Mondialisation et piraterie

illustration2005120801.jpgSi on en croit les médias, la Chine vivrait présentement à l’heure de Germinal. Le nombre d’accidents mortels ne cesserait d’augmenter dans ses mines, l’air y serait irrespirable, les paysans y crèveraient de faim, la santé sécurité dans les shops aurait de quoi plaire à Maurice LeNoblet Duplessis et les salaires seraient généralement dérisoires, en tout cas, pour quelques centaines de millions d’entre eux.

Par contre, on serait en train de se fabriquer une classe moyenne acheteuse de chars, de télé, de PC, de fringues à la mode et d’appartements. On y ouvrirait des WallMart (avec capitaux canadiens) et les délégations commerciales internationales, y paraderaient, en colonne par trois, tous les jours de la semaine. Vive l’évolution, merde à la révolution !

illustration2005120802.jpgCeci étant dit, si la Chine est devenue un des hauts lieux de la sous-traitance, sinon le paradis, c’est qu’elle utilise des trucs éprouvés. Par exemple en 2004, seulement 10 % de son parc logiciel était légal, un chiffre publié par la Business Software Alliance (groupe de pression américain qui représente l’industrie du logiciel; au Canada elle se nomme Alliance canadienne contre le vol de logiciel ou ACCVL). Autrement dit, 90 % des ordinateurs chinois auraient été truffés de produits à odeur de souffre : CD contrefaits, programmes empruntés, téléchargés, reconstitués, etc.

Si ce chiffre est exact, il est énorme ! Seuls le Vietnam avec 92% et l’Ukraine avec 91% ont un dossier plus sordide. Remarquez que ce n’est pas tellement mieux en Russie et en Indonésie (87%), au Nigeria et en Tunisie (84%) ou au Paraguay et en Algérie (83%). Quant aux Indes, autre terre de prédilection pour la sous-traitance, il était de 74 %. En comparaison, ce taux était de 36 % au Canada, de 29 % en Belgique, de 27 % en Angleterre et de seulement 21 % aux USA, pays où le logiciel se vend (relativement) le moins cher. Quant à la moyenne mondiale, elle était de 35 %.

illustration2005120803.jpgUne autre façon de voir la situation, c’est de dire que les marchés en croissance, ceux de l’Asie-Pacifique, de l’Amérique latine, de l’Europe de l’Est et du Proche Orient comptaient pour le tiers des livraisons mondiales de PC en 2004, mais ne justifiaient que le dixième des dépenses en logiciel. Cherchez l’erreur.

On peut ainsi parler de concurrence déloyale dans un contexte de mondialisation. Les entreprises qui utilisent des logiciels légaux ont des coûts de production plus élevés que celles qui s’en tiennent à des produits pirates entretenus par des ingénieurs sous-payés. Quant aux fabricants de logiciels, ils ont à éponger un important manque à gagner et, en conséquence, doivent vendre leurs produits plus chers.

Citant une étude de la International Data Corporation (IDC), l’ACCVL est d’avis que si le Canada pouvait réduire son taux de piratage de 10 %, il pourrait se générer 14 000 nouveaux emplois dans le secteur des TI, ce qui entraînerait une croissance économique de 8,1 milliards $. Cette dernière porterait la performance globale de l’économie canadienne de 17 % à 24 % pour la période 2004-2009. J’ignore si c’est vrai; en tout cas, je ne suis pas en mesure de dire le contraire, sans être certain, pour autant, que ça réglerait le problème que je commence à ressentir.

C’est que je commence à angoisser face à toutes ces belles jobs qui quittent le Canada pour s’en aller ailleurs où on est plus compréhensifs. Peut-être que, dans le fonds, j’aimerais voir mes enfants vivre, comme ce fut le cas pour moi, dans une certaine prospérité économique m’ayant permis ceci et cela.

On peut rêver, non ?


Publicités

Une réflexion sur “Mondialisation et piraterie

  1. Il y a autant d’ingénieur en Inde (30 000 000) que de citoyens canadiens(33 000 000)! Vous avez donc raison d’être très inquiet. Les ingénieurs occupent les emplois dits de catégorie créatrice qui représentent le moteur de l’économie.

    D’un autre côté, l’argent que je n’ai pas déboursé pour me procurer Autocad 2002 m’a permis de m’acheter de nouveaux électroménagers. L’argent noir fini toujours par se blanchir!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s