Le iPod Hi-Fi d'Apple

2006032101.jpgL’autre jour, je vous disais beaucoup de bien d’un système de son numérique très particulier, le Sonos Digital Music System. Sauf qu’au moment de vous publier ma chronique, Apple me tapait sur l’épaule pour m’annoncer le iPod Hi-Fi, une solution moins spectaculaire, moins géniale, mais beaucoup moins chère que celle de Sonos. Et comme elle ne fait jamais les choses à moitié (pour parler en euphémisme), la bande à Mononk Steve m’a fait parvenir la merveille et depuis quelques jours, je m’en sers à toutes les sauces.


2006032106.jpgMalgré ses allures de petit four à micro-ondes, le iPod Hi-Fi est un système de son autonome qui a un peu le format (et quasiment le poids) d’un parpaing (bloc de ciment). C’est qu’il fait 6,6 pouces (168 mm) de haut, par 6,9 pouces (175 mm) de profond, par 17 pouces (432 mm) de large et pèse 14,5 livres (6,6 kg) ou 16,7 livres (7,6 kg) avec ses six grosses piles de catégorie D (voir photo ci-acontre). Autrement dit, en utilisant ses deux solides poignées, vous le placez quelque part et il ne bouge pas.

2006032103.jpgEt là, il entreprend de vous décaper la petite peau sous le cuir chevelu. Ouf ! J’ai la chance d’avoir un grand salon tout en boiseries des années 20 et l’acoustique y est très intéressante. Un gros machin noir Pioneer (payé 800 $ en 1994) avec des Watts RMS à faire peur, y pompe ce qu’il peut dans d’assez bons haut-parleurs Cerwin-Vega (payés 1200 $ en 1996) et la musique qui en résulte s’écoute très bien; surtout le rock’n’roll. Me croirez-vous si je vous dis que le iPod Hi-Fi m’offre une meilleure performance dans le cas de pièces bien balancées (pas d’exagération côté basses ou de hautes) ?

2006032108.jpgContrairement à un amplificateur traditionnel, il ne dispose pas de bouton permettant d’ajuster le son. Il se contente de recracher à merveille dans ses trois haut-parleurs, le son qu’on lui envoie. Il s’agit de deux cônes de 80 mm (wide-range) à l’aise (sans distorsion) avec les notes les plus aigues (p. ex le picolo) et d’un gros woofer de 130 mm pour les basses (là aussi sans distorsion). Apple a même bricolé un système qui permet aux basses fréquences d’être enrichies à l’intérieur et propulsés dans les tubes que l’on peut apercevoir en retirant le couvercle en tissus (photo de droite). Pour les sentir travailler, on n’a qu’à mettre sa main devant. En fait toute la construction a été mériculeusement fignolée: tout est étanche, parfaitement ajusté et à l’épreuve des vibrations.

2006032104.jpg2006032107.jpgComme son nom l’indique, le iPod Hi-Fi est d’abord conçu pour accueillir le célébrissime baladeur d’Apple. À cet effet, différents berceaux de raccordement accompagnent l’appareil (voir photo à gauche); il suffit de choisir celui qui correspond à son modèle de iPod et de l’enclencher dans la petite baie de connexion située sur le haut. On retrouve également la même petite télécommande qui accompagne certains Mac. Elle permet ici de contrôler à distance son iPod.

2006032102.jpgMais derrière, tout en bas, juste à côté de la prise servant au raccordement électrique, on remarque une entrée stéréo auxiliaire (voir photo ci-haut à droite). C’est là que j’ai branché mon ordi portable dans lequel j’avais inséré un DVD film. J’ai ainsi obtenu une sorte de petit cinéma maison sans écran digne de ce nom (voir photo ci-contre), mais avec une ambiance sonore du tonnerre de dieu. J’y ai en outre branché mon petit baladeur Sandisk (voir photo ci-après), un appareil dont je vous ai déjà parlé en ces pages, qui a la caractéristique d’inclure un syntoniseur FM. J’ai ainsi transformé le iPod Hi-Fi en machine FM folles de décibels. Je vous précise cependant que l’appareil qu’on branche ainsi n’a pas la puissance du iPod. À niveaux de volume égaux, celui du iPod démarre deux fois plus fort. Imaginez !

2006032105.jpgCôté énergétique, le bidule d’Apple se branche au mur grâce à un assez long cordon (3 mètres). Par contre, on a prévu un compratiment situé derrière où il est possible d’enficher 6 piles de catégorie D. Auquel cas, il peut jouer sans arrêt, la pédale au fond, pendant plus de trois heures.

Le prix de cette boîte est de 429 $CAN. Cher ? Pas vraiment si vous calculez combien coûte un système de son traditionnel et si vous êtes devenu un accroc du standard MP3 ou AAC.

Bref, j’ai aimé !


Publicités

6 réflexions sur “Le iPod Hi-Fi d'Apple

  1. Encore un clou dans le cerceuil de l’audio de qualité. Apple aura plus fait en quatre ans pour tuer la musique de qualité que tout les MPAx du monde (OK on dira qu’il y a égalité). Comme si les enregistrement était pas assez minables comme ça quand il étaient formatés pour la radio maintenant ils le sont pour ces horreurs qui n’ont d’Hi-Fi que le nom. C’est laid et ça sonne comme une boite en fer, ça n’a même pas l’excuse d’être portable. Je n’ai qu’une choes a dire : BEURK !

  2. Attention avec votre BEURK, les photos du iPod Hi-Fi ci-haut ont été prises dans ma cuisine sur ma table – comptoir … celle où je fais à manger …

  3. Ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre de siroter un Pétrus 1963, avachi nonchallemment devant son ensemble Bang & Olofsen dernier cri et se permettre, par le fait meme, de tirer gratuitement a boulet rouge sur tout ce qui est étiqueté à moins de 10 000$!

    Moi aussi j’aime le Hi-Fi, le vrai, mais il va sans dire que pour le format, ce truc sonne vachement bien… n’eut-il d’Hi-Fi que le nom!

  4. Wow, il faut vraiment être con pour acheter quelque chose du genre et imaginer que son iPod sort maintenant du hi-fi.
    C’est comme brancher un 8-track sur de l’équipoement d’audiophile.
    Plusieurs lecteurs offrent une meilleur qualité de son que les iPod, sans compter sur le fait que les chansons achetées sur iTunes sont de mauvaise qualité. Un 128 kpbs variable ça fait pitié avec des écouteurs ou haut-parleurs le moindrement bons.
    Le problème avec Apple est qu’il y aura toujours une horde de fanatiques pour acheter n’importe quoi à n’importe quel prix en autant que ça porte le nom Apple.
    Vincent, on n’a pas à payer 10000$ pour avoir quelque chose de potable, les comparaisons extrêmes sont inutiles.

  5. Ce que j’écoute sur mon iPod est encodé à 192 kbps aac et ça sonne pas si mal (mais j’ai l’oreille d’un vieux de 46 ans,…) pour ce qui est de diffuser la zéziq dans la maison j’ai fait le tour des comparatifs et essayé d’en faire un à mon goût et j’ai opté pour le compagnon 3 de Bose qui était à 300$ (FS) et vendu maintenant à 229$ et je suis convaincu que ça sonne mieux que le iPod HI-FI wt je peux y brancher aussi une radio FM…

    Guy de Re…

  6. Moi, j’ai été le voir ce midi, chez Neulogic. En fait, j’adore les produits Apple parce que j’aime ce qui est beau et design et fonctionnel. Et sérieusement, lorsque j’ai vu les images sur le web, lors de sa sortie, j’ai trouvé ça horible. Mais le gars chez Neulogic m’a démontré ce que la machine avait dans le ventre (il essayait pas de me le vendre, il savait que je venais pas pour acheter, c’était juste un passionné) et j’ai trouvé le son super. Je dirais pas que j’irais l’acheter demain matin en courant mais c’est génial tout de même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s