Heureux anniversaire, Brain.A !

2006012007.jpgJe suis tout ému d’écrire ces mots. 20 ans déjà ! Comme le temps passe vite. C’est comme si c’était hier ! Effectivement, c’est en janvier 1986 que Brain.A, le premier virus PC au monde, en tout cas, le premier à venir se loger dans le secteur d’amorce (boot sector – les premiers 512 octets d’un disque ou d’une disquette), apparaissait pour notre plus grand malheur. Si aujourd’hui on se moque de la grossièreté et du faible niveau de danger par rapport à la réalité 2006 de ces virus primitifs, le bal était néanmoins lancé. Un méchant bal !


Les disquettes 5 ¼ ou 3 1/2, principal moyen de contamination des années 80, sont aujourd’hui presque disparues et les virus ne s’intéressent plus au secteur d’amorce. Vers le milieu des années 90, ils ont commencé à se cacher dans des macros et à s’attaquer massivement aux produits Microsoft. On en est de nos jours à de fort sérieuses chtouilles, des vers et des chevaux de Troie (surtout des RATS) qui se propagent principalement par le courriel. On se rappelle tous I Love You et Anna Kournikova. De plus, l’époque des crackers-petits-cons-à-calotte est terminée; le crime organisé est maintenant derrière cette plaie.

Selon le FBI, les frais annuels engendrés par la présence de virus, espiogiciels et autres méchancetés dépasseraient les 67 milliards $US pour la seule économie américaine. Il y aurait présentement plus de 150 000 virus en circulation et leur nombre continue d’augmenter. Quant au chiffre d’affaire saméricain de l’industrie des antivirus, il était de 3,7 milliards $US en 2004.

Et vous savez quoi, je connais des gens qui fonctionnent présentement sans antivirus ou dont l’antivirus n’est pas à jour. Et parmi eux, certains me disent ne jamais attraper de bibittes pas propres ou autres formes de cyber morpions. Tant mieux pour eux ! Guy Lafleur refusait de porter un casque et il est vrai qu’il n’a pas terminé sa carrière avec un traumatisme crânien. Tout comme moi qui n’ai jamais attaché ma ceinture pendant des années et qui n’ai jamais connu d’accident. Et mon grand-père a vécu jusqu’à 86 ans en fumant comme une cheminée toute sa vie.

Bonne fête, Brain.A !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s