines de fric. Ces deux jeunes geeks avaient en effet mis au point le prototype d’une machine impensable, un ordinateur … personnel. On connaît la suite. Personnellement, j’ai sauté dans le train Apple dès l’été 1984 en m’achetant le Mac 128 (ce chiffre référant aux fabuleux 128 kilo-octets de RAM dont le monstre était nanti) dont vous voyez la photo ci-contre.


Avec l’imprimante, un lecteur externe de disquettes 400 Ko et un sac rembourré pour le transport, la merveille m’a alors coûté plus de 6 000 $, taxes comprises. Aujourd’hui, il y a encore plein de choses que je fais avec un Mac et, pour y arriver, j’utilise un double G5 de 2,5 GHz sur bus système de 1,25 GHz, avec 2,5 Go de RAM. Équipée comme elle l’est, cette machine épeurante (voir photo tout en bas de cet article), coûte au bas mot, taxes comprises, 2 000 $ de moins que mon antique 128, une bécane antédiluvienne à des antipodes de vitesse et de puissante !

Pour fêter ce trentième, voici quelques photos personnelles où il est question de Mac, une machine que je continue d’apprécier, de chérir, même si je lui suis, la plupart du temps, infidèle.

Décembre 1984 – Ce bébé qui semble fasciné par mon premier Mac est aujourd’hui une jeune femme de 22 ans. Et elle déteste les ordinateurs !
Septembre 1985 – Je me suis installé mon 2e Mac (512 Ko de RAM), dans ce bureau. Notez à droite l’imprimante ImageWriter 17 pouces; je l’ai utilisée jusqu’en 1999.
Septembre 1988 – Ici, à côté de mon vieux Mac II (8 Mo de RAM), vous voyez mon premier gros PC, un 386 DX. Je le détestais, mais il était devenu essentiel.
Été 1989 – Cette photo de mon ami Gilbert Duclos me montre en train d’illustrer un article sur les mise la niveau de Mac. C’était pour le magazine Informatique & Bureautique.
Novembre 1992 – Cette fois, on voit mes deux MacII SI. Au fond, sur un petit comptoir, mon PC de l’époque.
Décembre 1997 – Ma gamine en train de s’amuser avec mon antique Mac LC630.
Lancement du iPod Shuffle au MacWorld de San Francisco Lancement du MacBook Pro Shuffle au MacWorld Quand je prend la route, j’utilise habituellement un Mac portatif.

À ce qu’il semble, le Mac est loin d’être mort. Tant mieux, c’est une excellente machine et le MacOS X, un excellent système d’exploitation. Et avec les retards de Windows Vista, l’année 2006 ne pourrait que lui être bénéfique.

Bravo Apple ! Bon trentième !

2006040111.jpgPS – Voici une photo de mon Mac actuel; c’est plus fort que moi. La bête est à terre, à droite. Sur la table, à l’extrême droite, le boîtier RAID. En haut complètement, à la droite de la vieille machine à écrire, une caméra iSight et un syntoniseur FM radioSHARK.


Publicités

14 réflexions sur “Bon trentième, Apple !

  1. Il ne faut pas oublier la belle époque des Power PC 4400/200. Une fois sur deux, il plantait lorsque Quark et Photoshop était ouvert en même temps.

  2. je n’ai pas connu l’époque des powerpc.
    J’ai commencé mon aventure sur mac avec le lc 575 pour continué sur le imac de première génération et pour finir sur un powermac g4.

  3. Moi j’ai commencé sur un Classic (N&B) pour passer au Classic couleur, que j’ai encore (il est tellement beau!) je me dis toujours que je devrais m’en servir comme « livre » de recettes pour la cuisine mais je remet ça… J’ai eu un 575 (le Classic couleur en plus grand..)) Là, j’utilise un eMac, c’est pas le duo de Nelson mais « ça fait la job »..))

    Encore là pour 30 ans, Apple! Yé! Et ont s’en tape des vistas!

  4. le zx-81? ce « monstre » qui fonctionnait avec un énorme 2k de RAM? c’est avec ça que j’ai accroché sur les ordis… 🙂

  5. Wow!!!

    Tout ceci me rappelle de bons vieux souvenirs!

    Lorsque j’étais très jeune nous vivions à Rimouski et mon père, prof, était maniaque d’ordinateurs. Il avait acheté son Apple 2+ en 1979 (ou 1980), payé un prix de fou!

    À l’époque, il fallait être membre d’un club de « trippeux » pour s’échanger des logiciels / jeux mais puisqu’il était prof, il avait de très bons contacts! 😉

    On a aussi eu un Mac à la maison aux alentours de 1985 aussi…

    ahhh nostalgie quand tu nous tiens! 🙂

  6. Tu me donne une bonne idée soit de photographier mon installation pour souvenir c’est une bonne idée. Pour un gars qui dit être infidèle, tu me semble assez souvent sur mac contrairement au PC.
    ,un mac
    Dit moi dans quelle situation tu aimes mieux utiliser un PC au lieu d’un mac??

  7. J’utilise surtout un PC parce que la plupart des produits que j’essais sont destinés à la plate-forme Windows. Qui plus est, après des années de tergiversation Mac-PC, d’Eudora, à Mail, à Outlook Express, à Entourage, j’ai fini par standardiser mon système de courriel, incluant les contacts, dans Microsoft Outlook 2003. C’est, à mon humble avis, le meilleur produit compte tenu de mes besoins. J’avais même publié dans le Journal la méthode pour passer d’Outlook (Windows) à Mail (MacOS X) aller-retour, un texte que j’avais accompagné d’un tutorial RoboDemo. Je sais ce que bien des visiteurs de ce blogue pensent de Microsoft. Mais je soutiens qu’Outlook 2003 est un fichu de bon produit, en tout cas, un produit qui me satisfait et qui ne m’a pas encore déçu. Or, qui dit Outlook 2003, dit Office 2003, c’est-à-dire Word. Étant un utilisateur de ce traitement de texte depuis 1986 (je fus sous MacWrite pendant deux ans), je suis en mesure d’affirmer que la version 2003 (module d’Office 2003 pour Windows) est mieux ficelée que Word 2004 (module d’Office:Mac 2004). Et de loin. Vous comprendrez que lorsque votre bureautique et votre courriel se retrouvent dans une machine sous un OS donné, il devient difficile d’aller instinctivement vous asseoir devant une autre machine inféodée à un autre OS. Évidemment, s je devais payer les logiciels que j’utilise, je ne dirais peut-être pas la même chose. Sauf que les fabricants me les font parvenir gratos. Je peux donc les essayer à mon goût, me faire une idée et garder ceux qui vraiment me conviennent. En ce sens, mon Mac n’est plus ma machine de poutine administrativo-bureautico-routinière, mais un centre très intéressant d’amusement et/ou de production multimédia (pour être honnête, je vous avoue cependant que j’utilise également le PC à cette fin). Cet aveu laisse présager que je pourrais devenir un utilisateur satisfait de la plate-forme Windows montée dans un Mac avec processeur Intel…

  8. Merci pour la réponse cela a du sens. Moi j’aime bien les nouvelles fonctions de mail inclut dans le système OSX. Les folders intelligents, la manière d’organiser plusieurs adresses couriels que nous possédons tous,le système de recherche de vieux e-mail franchement plus convivial que dans entourage (office 2004) me fait apprécié ce logiciel de Apple. Par contre l’intégration du calendrier, adress book et le task dans entourage est un avantage du produit de Microsoft alors j’utilise les deux soit Mail pour deux adresses et entourage pour une autre adresse. Je ne connais pas office 2003 par contre.

    Pour mail il ne suffit que d’y intégrer ical et le carnet d’adresse de apple et le logiciel serait complet et me ferait surement abandonner complètement entourage. À moins que Microsoft intègre les avantages de Mail d’apple dans le prochain entourage, car cela peut aller dans les deux sens.

    Bootcamp est intéressant mais me fait peur un peu pour le développement des nouveaux logiciel pour MacOSX à moins qu’apple prépare un gros changement avec Léopard qui ne écarterais pour de bon XP et surtout Vista.

  9. Ça me rappelle des souvenirs cette chronique.

    Mon premier ordi a été un clone apple II en 1983, payé $1600 pour n’en faire qu’une machine à jouer des jeux sur des disquette 5″1/4 de 360Ko qui coûtait la peau des fesses.

    J’ai vendu ma machine à un musicien qui l’a utlisé en y branchant une carte midi.

    J’ai sauté dans le camp des compatibles IBM, en 1988.

    Bon c’est assez pour aujourd’hui, je ne vais quand même vous compter ma vie lol .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s