L'image corporelle expliquerait tout

2006011601.jpgCe matin, je voulais vous citer de l’assez récent Bill Gates, du Gates capté au dernier CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas où on l’entend prophétiser que 2006 sera a big year for digital lifestyle, une année où les gens pourront jouir d’une richer experience grâce à cette single interface que pourra leur amener, notamment, Windows Vista. Ouin ! Le problème, c’est que j’avais entendu maintes et maintes fois cette ritournelle avec Windows XP. Ce qui fait que je me suis mis à observer le langage corporel de Tonton en me faisant jouer le webcast de son keynote. Ce faisant, quelque chose m’a immédiatement frappé !


J’ai perçu un énorme contraste par rapport à ce à quoi je venais d’assister au Macworld ! Tant et si bien que quelques clics plus tard, je me faisais jouer un extrait de l’allocution du PDG d’Apple. Wow ! Je me suis alors retapé ce fameux clip où on voit deux monstres sacrés s’affronter amicalement, Scott McNealy (Sun Microsystem) et Larry Ellison (Oracle). J’ai même poussé mon souci d’objectivité en allant jusqu’à visionner un Ballmer (no 2 de Microsoft) pas trop ancien, du grand art !

2006011602.jpgCe qui m’a alors sauté au yeux, c’est que ces milliardaires ressemblaient à leurs produits. Ou vice-versa. Zieutez Jobs attentivement. On jurerait un yuppy bcbg végétaro buveur d’eau très santé de San Francisco (il a pourtant failli mourir d’un cancer l’an dernier). Sa tenue inchangée depuis cinq ou six ans, un look on ne peut plus cool, convient encore parfaitement bien à Hollywood, Canne, Venise ou … Montréal. Or les produits Apple (Mac et iPod) sont de beaux objets dont le design recherché est cool, à qui il arrive de coûter un peu plus cher et à qui s’intéresse une classe de gens se targuant de penser différemment.

2006011604.jpg2006011605.jpgVisionnez le tandem Ellison – McNeally. Même si ce clip ne rend pas justice à la tronche playboy d’Ellison dont le raffinement médiatisé amuse la galerie, on voit quand même ressortir l’énergie de son petit copain hockeyeur dont la fougue anti-Gates n’est pas la moindre qualité. Or Oracle fabrique une gamme de produits fabuleusement chers que seuls les entreprises capables de s’offrir un PDG en habit de 3 000 $US peuvent envisager. Quant à Sun, on y retrouve là aussi des produis chers, mais dont la robustesse et l’aspect increvable en impressionne plus d’un.

2006011603.jpgPrenez maintenant plaisir à bien regarder Ballmer, le plus redoutable et désopilant vendeur de char à n’avoir jamais dirigé une multinationale. Vous comprendrez pourquoi, dans le plus gelé des iglous (encore faut-il que la banquise ne fonde pas complètement), il y a au moins un produit Microsoft d’installé et, je le présume, de … gelé. Enfin, épluchez la dégaine de Billy. N’a-t-il pas tout du matheu de cégep, d’un bollé en mauvaise forme physique qui s’habille dans un Wal-Mart de banlieue, qui, par hasard, s’est ramassé président de son syndicat et, à ce titre, a dû prendre la parole en public ? Or Microsoft a la réputation de fabriquer des produits pas toujours sexy qui ronronnent dans des PC plus souvent laids qu’autrement et qui sont revendus trop souvent à grand renfort de pub de mauvais goût. En ce sens, Microsoft serait à la microinformatique, ce que Wal-Mart serait au bon goût vestimentaire. Amusant !

Je vous le dis, le langage corporel est parfois très éloquent !


Publicités

3 réflexions sur “L'image corporelle expliquerait tout

  1. Leur habits ne sont pas choisis par hasard… il est évident qu’ils ont de conseiller en mode.

    Sur la photo de Bill Gate ont le voit en chemise sans cravate avec le bouton du haut ouvert, bref un look décontrate comme si ils profitait de son systeme cinema maison roulant sous Vista.

    Les habits de Steve Jobs rapellent les habits de pro du graphisme et de ceux qui aiment payer plus cher pour le look.

    Bref le look reflètent le publique cible…

  2. Oui bien sûr. Mais cliquez sur le lien que je vous ai fourni dans mon premier paragraphe, ci-haut. C’est à cette image que je me suis arrêté. Quant à Jobs, pour l’avoir vu, de visu, à plusieurs reprises, je peux vous dire que ses jeans bleues, son chandail noir et ses pompes de type Adidas, peuvent être achetés sur St-Hubert, près de chez moi, avec un budget inférieur à 100 $.

  3. Je ne pense pas qu’il y ait vraiment eu un choix, des conseiller de mode ou une quelconque image penée et pesée. Je pense juste que chaque chacun s’habille comme il est et engendre des produit à son image et sa façon de voir les choses. T’es grano tu engendres des produits grano. T’es perfectionniste, tu produits des produits de qualité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s